1-PR-75, La super DS du Général

Asseyez-vous avec moi dans la Citroën DS présidentielle, un exemplaire unique réalisé par les ateliers Chapron. Livrée pendant les événements de mai 68, cette super DS de 6,40 m a peu servi, son illustre passager ayant pris place seulement 3 ou 4 fois avant son départ de l’Elysée en 1969. Le général n’appréciait pas que la vitre de séparation soit fixe entre l’avant et l’arrière, et  cela malgré la présence d’un micro pour parler avec le chauffeur. Son successeur, Georges Pompidou l’utilisera peu lui aussi, car le nouveau président commandera à Chapron deux Citroën SM décapotables pour les déplacements et cérémonies officielles. Cette incroyable DS dont vous allez découvrir tous les secrets a été vendu au médecin personnel de Pompidou qui la ensuite légué à seconde épouse après sa mort. Cette dernière prête en longue durée sa DS présidentielle au conservatoire de Citroën en échange d’un entretien scrupuleux.

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « 1-PR-75, La super DS du Général »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Edouard

    Incroyable les clignotants qui « défilent » ! Dire que lors de la présentation de la dernière Audi A8, ils étaient fier de présenter les clignotants « actifs » comme une grande nouveauté… Ils n’ont finalement rien inventés !

    Répondre
  2. Gérald

    Incroyable, une vrai limousine sur-mesure ! Il reste au moins 30 cm au dessus de la tête de Renaud et le ciel de toit pour le képi du grand Charles !
    Splendide aussi la cinétique des clignotant, étonnant que cette idée si simple n’ai pas été copiée.
    1-PR-75 rien que l’immatriculation respire la France orgueilleuse, maintenant de voir Hollande dans une DS5 découvrable, on se dit que l’on est tombé bien bas, elle n’a même pas une imat personnalisée…

    Répondre
  3. Thibaut Chatel

    Fabriquée à la demande du général… livrée en mai 1968 !! (en douce) et donc très peu utilisée par le Général de Gaulle. J’ai eu la chance d’interviewer Robert Opron qui a beaucoup travaillé sur cette voiture.
    C’est Georges Pompidou qui l’a utilisée un peu… Elle est extraordinaire. Merci Renaud.

    Répondre