Souvenirs d’Autos (37) : Claude François cascadeur

Par Thibault Chatel. Cette histoire m’a été racontée par Ticky Holgado. Dans les années 60, bien avant de devenir comédien, il était « secrétaire » de Claude François. Métier qui consistait à s’occuper absolument de tout pour l’idole (idole que tout le monde appelait « Le Coq » en douce)…

PEOPLE-FRANCOIS-DIVORCE

Un été, ils sont en tournée dans le Massif Central. Toute l’équipe technique et les musiciens voyagent en car, mais Claude François conduit lui même son auto. Il adorait les voitures américaines et il possédait à ce moment-là une Lincoln Continentale décapotable. La même que celle du Président Kennedy !

Lincoln 2

 Ce jour-là, Vline Buggy, une des parolières de Claude François est à bord aussi. Il fait beau, il fait chaud. L’auto est décapotée. Claude François conduit, Vline Buggy est assise à la place passager et Ticky est à l’arrière.

Au sommet d’un col, une des roues arrières crève ! Claude François se gare sur le bas côté, juste avant une descente et claque des doigts.

–   Ticky ! La roue !!!

Tandis que Claude François et Vline Buggy restent assis tranquillement dans la voiture, Ticky ouvre la malle arrière pour sortir la roue de secours et le cric. Il se met au travail.

Lincoln 5

Il change la roue et commet l’erreur de vouloir serrer les boulons sans redescendre la voiture du cric. Résultat, il fait un faux mouvement et la Lincoln bascule du cric… et prend de la vitesse dans la descente.

Vline Buggy hurle. Claude François panique et n’arrive pas à tourner la clé pour démarrer le moteur. Or une voiture américaine sans moteur, c’est un peu un bout de bois. Presque pas de frein. Direction archi dure…

Ticky, ne manquant pas de courage, court après la voiture et saute sur la malle arrière pour rouler sur la banquette arrière.

La voiture prend encore plus de vitesse et Claude François ouvre sa portière et se jette sur la route !!!

Vline Buggy qui criait un peu se met à franchement hurler, assise dans une voiture qui dévale sans conducteur !

Ticky passe au-dessus de la banquette et se jette sur le volant. Il arrive tant bien que mal à tourner un peu les roues et jette la Lincoln contre la paroi rocheuse (il a bien fait, de l’autre côté, c’était le précipice !!!).

L’auto dans un fracas de tous les diables et dans les étincelles de l’enfer stoppe enfin !!!

Vline, à bout de nerf, se jette dans les bras de Ticky qui, lui, a frisé la crise cardiaque. Et que voient-ils ? Claude François qui arrive en courant avec une explication parfaite :

–   Quand la voiture a pris de la vitesse, j’ai ouvert la portière pour freiner avec mon pied… mais j’ai été éjecté !!

Pas toujours facile la vie d’artiste.

Retrouvez les 37 souvenirs d’autos de Thibault Chatel

Claude F et Ticky

Lincoln 1Lincoln 3

Lincoln 4

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Autos (37) : Claude François cascadeur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Tricatel

    En fait, Mr Ferodo se nommait en réalité Herbert FROOD, un anglais qui inventa la friction….la lettre E a été ajoutée à FROOD et cela a donné FERODO en déplaçant les lettre..

    Il y a peu de fabricants de plaquettes de frein : Ferodo, ITT Galfer, Textar, Akebono

    Répondre
  2. Patrick Tejero

    Ticky ! un gars en or ! peut-être l’un des toulousains les plus sympa que j’ai pu croiser, même en plein succès tardif : adorable…
    Merci Thibault de lui rendre ainsi hommage !

    Répondre
  3. Benoist Speedster

    Bonsoir Thibault,

    Ah oui quand même !!! Freiner une voiture de quoi… aller près de 2 tonnes avec une tongue !!!!. Il fallait mieux qu’il fasse chanteur plutôt que physicien.. J’espère que Messieurs FERRODO, BENDIX BREMBO ou MINTEX n’ont pas pris exemple sur Claude François…
    Quelle histoire quand même. Le concept de falaise comme frein d’urgence.. pas à retenir…

    Merci pour cette expérience Thibault…

    Benoist

    Répondre
    1. Piat Georges

      Un type qui bricole une ampoule electrique les pieds dans la flotte… toujours à fond Cloclo ! SI j’avais un marteau…