Saga des voitures de l’année (Suite et fin)

Par patrice Vergès. Le suspense devient insoutenable. Quelle « Voiture de l’Année » sera retenue lundi parmi les 7 finalistes par les 58 journalistes de 22 pays composant ce prestigieux jury ?

00 Logo-Voiture-de-lannee-2015

Deuxième titre pour la Clio

01 pictures_renault_clio_2005_1

En 2006, la nouvelle Renault Clio III s’imposait de peu (5 points) devant la VW Passat démontrant la pluralité des membres de la Voiture de l’Année… C’est la 2e fois que cette Renault remportait ce titre puisque la première version avait également été récompensée en 1991. L’Alfa 159 montait sur la 3e marche du podium

Le grand Ford pour deux petits points

TW_23_01_07.tif

Un titre très serré. Trois voitures dans un mouchoir avec deux petits d’avance seulement devant la nouvelle Corsa, pour le pâle Ford S-Max a été élu en 2007. On se demande encore pourquoi. Le Citroën Picasso arrivé 3e aurait largement mérité la première place.

9e victoire pour Fiat

03 images_fiat_500_2007_1 - copie

Comme beaucoup, le jury n’a pas pu résister au charme néo-rétro de la petite Fiat 500 récompensée en 2008 largement devant la Mazda 2 et la Ford Mondeo. Dernière Victoire pour Fiat qui reste le constructeur le plus titré avec 9 voitures récompensées et même 12 au niveau du groupe avec Alfa Romeo et Lancia.

Opel 20 ans après

04 home-voiture-de-l-annee

Plus de 20 ans après sa dernière victoire en 1987 avec l’Omega, Opel s’impose de nouveau en 2009 avec l’insignia qui précède d’un minuscule point la Ford Fiesta. Le succès commercial de cette Opel a certainement joué auprès de l’état major de GM de ne pas se séparer de sa filiale allemande qui était pratiquement vendue à Magma

 Une première pour la Polo

05 Volkswagen-Polo_201r_02

Pour la première fois, après cinq générations de Polo, ce modèle au demeurant fort classique s’imposait enfin devant l’originale Toyota IQ en 2010 qui n’a pas rencontré l’accueil qu’on espérait lors de son lancement. La dernière Opel Astra se contentait de la 3e marche sur le podium.

 Watt else ?

06 pictures_nissan_leaf_2010_1 - copie

La Nissan Leaf a été le première voiture électrique à recevoir le titre de voiture de l’année. Un titre mérité mais que les acheteurs ne plébiscitèrent pas pour plusieurs raisons. Sa victoire dut susciter des débats puisqu’elle ne recueillit que 9 points de plus que l’Alfa Giulietta bien plus conventionnelle mais ô combien réussie au plan esthétique.

Watt and see

07 photos_opel_ampera_2011_1 - copie

Quelques années après la Prius, nouvelle victoire de voiture hybride avec en plus un prolongateur d’autonomie avec la Volt-Ampera Opel Chevrolet plug-in. Voiture qui suscita des polémiques car elle ne fut pas bien comprise surtout par les média. Une Opel vous n’y pensez pas ! (Ah, si c’était Audi qui l’avait faite !). Ce fut un flop au plan commercial surtout en Europe. Décidemment une année noire puisque la prometteuse VW Up classée deuxième connut des ventes décevantes du moins pour une voiture siglée VW.

 Et de deux pour la Golf

Der neue Volkswagen Golf

VW fut de nouveau titré avec la victoire d’une Golf en 2013. La septième du nom. Deuxième titre mérité après celle de 1992 pour cette voiture qui reste l’un des plus gros succès commercial de l’histoire de l’automobile. Une victoire écrasante avec plus du double de points que les Toyota GT86 -Subaru  classées deuxièmes avec  212 points.

De 307 à 308

09 peugeot_308_2013_photos_2 - copie

Enfin c’est la Peugeot 308, deuxième du nom, 12 ans après la 307, qui recevait le titre l’année dernière et qu’en bons français chauvins nous trouvons largement mérité. Comme en 1969, 1976 et 1978 pour BMW, la i3 devait se contenter de la deuxième marche.

La BMW Active Tourer retenue dans les sept finalistes de 2015 sera-t-elle la première BMW à s’imposer depuis 1964 ? Réponse dans quelques jours…

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

4 commentaires au sujet de « Saga des voitures de l’année (Suite et fin) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thierry

    Une passat élue meilleure voiture de l’année ! Quelle tristesse et quel conformiste…. jamais de Bmw élue meilleur voiture de l’année en europe? Bizarre ? Heureuseusement que le Maroc a élue la marque à l’hélice en 2013. Merci Mr Vergés pour vos articles toujours trés intérréssants.

    Répondre
  2. Vincent

    Je pense très sincèrement que le titre de voiture de l’année n’intéresse plus personne pas plus les acheteurs que les constructeurs. J’aimerai connaître son impact sur les ventes de voitures. il n’a joué en rien sur la Leaf et la Volt qui ont été des échecs commerciaux. Sans le titre, la Fiat 500 se serait aussi bien vendue!

    Répondre
  3. Paul

    D’après moi, c’est la Citroën Cactus qui va s’imposer devant la BMW Tourer qui va encore terminer 2eme. C’est vrai, la Ford S-Max n’avait rien d’exceptionnel pour remporter le titre en 2007.

    Répondre
    1. Frédéric

      Pas tout à fait d’accord sur le commentaire concernant le ford S-Max et que le picasso aurait largement mérité. Le Picasso, malgré un bon succès commercial n’était qu’un scénic mode citroën, vraiment rien de neuf. Le Ford S-Max était une nouvelle proposition dans le monde du gros monospace, proposé un monospace avec une touche dynamique, négligeant un peu la touche familiale (laissé au Galaxy). Il avait même l’originalité de proposer un 5 cylindres.