La Chrysler Le Baron va-t-elle rejoindre l’écurie P.O.A ?

Suspens, suspens. Le commandant Chatel et moi-même hésitons à acheter une Chrysler Le Baron cabriolet dégotée dans les petites annonces du bon coin. Pour valider notre choix, nous nous sommes rendus chez JJR, le garage complice de P.O.A. afin de connaître leur verdict sur cette américaine.

L’avis des Petits Observateurs !

27 commentaires au sujet de « La Chrysler Le Baron va-t-elle rejoindre l’écurie P.O.A ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Azzedine ABDERRAHMANE

    je’ai une chrysler le baron cabriolet v 6 boite manuelle depuis 17 ans je suis allé 15 fois en espagne je n’est jamais eu de probleme majeur (avec son moteur mitsubishi 6 cylindres et avec une suspension souple agreable pour fair la route seule probleme manque de certaines piéces de rechanges

    Répondre
  2. Benjamin de Strasbourg

    Raaaaahhhh enfin !
    Comme nous disions a Strasbourg : combinaison parfaite de couleurs interieur/extérieur sur ce modèle.

    Dommage pour celle ci, elle n’a effectivement pas l’air d’être à la hauteur une fois sous des yeux experts.

    Ces voitures des années 80/90 sont dans leur période ingrate. Elles n’intéressent pas encore beaucoup de monde donc se trouvent pour pas cher, mais ont souvent reçu peu de soins.

    Bonnes recherches messieurs !

    Répondre
  3. Stéphane

    encore un super reportage!!! Bon apparemment même si elle semble bien esthétiquement, mécaniquement c’était autre chose, une jolie merguez quoi!!! Bon ça fait pas les affaires du vendeur mais grâce aux supers mécanos de JJR, ça vous évite de faire une bêtise. Et quitte à prendre une américaine, un V6 est le minimum syndical pour cruiser cheveux au vent 😉

    Répondre
  4. Benjamin C

    sympa le petit clin d’oeil à l’emission wheeler dealers. Je suis fan, j’adorerais une version française…
    Quant à la Le Baron, j’accroche vraiment pas… Mais peut être allez vous me faire changer d’avis… Dans la même ambiance intérieur, cuir rouge, années 80, j’ai eu l’occasion de conduire un voyager 1ere génération, v6 boite auto. Très agréable pour cruiser à 15L/100km^^
    Cependant, merci de nous faire partager ces moments!

    Répondre
  5. Louis de Lyon

    Quel fabuleux feuilleton POA ! Le montage de la vidéo permet un suspense haletant … et on est presque aussi déçus que vous à la fin ! J’imagine que cette quête du Graal américain ne s’arrêtera pas là et que le feuilleton Le Baronial aura rapidement une suite …
    En tout cas merci pour la leçon, je percevais l’étape « garagiste expert + pont » comme superflue pour un véhicule de ce prix, mais c’est bel et bien indispensable !
    Après « ma vie en Jaguar », on attend avec impatience un autre épisode en « éclaireurs » de nos rêves les plus fous de passionnés automobiles !

    Répondre
  6. Frankreich

    Superbe garage. Le compagnon indispensable de l’amoureux de vieilles dames.
    WHEELER DEALERS dont vous parlez est une émission géniale que je recommande à ceux qui ne connaissent pas, et qui est diffusée en France sur RMC (canal 24). Je verrais très bien Renaud dans une version française. Après l’expérience Top Gear, après tout why not ?

    Répondre
  7. lerv1

    Intéressant. Si tout le monde pouvait compter sur un bon garagiste pour l’aider à faire son choix! Une question pratique, comment fait on justement d’un point de vue juridique pour être 2 propriétaires d’un même véhicule?

    Répondre
    1. Gérald

      C’est simple il faut mettre les deux noms sur l’ensemble des documents certificat de vente et carte grise.
      Attention le premier de la liste reçoit pv et retrait de points pour les radars automatiques

  8. pierre

    le Baron ……
    c’etait le moteur à l’epoque qui était le probleme….un 4 cyl. turbo peu agréable (creux à bas régime et bien moins puissant et démonstratif que les européennes), ou un V6 …glouton ! La Stratus qui la suivit, était plus élaboré et plus fiable, meme si sa longueur en cabrio. était peu adapté à nos contrées, et ses suspensions……tres (trop) souples !!!
    En tout cas, à l’epoque, face aux européennes de prestige (BMW E30., Audi 80 cab…..) elles avaient une longueur de retard techniquement ainsi qu’ en agrément de conduite.
    Après coté aspect visuel, ça a du charme, …!
    perso. je préférerai une VISION , berline certes mais vraiment typiquement ambiance US. avec ses sieges mous, sa longueur démesurée et son V6 suave, mou et qui fait le bonheur des pétroliers.

    Répondre
    1. Patrick

      sympa; la vision. J’en avais essayé une voici quelques temps. La vraie berline US qui se trouve aujourd’hui pour une poignée de haricots. A ranger à coté de la Buick Park Avenue !

  9. Frédéric à Montréal

    Un garagiste enquêteur qui inspecte aussi attentivement, découvre les problèmes et en explique les raisons, c’est en effet extrêmement précieux.
    Très bonne idée d’acheter une voiture à deux, surtout pour un véhicule à usage extrêmement occasionnel.
    J’avoue être extrêmement surpris de voir que la Le Baron a pas mal d’adeptes chez POA. Elle semble avoir plus d’amateurs en France qu’en Amérique du Nord! Une voiture mal conçue et construite selon des normes de qualité au mieux douteuses.
    Rien ne bat un cabriolet 4 places pour le plaisir de rouler, mais il y en a beaucoup qui sont plus intéressants…

    Répondre
    1. Thibaut Chatel

      Bonjour Frédéric.
      Il me semble que si la Le Baron pour toi représente un bas de gamme qui n’a pas beaucoup d’intérêt… pour nous, elle est quand même assez « exotique »… Ce qui explique qu’elle nous tente… Mais comme tu l’as vu, ce n’est pas le non numéro.
      Amitiés. À bientôt.

    1. Benoist Speedster

      Bonjour Thibault
      Bonjour à toutes et tous,

      Bon cette fois-ci on te pardonne Thibault (et oui pour la première fois qu’on apprend votre PACS automobile avec Renaud, on est prêts à te pardonner !!!) Gnarf….
      (D’autant que cette évaluation est LOIN d’être grave !!!)
      A bientôt.
      Benoist

  10. Patrick

    D’une manière générale, je me méfie toujours d’une voiture ayant ( ou ayant eu ) un attelage caravane. On ne connait pas le poids du véhicule tracté, mais de toute façon, il y a fort à parier que la mécanique à davantage souffert. Roulements, cardan boite de vitesse, l’effort supplémentaire que le moteur doit fournir se répercute forcément.
    Si je peux me permettre : la xj sur le pont est une série 3. Existe en 6 en ligne ou V12. Il y a tout les prix, mais ça n’excède pas les 10 000 euros en parfait état.

    Répondre
  11. Patrick

    J’adore la le baron cabriolet ( même en coupé ! ), il m’en faudra une un jour, ou celle qui suivra : la stratus. C’est bien plus polyvalent qu’une mazda MX5. Je connais bien la voiture américaine, j’ai gardé une Buick skylark V6 de 1981 pendant 12 ans, en ayant soin d’éviter la 4 cylindres, plutôt fragile mécaniquement parlant. D’une manière générale, il faut éviter les quatre cylindres US et préférer les V6 ou V8 ( le baron V6 3.0 ) qui est moins puissante que la turbo, mais bien plus souple. Cela dit, les moteurs sont d’origine Mitsubishi et sont fiables, mais attention à l’entretien de la boite de vitesse automatique qui doit être scrupuleusement suivi.
    C’est une voiture très agréable que je vise alors que mes filles sont largement majeures et que j’envisage des balades avec ma compagne, tout en gardant ma 40 ! C’est kitsch au possible, avec ses « boiseries » en peau de maladie tropicale et son ergonomie « lachée au hasard » sur le tableau de bord.
    Rouler en américaine, c’est un état d’esprit. c’est souvent considéré avec dédain par ceux qui ne savent pas, par ceux qui n’ont jamais essayé. Mais une fois qu’on y a gouté… c’est comme pour la « 40 » : pas de retour en arrière possible.

    Répondre
  12. Stephane.nc

    Ravi de faire la connaissance -virtuelle- de Thibaut. Le style de la chronique historique hebdo a désormais une voix. C’est très sympa.

    Super garage effectivement avec de nombreux trésors que l’on devine (MKII XJS XJ). La Corvette est une heureuse guest star avec des détails étonnants comme la plaque d’immatriculation arrière sous verre.

    Une POAde au top Renaud même si j’ai quelque pitié pour le vendeur fort déconfis d’apprendre le triste état de son carosse yankee. Désolé aussi pour votre PACS les gars 😉

    On doit TOUJOURS faire expertiser un vieux véhicule, surtout s’il vaut des roros.
    Il y a désormais pas mal de temps, quand j’étais encore célibataire, j’étais à deux doigts de signer une Alfa Spider coda tronca pour tenir compagnie à mon GTV.
    J’ai payé une expertise (expert trouvé auprès du club Alfa France) qui m’a évité une déconvenue et qui a appris au vendeur l’état réel de la belle (corrosion bien dissimulée et chassis accidenté par le passé) qui affichait pourtant une plastique parfaite……et trompeuse.

    Répondre
    1. Stephane.nc

      Renaud c’est quel modèle de XJ qui est sur le pont derrière la Chrysler et sais tu combien elle peut valoir? Merci.

  13. Stéphane D

    Ne vous inquiétez pas Renaud et Thibault vous en trouverez une belle.
    Perso je n’accroche pas forcément sur la voiture mais je peux comprendre que vous soyez sous son charme.
    Excellent garage en effet et de bon conseil.

    Répondre
    1. Jacques-Olivier

      Quelle sagesse dans la passion ! Pour en avoir loué une pendant des vacances US au début des 80’s dans le « wild wild west » , je n’avais pas pu décapoter beaucoup en raison de la chaleur à Monument Valley ou Zion, et pourtant, une vue à 180° horizontaux valait le coup, d’où cette idée de location. De là à l’acquérir, j’ai le souvenir d’une vraie américaine de l’époque, avant la « japonisation » du parc auto US et la fermeture de Detroit et de la « Car/Automotive Belt », cabrio souple à la limite inférieure de la mollesse qu’on parle moteur, suspension, rigidité, et d’une qualité aux standards US de l’époque (Acajou plastique prestige et probablement, meeting de tirage au sort pour le positionnement des commandes). Cabrio 4 places ou berline guillotinée ? La question se pose quand je me rappelle des contorsions d’une carrosserie probablement insuffisamment renforcée lors de la création du cabrio faisait en grinçant à la moindre irrégularité de la route, assez mal entretenues sur le réseau secondaire (en rapport avec un trafic parfois épisodique).
      Acheter ? Une autre en meilleur état ? Autant, la Jag est motivante et Renaud va lancer une génération de collectionneurs, autant, s’il y parvient avec une « Le Baron », c’est qu’il possède un supplément d’âme que certaines marques voudront acquérir. Le Dr. Folamour de l’automobile est-il Mr. Roubaudi ? Mais nous n’en sommes pas là, longue vie à POA, et à ses finances; on n’achète pas un prix mais une voiture, que diable !