P.O.A Strasbourg : rencontre de Bagnolards à retrorencard (épisode 4)

Chaque premier dimanche du mois à Strasbourg, tous les « Bagnolards »  dignes de ce nom présents dans la région se retrouvent pour une rencontre improvisée et cela toute l’année, qu’il vente, qu’il pleuve ou qu’il neige. Ce meeting organisé par retrorencard est le plus important de France en nombre de participants. Avec la complicité de Benjamin, Bastien et Corentin, P.O.A a pu se glisser dans la foule « anonymement »….

L’avis des Petits Observateurs !

9 commentaires au sujet de « P.O.A Strasbourg : rencontre de Bagnolards à retrorencard (épisode 4) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Guillaume Darding

    La LeBaron est le premier cabrio dans lequel je suis monté il y a une vingtaine d’années… j’ai pu profiter de son confort, à l’arrière, dans l’arrière-pays de Trèves, une voiture attachante et atypique, pour le moins en Europe.
    Et la Cadillac Eldorado, elle est tout simplement sublime!

    Répondre
  2. Frédéric à Montréal

    Superbe petite observation. Moi qui vais deux fois par an Strasbourg, je ne connaissais pas!
    La prochaine fois, je m’arrange pour y être le premier dimanche du mois! Merci à Benjamin, Bastien et Corentin!

    Répondre
  3. DIDIER

    Très belles rencontres avec les proprios des  » Ricaines » – les rassemblements mensuels sont toujours une mine d’informations et de rencontres, donc tjrs de très jolis reportages à faire – Je constate que les élèves apprennent vite en compagnie du Maître Roubaudi, c’est cool ! – Je n’est pas vu l’antenne fouet de l ‘ORTF sur la Jag de Corentin, donc montée sur la Laguna Initiale peut-être ???

    Répondre
  4. ROBINSON

    Dans un style très proche, Chrysler a aussi produit en coupé et cabrio, de 89 à 91 la « TC », à moteur Maserati, beaucoup plus exclusive que la « Le Baron ». Elle était fabriquée et assemblée en Italie, la carrosserie provenait des ateliers De Tomaso, et comme les Rolls actuelles, elle possédait un parapluie de bord!

    Répondre
  5. ficatelli

    La Cadillac noir a la fin je pense que c’est celle du film le « corniaud » avec Bourville, elle est magnifique! les reportage sur Strasbourg sont super intéressant.
    merci Renaud!

    Répondre
  6. Thibaut Chatel

    Eh bé… ils aiment les Américaines à Strasbourg ! Et ils ont bien raison… Merci Renaud pour cette Le Baron 6 cylindres… Une question aux Petits Observateurs, la 4 Cylindres Turbo est-elle aussi fiable ?

    Répondre