Nissan Juke : Star avec fard

Par Patrice Vergès.  « Il ne suffit pas d’être beau pour plaire, il suffit de plaire pour être beau » prétend le vieil adage qui m’a traversé l’esprit en me glissant très gauchement dans l’habitacle étriqué du nouveau Nissan Juke.

1 A - copieLe Juke dont la ligne ne change pas a reçu il y a peu quelques modifications esthétiques portant sur ses boucliers et les feux supérieurs.

Chaque personne a sa propre définition de la beauté. Mais très franchement, si le Nissan Juke n’avait pas été un succès, il aurait mérité de figurer dans la rubrique des voitures moches de POA. Sorte de 4X4 coupé disproportionné reconnaissable à ses gros boucliers massifs, son pavillon trop écrasé, ses ailes body buildées et sa gueule de boxer prête à mordre, on ne peut pas affirmer qu’il soit beau.  Lors de son lancement en 2010, personne n’imaginait un tel engouement auprès de ce véhicule identifiable par ses disproportions esthétiques. Seulement voila, le Nissan Juke a terriblement séduit. Il est devenu une star et du coup tout le monde aujourd’hui le trouve beau, du moins attirant puisque déjà 60 000 Français l’ont acheté malgré son habitabilité riquiqui, ses plastiques bas de gamme et son coffre minuscule. Après tout Quasimodo a bien séduit Esméralda.

2 A - copie

Derrière, il se distingue par son nouveau bouclier et ses blocs optiques en forme de boomerang. On remarque une nouvelle palette de couleurdont le jaune Yuzu qui ne fait pas dans la discrétion

Fan de Juke

Le Nissan Juke a ses fans qui se feraient passer sur le corps plutôt que d’en dire du mal. J’ai demandé à mon éditeur de « Vents Salés » qui a la folie de publier mes polars pourquoi il adore son Juke. Pour ma part, j’aurai préféré qu’il roule en Audi A8, ce qui aurait prouvé que mes bouquins se vendent bien mieux. Voila ce qu’il m’a dit de son Juke avec des larmes d’amour au coin des yeux: *« Mon choix s’est porté sur le Juke pour plusieurs raisons essentielles à l’usage que j’ai d’un véhicule. Lorsque je l’ai essayé j’ai tout de suite été séduit par son look audacieux et pour le moins original. J’aime les véhicules qui se démarquent et pour le coup c’est réussi ! Ensuite il affiche une maniabilité hors du commun en ville et une grande souplesse sur la route. Il est nerveux et confortable, robuste et fiable.Par ailleurs le rapport qualité/prix compte tenu des équipements est irréprochable. Enfin mon dernier argument s’appuie sur la qualité du moteur Renault dCi que je connaissais auparavant ».

Il n’y a rien à ajouter. Pour ma part, je n’aimais pas trop le Juke autant pour sa silhouette outrancière, son habitabilité étriquée, son accessibilité médiocre à cause de son pavillon écrasé, qui me contraint à entrer la tête la première car mes cervicales usées ne me permettent plus de vriller celles-ci d’avant en arrière.

3 B  - copieLa finition Créative Line de série sur la Connect Edition rajoute de la couleur sur les inserts, console, surpiqures sur le cuir du volant, pommeau, casquette d’instrumentation. Mais les plastiques restent bas de gamme

 Rien changer pour tout changer

Je précise n’aimais pas car je l’aime depuis quelques jours. Un coup de foudre qui m’est tombé dessus, comme ça sans prévenir. C’est le principe du coup de foudre ! Peut-être est ce le fait des récentes modifications esthétiques portant sur les boucliers et la face avant et arrière, nouveaux feux, calandre revue surement à cause de l’agrandissement de 40 % du coffre (354 litres) qui, du coup, perd la roue de secours.

4 A - copieLe pack Créative Extérieur rajoutes des couleurs qui tranchent à l’extérieur (cerclage des projecteurs, coque des rétros et sur les jantes de 18 pouces). Attention aux coups de trottoirs !

C’est surtout grâce aux packs de personnalisations proposés par Nissan, que le Juke m’a tapé dans l’œil. Peu de choses, un coup de peinture par ci et une épaisse couture par là. Rien changer pour tout changer. Les packs Créative Line ou l’Exclusive Line qui offrent une palette de coloris complémentaires autant à l’intérieur qu’à l’extérieur lui apportent une note bien plus pétillante.  La finition Connect Edition (22 750 €) qui a l’avantage d’offrir la camera de vision à 360 degrés, un plus en matière de sécurité avec quatre caméras détectant en plus des objets en mouvement est déjà équipée en série du pack intérieur. Ce dernier est composé d’inserts de couleurs vives (au choix rouge, blanc, jaune ou noir) de surpiqures sur le volant, le pommeau de vitesses et la sellerie. La console centrale de couleur différente fait tant penser à un réservoir de moto qu’on a l’envie de la chevaucher en chantant « L’homme à la moto ». L’ambiance intérieure bien plus joyeuse doit jouer sur son moral matinal maussade lorsqu’on se glisse dans ce véhicule après une mauvaise nuit.

Ajoutez encore 500 euros pour le pack extérieur composé de couleurs assorties ou contrastées intégrant le cerclage des projecteurs, les rétroviseurs ainsi que les jantes qui grimpent à 18 pouces Quand on réfléchit bien, ça fait le gramme de peinture au prix de l’or mais le résultat est étonnant. Ainsi fardé, le Juke devient irrésistiblement séduisant. Enfin, presque !

5 A - copieSi le bouclier est nouveau, les yeux de bouledogue sont toujours là avec des inserts noirs avec le pack Creative Line

6 A - copie

La console centrale fait songer à un réservoir de moto. Où est le bouchon de l’essence ?

 

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Nissan Juke : Star avec fard »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Eric Lambert

    Encore une fois, POA tape juste ! Comme vous, je n’étais pas fan du tout du Juke à sa sortie, puis j’ai aussi eu le coup de foudre par la suite, au point d’en acheter une. Alors oui elle est mal finie et gloutonne, mais malgré tout je l’aime beaucoup 🙂

    Répondre
  2. christelle

    C’est vrai que sa ligne peut nous faire tourner la tête…..c’est pour moi la ligne la plus agressive des 4×4 et c’est une femme qui vous le dit.! A part le ranger rover bien sur!….bravo pour l’agrandissement du coffre car on peut enfin partir à deux!

    Répondre
  3. Kissafrog

    C’est sûr il ne laisse pas indifférent , mais personnellement je n’aime pas sa finition cheap, quand on souléve le capot c’est l’horreur (un beau bordel), ça me fait penser à la Renault 20 gts 2litres de mon père quand j’étais gamin. J

    Répondre
  4. Guillaume Darding

    Personnellement, je comprends mieux le succès du Juke, de par son physique particulier, que le succès de son grand frère, le Qashqai, qui a des lignes plutôt communes (je pense surtout à la première génération, le nouveau a un caractère plus affirmé).
    Je trouve cette finition vraiment bien étudiée avec deux détails qui attirent mon attention: les surpiqûres contrastées et les décorations appliquées sur les jantes.

    Répondre
    1. corre

      C’est vrai qu’il y a des voitures moches qu’on aime bien. Perso le juke je le trouve pas mal moi !! Mais les SAAB des années 80/90 avec l’inclinaison de leur pare-brise particulière étaient plutôt moche non ? et pourtant elles avaient un style, tout comme la MIA, le Hummer, …qui sont sympathique tellement qu’elles sont bizarres. C’est comme certains chiens plus ils sont laids plus ils ont un petit quelque chose qui les rend sympathique (bouledogue francais, shar pei, ..). En fait il faut juste éviter d’être un moche quelconque !

    2. pierre

      D’habitude les SUV japonais ou corréens se ressemblent tous en effet …….là au moins il se démarque visuellement mais j’ajouterai aussi intérieurement , c’est beaucoup plus rare, de trouver dans la production actuelle (de modéles courants) des intérieurs typés et agréables…..qui sortent du classicisme !!!