La Jeep Renegade & la gas station (épisode 2)

A défaut de montagnes enneigées, de chemins boueux, de pentes abruptes, de rivières à traverser, de rocailles à affronter, de lacs verglacés à franchir en mode 4×4, la Jeep Renegade affronte le parking d’une Gas Station et le regard de Fréour & Roubaudi qui nous livrent leurs premiers verdicts.

Capture d’écran 2014-12-02 à 23.59.01

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « La Jeep Renegade & la gas station (épisode 2) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J-François Bertrand

    « Elle a des phares ronds! »
    J’aime entendre notre PM tenir de tels propos, où la forme découle uniquement de la fontion, les objets les plus mythiques dans leur design sont des objets qui répondent à ce principe.
    Regardez un Opinel, un Leica M, etc.
    C’est pareil en automovbile à mon avis. Est ce que Butzi pensait à une pseudo signature visuel dictée par un service marketing permettant une reconnaissance visuel? Je ne pense pas.
    Sir William Lyons quand il a dessiné la type E dont les lignes découlent des études de Malcom Sayer pour la D-type? Je ne pense pas non plus.
    Est ce que Pierre Boulanger c’est posé de telle question pour la 2CV? Eh bé non!…. Et ces successeur pour la DS non plus.
    Le problème actuellement c’est que la signature visuelle de pas mal de marques, change du tout au tout à chaque renouvellement d’équipe de designers, et du coup l’inpact visuel d’une marque ou d’un modèle se dilue dans tout ces changements.
    Alors certe, les avancées techniques donnent une tres grandes libertés au designers et leur permettent de se dédouaner de contraintes de fabrication quant aux formes que l’on peut donner a tel ou tel accesoires, et c’est très bien. Mais qu’elle est l’utilité de donner à une voiture le regard d’un bosseron prêt à vous tailler un steack?….
    A quoi sert de donner une forme de boomerang à un feu arriere? Pour que, lorsque vous l’avez demonté et qu’il vous prend l’envie subite de le lancer il revienne à vous?
    Donc j’adhère complétement à la calandre de cette Renegade, par contre la ligne de la base des vitres latérales qui doit soit disant rappeler l’echancrure de la caisse d’une Willys… escusez moi mais je trouve ça peu capillo-tracté. L’échancrure sur la Willys avait un sens du fait de son absence de portières, mais là…. Etant donné qu’il y en a des portières…. du coup je trouve que la ligne perd en cohésion et en simplicité

    Répondre
  2. Guillaume

    J’ai comme l’impression que FIAT a le potentiel de faire mieux que les constructeur allemand au USA.
    Cette Jeep Renegade me fait furieusement pensé a une Panda 4×4 « for the USA »

    Vous prenez ma description suivante on peut remplacé mot pour mot avec la panda 4×4 :

    Un extérieur avec des lignes simple et distinctive, une vrai présence et un brin joviale. Un intérieur serieux qui fait très voiture locale (cf le premier ministre) avec des détailles qui font mouches. Des motorisation en phase avec les attente du marché en plus de l’aspect véhicule a tout faire très pratique et confortable dans le vie de tout les jours sans gimick, c’est un vrai 4×4, c’est une Jeep.

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      J’y pense, même à une gamme complète, mais il me faut un fabriquant de qualité qui accepte de produire avant retour sur investissement !

    2. Samuel (Belgique)

      Et pourquoi pas fonctionner uniquement à la commande dans un premier temps? Certes les délais de livraison seront plus longs et le coût unitaire plus élevé mais au moins cela permettra de sonder la demande. Ou alors trouver un sponsor… Des fabricants de qualité je pourrais en dénicher quelques-uns par ici.

  3. pierre

    tout à fait d’accord avec vous sur l’évolution de notre société,
    c’est en effet une mutation ….vous a dit le mot adéquat !
    c’est d’ailleurs ce qui rend formidablement attractif cette période, au-delà des clichés négatifs (et malheureusement bien présents des difficultés…..), une page d’histoire se vit, de nouveaux paradigmes s’ouvrent, mais (et c’est rare …) sur l’ensemble de la Société que ce soit l’industriel,l’environnemental, le vivre-ensemble, les relations de vie , la famille, le technologique ……….et bien entendu l’automobile !

    Merci de vos reportages, c’est très agreable à suivre !

    Répondre
  4. Benois Speedster

    Bonjour tout le monde,

    Super une fois de plus cette vidéo… Bravo Au Président et à son Premier Ministre….
    Juste une réflexion sur les plastiques du tableau de bord… J’ai eu peur de voir envahir le corps et le cerveau de Monsieur le Président par le « pseudo esprit » des « journalistes » TV qui font vraiment une « fixette » sur les plastiques durs.. Et puis en fait j’ai bien aimé : on a l’impression d’avoir des résidus de pétrole dans la bagnole…. Et là, c’est beaucoup plus intelligent comme réflexion…. (Mais je n’en doutais pas… Et oui en Fan de POA… je ne pouvais être déçu)….
    Mais moi qui suis VEGAN (pas tapé SVP) il ne faut pas vouloir des tableaux de bord en cuir… Il existe des produits issus du recyclage ou des produits naturels comme le lin ou mieux encore la fibre de bambou qui me semble plus appropriés pour faire des tableaux de bord plus éthiques et moins « marée noire »….
    On en voit sur les concepts de salon (Peugeot notamment), on en a vu sur les tableaux de bord de feue la Fisker Karma (Ecochic… Ah si seulement j’avais pu…) mais en grande série : jamais. POURQUOI ? Maintenant ils savent faire et pour pas cher… Alors allez-y Mesdames (et oui pourquoi on croit toujours qu’il n’y a que des hommes chez les constructeurs ?) et Messieurs les constructeurs, Renaud à raison, lancez-vous dans la confection de tableaux de bord en bambou (pas la copine de Gainsbar hein !), lin et autres fibres végétales…..
    Je suis parti en live ? Ok je reconnais.. Je sors…
    Merci Président et Monsieur le Premier Ministre pour cette balade en « JAIP » Renegade….
    A bientôt.
    Benoist

    Répondre
  5. Stéphane.nc

    Sinon des Jeep 2rm c’est comme les Land Rover 2rm

    C’est comme les Porsche & Maserati diesel

    C’est comme les Porsche , Bentley SUV

    Suis peut être réac mais franchement je pense que le court termisme a nombre d’inconvénients. Une marque c’est une histoire. Ce n’est pas parce que les nouveaux marchés sont anhistoriques et automobilistiquement analphabètes que cela perdurera. Et là, l’indispensable legitimisation par l’ADN de la marque sera violent pour certains.

    Répondre
  6. Stéphane.nc

    Sympa cette mise en situation dans la vraie vie qui permet de se rendre compte que le jouet n’en n’est pas un placé à côté d’une 3008.

    Il serait sympa que Cédric nous explique le pourquoi de son hésitation quand Renaud lui demande  » Renegade ou Countryman »

    Par ailleurs Cédric parle de l’insonorisation de bonne qualité , mais malgré l’interface GoPro/ internet, le grondement du diesel me paraît très marqué. Pourquoi d’ailleurs uniquement le 4×4 en diesel? Absurde, notamment en altitude ( où la transmission intégrale est plus utile que pour escalader les trottoirs du jardin d’acclimatation.). Jeep a t’il expliqué ce choix qui fait qu’elle sort d’emblée de ma shopping list ainsi que de celle de pas mal de potes (s’il n’y avait que moi…)

    Pour finir sur ce que disait Renaud concernant les habitacles auto. Il me semble que les plastiques des Prius sont recyclés. Et bien les audiman hurlent à l’absence de « moussage ». Sinon tableau de bord bois cuir ça existe…..mais pas le même budget.

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      La gamme Renegade propose le choix de version 4×4,4×4 Low ou 4×2. Il y également le choix entre moteur essence (110 ch, 140 ch 170 ch (MultiAir)) ou diesel (120, 140, 170 ch) , boîte manuelle, boîte auto 9 vitesses, boîte double embrayage 6 vitesses, 5 niveaux de finitions, sport, Longitude, Longitude business, Limited, Trailhawk + éléments de personnalisation. L’offre est très complète de 19 950 à 32 800 €;

    2. Stéphane.nc

      Yes Renaud mais comme pour la FIAT le 4×4 sur la Jeep c’est obligatoirement en mazout. Ce qui n’est pas le cas pour le SCross, La Countryman.

    3. Fréour

      Bonjour Stéphane,

      Renegade ou Countryman ? L’hésitation porte sur une triste question de snobisme ; la Mini fait spontanément plus chic, plus cossue… etc. La Mini est également plus vive et alerte ; on le verra demain, les motorisations du Renegade (qui font toutefois le job) manquent un peu de tonus (surtout à bas régime sur les diesel).

      En revanche, la Renegade est reposante à conduire. A allure constante, le moteur s’efface, les bruits d’air sont maîtrisés (CX de 0,34), même les bruits de roulement sont contenus. On s’attendait à beaucoup plus rudimentaire.

      Détail, le 1,4 MultiAir Essence de 170ch (BVA 9) est dispo en 4×4 en France (mais pas avec en version TrailHawk – tout terrain avec boîte courte – réservée au seul diesel de 170 ch).

    4. Stéphane.nc

      Super Cédric. Merci pour ta réponse éclairante , et le snobisme n’est pas « triste ». Pour un bagnolard une voiture n’est pas qu’un deplacoire et par la même la subjectivité est heureusement de mise.
      Il est vrai que la Countryman ( j’ai un peu roulé en All4 CooperS) est vivante mais perfectible sur le plan du confort…mais tellement « mimi. »
      J’ai bien aimé tes premières impressions au volant. C’est sympa de décrire un ressenti, un premier feeling. C’est votre force à tous deux de nous faire partager du « live » , de la spontanéité. Plus intéressant que la récitation d’une fiche technique bien apprise.
      A bientôt sur Noumea!!