330 km en Kangoo électrique à prolongateur hydrogène

Avec la complicité du journaliste Jean-Luc Moreau de RMC (que certains petits observateurs imaginent déjà en ministre des nouvelles technologies et du développement durable), P.O.A découvre la société Symbio FCell qui développe un système alliant une pile à combustible combinée à mini réservoir d’hydrogène pour augmenter l’autonomie des voitures électriques. Démonstration avec ce Renault Kangoo de la Poste capable d’effectuer plus de 300 km en mode électrique.

kangoozelaposte-740

L’avis des Petits Observateurs !

5 commentaires au sujet de « 330 km en Kangoo électrique à prolongateur hydrogène »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Robert

    Observer les prouesses du cameraman, conduisant à une main, tout en conservant intelligemment avec le passager qui parle comme un livre – un vrai régal.

    Répondre
  2. michaël oualid

    Quand on parle d’hydrogène, il faut parler du bilan énérgétique de la compression et du stockage du gaz. Ce bilan écologique n’était pas très bon vis-à-vis de l’essence il n’y a pas si longtemps. Avec l’évolution du « solaire » ce bilan devrait s’être amélioré, mais on est encore loin d’avoir des voitures capable de créer elle-même l’hydrogène dont elles auraient besoin pour faire fonctionner une pile à combustible suffisante.
    Mais bon, cela fait bien entendu avancer l’expérimentation d’une énergie alternative au pétrole, avec des implications politiques et économiques de plus en plus importantes.

    Répondre
  3. Fréour

    Doubler l’autonomie ! C’est chouette cette idée d’hybride électrique-…électrique. Cela serait génial qu’à terme (après avoir amorti et baissé les coûts) cette idée puisse être reprise sur des Zoé grand public, y compris en seconde monte et pourquoi pas en seconde monte…

    Répondre
  4. Thibaut Chatel

    Sujet passionnant avec un double sentiment (pour moi, bien sûr). D’un côté, je me dis : « C’est fabuleux, c’est extraordinaire » et de l’autre je pense : « Comment la poste n’a pas commandé ce genre d’auto plus tôt ? et les postiers ont-il vraiment besoin de 300 km par jour ? ça me semble gigantesque… » Fin de la petite observation. Merci pour ce reportage.

    Répondre
  5. Frédéric à Montréal

    Renaud se surpasse et POA est de plus en plus passionnant! Beaucoup de recherche et d’idées en France, c’est formidable de nous les montrer. Il est par ailleurs très intéressant que La Poste soit en pointe sur ces nouvelles technologies.

    Répondre