« Le Cayenne Hybrid Plug-In est une véritable Porsche  » interview Dominik Gruber, Porsche France

Le premier Mister Fréour interview Dominik Gruber, responsable media chez Porsche, à propos de la Porsche Cayenne « hybrid Plug-In » qui représente déjà une vente sur trois du Cayenne.

L’avis des Petits Observateurs !

13 commentaires au sujet de « « Le Cayenne Hybrid Plug-In est une véritable Porsche  » interview Dominik Gruber, Porsche France »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Franckreich

    C’est quoi une vraie Porsche ? C’est d’abord à cette question que devrait répondre Porsche. Une voiture qui va vite, accélère assez fort ? C’est un peu court. Les sensations de conduite ? Trop subjectif, indéfinissable, et je doute que les sensations de conduite d’un SUV sur une base partagée par le Touareg, avec un V6 VW et un moteur électrique ait quoi que soit à partager avec les sensations d’une propulsion à moteur flat 6.
    Je ne dis pas que le Cayenne soit un sacrilège, juste qu’il y a un décalage énorme entre ce qui fait encore aujourd’hui l’image de Porsche (la compétition, les 911 et Boxster, 918) et les véhicules de volume plus familiaux. En revanche, ces véhicules familiaux et sportifs ont bien reçu une grosse dose d’ADN Porsche ce qui les distingue des concurrents d’après les essais que j’ai pu lire.

    Répondre
  2. Laurent de Lille

    Très amusé de la remarque de notre premier ministre national sur le coloris vert du logo, des aiguilles de compteurs, des étriers de freins…

    Je m’étais fait une réflexion hier en visionnant la première P.O.A sur ce Cayenne hybride : Je trouve ça moche et pas chic ! Ça m’a fait penser au logo écolo de chez… Kia (http://1.bp.blogspot.com/-Gs-jUmRAkSg/TzrsKv6eFpI/AAAAAAAACKo/SaTcfW1lbvE/s1600/kia-rio-ecodynamics-badge-2012.jpg)

    Surprenant de la part de Porsche…

    Répondre
  3. Philippe

    Il y a quelques annnées pour avoir vu, en étant présent, des concessionnaires Merco et Porsche refuser de reprendre des Cayenne et Mercedes ML essence sur l’achat d’un nouveau modèle et cela en pleine inflation du baril de pétrole, Je ne peux que conseiller aux éventuels acheteurs d’acquérir un modèle hybride, raisonnement applicable à tous les SUV. Le surcout s’amortit sur le potentiel revente, pas forcément sur une cote meilleure, simplement sur le fait de pouvoir revendre votre véhicule.

    Quand j’écris refuse de reprendre, comprendre, « bonjour, au revoir », même pas de proposition de prix ou d’intérêt pour la chose. A ce jour cela s’est fortement détendu mais il suffirait d’une fièvre passagère pour que le marché se crispe. de nouveau.

    Bonne chance aujourd’hui pour revendre un Cayonne ou une Panamera essence même si le marché est moins tendu qu’il y a quelques années.

    D’ailleurs, un copain, commercial Porsche, ne vend quasiment plus que des Panamara Hybride Plug-In. En dehors, point de salut …. je parle depuis la province profonde peut-être qu’en RP c’est différent.

    Après 2020, toutes les Sportives passeront à l’hybride, Ferrari, Lambo, etc …

    Répondre
    1. Fréour

      Bonsoir Philippe, les ventes ne sont pas différentes en RP. La Panamera Plug-In concentre à elle seule 60% des ventes (en progression constante) et permet à cette Porsche de figurer dit-on juste derrière la Classe S dans les meilleures ventes de limo en France !

  4. J-Francois Bertrand

    Porsche penserait à aller marcher sur les plates bandes de Tesla?
    Je dis mille fois oui, car le secteur à besoin de nouveau acteurs, et Porshce est l’un des plus dynamiques, auréolé de tout son prestige, et, à mon avis, avec le plus fort potentiel a la vue des investissements R&D et des progrès qu’ils ont accompli dans ce domaine: Porshce est arrivé sur le secteur de l’hybride un peu à la bourre, mais après quelque année, est devenu une référence incontournable, avec beaucoup d’avance sur ses concurrents directs dans le secteur du thermiques.
    Dominik Gruber salue le pari de d’Elon Musk mais avec, il me semble une certaine frilosité. Pari trop risqué pour Porsche?
    Je ne pense pas surtout au niveau du potentiel de vendre une telle voiture avec en ligne de mire les flottes entreprises et les grands acteurs de la location.
    J’ai fait une petite observation surprenante la semaine dernière au cours d’un voyage professionnel en Hollande: quand je suis sorti sur le parvi de l’aeroport d’Amsterdam pour me boire un bon gros double expresso et m’en fumer une petite, j’avais pour distraction la danse perpétuelle des taxis déposant ou prenant un un client: je n’ai vu quasiment que deux modèle de voiture: la classe E et…. la Tesla S, oui oui la Tesla S en taxi! Et pas une Tesla pour 10 classe E, mais une Tesla pour une classe E!!!!
    Ce qui montre le potentiel d’un telle voiture. Et que l’on ne vienne pas me dire quelle horreur une porsche taxi, ça existe déjà, dans les alpes maritimes, des cayennes diesel taxi j’en ai croisé!

    Répondre
    1. J-Francois Bertrand

      Je serais tenté de rajouter que pour des constructeur comme Porsche ou équivalents, leur graal serait d’arriver à donner ses lettres de noblesse, une âme spécifique à leur moteurs électriques, comme peuvent l’avoir un flat 6 ou un V12.
      J’entends pas là que la personnalité d’un moteur electrique porsche pourrait etre reconnaissable et bien differente d’un moteur electrique ferrari, et là, la mutation sera complètement accomplie.
      Car pour les bagnolards et passionnés que nous sommes, la personnalité du moteur joue pour beaucoup dans la passion que l’on peu vouer à tel ou tel constructeur

    2. pierre

      TESLA a ouvert la voie, et défriché le terrain, c’est certain,
      d’autres vont s’engoufrer tres vite , surtout pour des modéles HDG. , où l’investissement « plug-in » n’altère pas fortement la différence de prix .
      Et quel argument de vente
      ……… pour des SUV lourds et énergivores que le systeme plug-in hybride !!!

  5. Thibaut Chatel

    Elle fait rêver cette auto… Je ne sais pas si c’est l’avenir… mais en tout cas c’est un chemin vers l’avenir. Merci Cédric.

    Répondre
  6. Seb

    Voila une très chouette POA ! Je ne sais pas si c’est réellement objectif étant totalement acquis à la cause Porsche, mais Dominik Gruber semble vraiment apprécier ses produits. Un discours marketing mais qui passe plus facilement à l’oreille que d’autre interview qu’on à pu voir chez d’autres constructeurs. Géniale la recharge de la batterie en roulant, Idéale pour revenir de Deauville sur le moteur essence et terminer le trajet sans bruit dans les encombrements du dimanche soir autour de Paris.

    Merci Cédric pour la vidéo et Renaud pour le montage.

    Go POA !!

    Répondre
    1. Avgas

      Cedric,
      Cela donne quoi du point de vue couple pour tracter une remorque ?
      Aussi plaisant que les V8 ou le Diesel ?

    2. Fréour

      Bonjour Avgas,

      Petite préférence personnelle pour la douceur de conduite du Plug-In, vous l’aurez compris. Mais cette « douceur » ne se transforme-t-elle pas en handicap lorsqu’il faut tracter plusieurs tonnes ?

      Par acquis de conscience votre question est remontée jusque chez Porsche…

      Comme toutes les versions du Cayenne, la charge remorquable maximum est fixée à 3500 kg, Et le couple du moteur électrique (dispo immédiatement) est à la hauteur à lui seul dans bien des cas. Néanmoins, (selon le poids supplémentaire à mouvoir), les batteries se déchargeront forcément plus vite qu’à l’accoutumée entraînant plus rapidement le déclenchement ou le soutien du moteur thermique – comme le passage de l’un à l’autre moteur se fait en douceur, quasi imperceptiblement et de manière linéaire, même lors des fortes sollicitations – à priori, donc, pas de risque de conduite « heurtée » même avec 3,5 tonnes en plus.

      Si des petits observateurs ont des expériences de conduite d’hybrides tractant une remorque ils seront les bienvenus !