Libre étude de style pour la future Alfa Romeo Giulia

Le bureau de design indépendant MPCardesign s’est amusé à imaginer ce que pourrait être la future berline Alfa Romeo Giulia en 2015. Le résultat est très intéressant, notamment les clins d’œils à l »histoire de la marque comme le montre la planche numéro 4. On en reparle…

Alfa-Romeo-Giulia-1-0009Alfa-Romeo-Giulia-1-0014Alfa-Romeo-Giulia-1-0016

 

Alfa-Romeo-Giulia-1-0010Alfa-Romeo-Giulia-1-0025Alfa-Romeo-Giulia-1-0002Alfa-Romeo-Giulia-1-0029Alfa-Romeo-Giulia-1-0030Alfa-Romeo-Giulia-1-0018Alfa-Romeo-Giulia-1-0001Alfa-Romeo-Giulia-1-0019Alfa-Romeo-Giulia-1-0024

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Libre étude de style pour la future Alfa Romeo Giulia »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Michel

    Alfiste depuis une dizaine d’années, je trouve l’avant trop fade (avec des relents de VW – Beurk !) et l’arrière fait très Lancia Beta coupé
    Attendons avec impatience le salon auto de Geneve 2015 pour voir les propositions de l’usine

    Répondre
  2. Stéphane.nc

    Il est temps que l’anonima lombarda fabrica automobili ( avé les fautes 😉 ), sorte de sa léthargie. Je fais partie de ces gosses qui ont choppé le virus Alfa, rêvé devant les giulietta, Montréal, SZ, spider, 75 (les films de Felini, Marcello au volant…) avant d’avoir l’émotion et le plaisir de vibrer au son du V6 quatrovalvole (le seul, le vrai avec les pipes d’admission chromées, pas le « truc » en provenance de chez Holden) à bord de mon GTV (rouge proteo)
    La scala de Milan (du râle au rugissement en passant par le feulement) + un dessin génial. Quel souvenir!!!

    Un petit observateur peut il confirmer qu’Alfa sera rattaché à un pôle Maserati/ Ferrari avec plateformes (retour à la propulsion) et moteurs communs?
    Virus un jour, virus toujours.

    Répondre
  3. J-François Bertrand

    Superbe synthèse des codes qui ont fait les Alfa à succès, Môssieur le prmier ministre à 200% raison.
    Il y a même de la 156 (celle qui a sauvé Alfa dans les 90’s) dans les proportions ou comme la poignée de porte arrière cachée.

    Répondre
  4. Fréour

    Surprenant et truffé d’idées ! D’autant plus intéressant que l’ensemble s’écarte de beaucoup de propositions et tendances actuelles tout en restant très Alfa ; s’inspirer des années 70/80 (jusq’au pot d’échappement décalé et aux jantes) quelle trouvaille. L’arrière est magique.

    Répondre