Nouvelle Volkswagen Passat 2015, premières images

C’est tout chaud, ça vient de tomber, voici les premières images de la nouvelle Volkswagen Passat. Honnêtement c’est le tableau de bord le plus fun. On en reparle très vite…VW-Passat-2015-1[2] VW-Passat-2015-2[2] VW-Passat-2015-3[2] VW-Passat-2015-19[2] VW-Passat-2015-12[2] VW-Passat-2015-10[2] VW-Passat-2015-14[2] VW-Passat-2015-13[2] VW-Passat-2015-16[2] VW-Passat-2015-17[2]

2015-VW-Passat-B8-82015-VW-Passat-B8-16 VW-Passat-2015-18[2]

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « Nouvelle Volkswagen Passat 2015, premières images »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Benoit

    Le modèle reste une référence de fiabilité dans son segment, je l’attendais… content d’être rassuré. Bien sur un essai sera de mise avant l’achat, mais elle me fait déjà une bonne impression. Pas comme la berline du précédent modèle (vraiment pas beau)… après ma 6è passat berline, je lui ai préféré le SW. Drastiquement poussive avec le 1600 diesel sous-motorisé (taxe oblige), j’espère que la suivante améliore le gros défaut du manque de couple.

    Répondre
    1. HPOWER

      Encore une fois malheureusement quel manque d’audace stylistique aussi bien pour l’extérieur que l’intérieur du véhicule. Il est vrai que lorsqu’une recette fonctionne pourquoi la changer mais là ce n’est qu’une MAJ de la génération précédente sur quelques petites touches seulement. Quel dommage sachant que c’est valable pour tout la gamme VW. Ça ne retire rien aux qualités intrinsèques de leurs produits mais c’est un peu triste.

  2. Designland

    Pas à pas, on améliore, avec des technos éprouvés. Le résultat est là, et il est beau. L’affichage reconfigurable des compteurs et autres systèmes multimedia est dans les tuyaux depuis dix ans. VW est le premier à l’introduire sur un véhicule d’une marque certes premium, mais néanmoins « grand public ». Audi avait pris un peu les devants à Genève avec la TT. C’est du pragmatisme, c’est très allemand. Ça paye parce qu’à un certain niveau de prix, l’acheteur a vraiment besoin d’être rassuré. VW rassure, même s’il ennuie certains. Et comme VW rassure plus de gens qu’il n’en ennuie, c’est le goupe que l’on connait aujourd’hui. Dommage que qu’il n’y ait pas de challenger français de cette taille, oui. Pragmatisme et cohérence nous font tellement défauts parfois.

    Répondre
  3. Toussaint du Wast

    Divine surprise: une voiture dont l’interieur n’est pas noir. Je cherche en ce moment à changer de voiture et je peux confirmer que parmi les SUV et autres trouver un interieur autre que noir releve de l’exploit.
    Comme Renaud, j’aime les interieurs en cuir clair, a l’image de sa célèbre Jag. C’est quand même moins tristouille, non?

    Répondre
    1. Seb

      Il est vrai qu’un intérieur clair est très agréable au quotidien néanmoins, l’entretien est autrement plus sensible. Cuir beige, gris ou blanc sont sujet aux traces de jeans…, les moquettes claires n’en parlons pas.

      Pour info, VW propose le Tiguan avec le même genre de combinaison de couleur que cette Passat.

  4. Victor

    Je trouve que l’image haut de gamme qu’elle rejette est en désaccord avec le positionnement « milieu de gamme » de la marque Volkswagen au sein du groupe VAG….
    Mais autrement ça a l’air d’être une belle auto. A quoi bon acheter une A4 maintenant si ce n’est pour avoir les 4 anneaux sur la calandre ?!

    Répondre
  5. Lambert Alan

    J’adhère totalement, toujours plus raffinée cette Passat avec un positionnement encore plus haut que l’actuelle. D’ailleurs ce serait pas pour un très probable non remplacement de la Phaeton qui est un vrai fantôme sur le marché? Au niveau du design c’est sûr qu’il n’y a pas de folie mais la carrosserie paraît et est bien plus cintrée que le modèle B6 qui était lourd et peu travaillé sur le 3/4 arrière. Un modèle qui représente toujours le classicisme et la sagesse dans la catégorie.

    Répondre
  6. Daniel

    Wow, le tableau de bord n’est pas noir, WW à oser la couleur, ok du beige mais c’est déjà pas mal…
    Et bien sinon toujours le classicisme conventionnel sans folie aucune Allemand, triste à se pendre dans son garage !
    Je suppose bien entendu que les plastiques sont mous et l’ajustement de ces derniers sont au micron prés ?!
    Si oui, le monde automobile peut dormir sur ses 2 oreilles.

    Répondre
  7. Rico

    J’ai le model actuel en sw, mais celui-ci me parait plus dynamique et l’intérieur plus sympa, Surement ma futur pour l’année prochaine.

    P.S : j’ai hâte de l’essayer.
    Rico.

    Répondre
  8. Franckreich

    Je la trouve infiniment mieux équilibrée que la précédente génération (miss gros cul 2011), elle met à profit le bon mojo du design vw des dernières productions. Et alors de trouver une lunette presque verticale sur le break va enfin proposer une alternative au V70 pour tous ceux qui ont un gros chien (comme moi).
    Pour couronner le tout, l’offre moteur en HDG est très riche et vient taper les concurrents plus premium : à l’heure du downsizing, se contenter de 4 pattes n’est plus un handicap

    Répondre
  9. Fréour

    Profil général évoquant la Passat US, face avant extrapolée de l’actuelle Passat CC, tableau de bord (admirablement) modernisé… Tout cela est chouette, mais étonnamment (sans doute est-ce dû au battage d’avant la révélation qui promettait une quasi révolution) on s’attendait à quelque chose de moins convenu, plus spectaculaire, un peu comme le choc ressenti entre l’ancienne et l’actuelle 911.
    En même temps l’amoureux de Passat ne sera pas déçu ! Détail d’importance, la panoplie d’équipements techno semble remarquable ; merci à Seb d’en livrer un aperçu.

    Répondre
  10. Seb

    Encore une fois, la Passat, même pleine de qualités reste sur un conservatisme qui lui portera probablement préjudice. Ce qui fonctionne sur la Golf ou sur une 911 ne correspond plus forcément aux attentes des clients de berlines mid-size.
    Profil et 3/4 arrière sont extrêmement classique, comme l’actuelle. Un design contemporain mais sans charme (les versions non « R line » on un bouclier dont la partie basse est proche de celui de la coccinelle et une grille de calandre dont les barrettes sont horizontales, les bas de caisses et le pare-chocs arrière étant quant à eux, plus lisse ce qui lui va beaucoup mieux à mon avis).

    C’est d’autant plus dommage que cette nouvelle Passat semble être pleine de nouvelles technologies: différents niveaux d’éclairages à LED, Active Info Display en option, Head up display, ventilation horizontale, éclairage d’ambiance raffiné, systèmes de sécurité active et passive, évolution du système 3D Area view, nouveaux systèmes multimédias Discover Média/Pro compatible avec des tablettes pour les passagers, Trailer Assist, Trafic assist, Emergency Assist…

    Reste à connaitre le positionnement tarifaire qui découlera de cette débauche technologique, car elle ne doit pas trop s’approcher des tarifs de l’A4 ni trop s’éloigner des 508, Insignia, I40…

    Répondre
    1. Joël

      Même avis et plus précisément au niveau de la calandre : à mon sens elle créé un déséquilibre dans la ligne générale qui reste très fluide. Reste à voir sur le reste de la gamme.

  11. Teddy

    Une fois de plus, Volkswagen fait du Volkswagen: on change tout sans trop changer.
    La présentation du tableau de bord semble être un mélange entre l’ancienne Passat et la Skoda Superb. La seule véritable originalité repose sur le fait que l’instrumentation reprise de la nouvelle Audi TT soit entièrement digitale.
    Ce qui me fait un peu peur, c’est que les photos de la berline sont en finition R. Or cette dernière bénéficie de compléments esthétiques qui dynamisent la voiture.
    Les finitions moins hautes risquent de faire encore plus classique.

    Répondre
    1. Antoine

      Oui du changement dans la continuité. .. c’est la recette du succès de VW… l’amélioration plus que de repartir d’une feuille blanche comme on fait en France. Pourquoi changer quelque chose qui marche ? Autant l’améliorer. ..