50 ans de design Opel (2) : de 2014 à 2020…

Après la visite du studio de design Opel tel qu’il était dans les années 70, nous avons été convié à découvrir le centre de design actuel de la marque. Généralement c’est un lieu classé défense, mais toujours dans l’optique de chasser nos préjugés, Opel a joué le jeu en mettant en scène la réalisation du design de l’Opel Monza, un concept car dévoilé au salon de Francfort 2013.

Pas de scoop donc, mais une réelle transparence et une volonté de montrer l’engagement des équipes pour de redonner du sex appeal à cette marque qui en a bien besoin. Le parallèle avec le studio de design des années 60/70 est instructif, car il montre qu’au-delà de l’arrivée de la conception assisté par ordinateur, le métier de designer reste le même dans ses fondamentaux, notamment la modélisation à l’échelle 1 de maquette en Clay

Concernant le concept Monza, que j’avais à peine vu à Francfort, j’ai été agréablement surpris, notamment par l’habitacle et le tableau de bord que je vous laisse découvrir. Peut-on encore parler de tableau de bord ? Les grincheux argueront sur le fait que c’est du gadget, mais je dirais plutôt que cela ouvre de nombreuses perspectives pour les intérieurs de demain.

Enfin, notez dans le reportage de P.O.A la présence de Quentin Huber, jeune designer français de 24 ans, fraîchement diplômé de l’école de design de Valenciennes et immédiatement embauché par Opel.  Ce jeune homme ira loin…

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « 50 ans de design Opel (2) : de 2014 à 2020… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Teddy

    C’est vraiment passionnant de pouvoir être immergé dans des parties secrètes du constructeur.
    La Monza est une étude de style très intéressante qui annonce un design enfin élégant pour Opel.
    Nul doute quant à l’apparition à moyen terme de planches de bord proches du concept.

    Répondre
  2. Daniel

    Le profil et l’arrière ainsi que l’ouverture des portes font fortement penser aux superbes concept-car Citroën Hypnos et Métisse, le designer serait-il un transfert ?

    Répondre
  3. Fréour

    Passionnant. Qu’est-ce qu’on peut apprendre de ces immersions dans les coulisses ! Quant à la planche de bord digitale ; un ravissement. Merci Renaud !

    Répondre