Google car, en route pour demain…

Premier test grandeur nature pour la voiture autonome de Google. On en reparle très, très, vite…

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Google car, en route pour demain… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. michael OUALID

    Partir du principe que Google se tromperait, n’est pas un bon point de départ pour analyser leurs efforts.
    Pourtant, j’ai beaucoup de mal à apprécier l’intérêt pour l’Automobile. Et en disant cela, je crois comprendre… l’industrie Automobile est déjà morte pour eux, ils ne la calcule même pas. Ce en quoi, ils ont peut-être raison. Ca a au moins cette fraîcheur.
    On sent que malgré l’apparence détendu, ils ont fait de gros « efforts » de design pour reprendre beaucoup de référents automobiles pour rassurer les spectateurs/pouvoirs publics/investisseurs tout en insistant sur le côté proto (pour ne pas se fâcher avec les constructeurs déjà partenaires sur Google Maps? Pour attirer un/des constructeurs qui pourraient dire « les gars, on voit bien que vous n’y connaissait rien, laissez nous vous aider à la dessiner. » ? Et paf, Google débarrassé du hardware si pesant et vulgaire… Pour faire parler les Bourses sans mettre la main au portefeuille?). Ils cherchent visiblement la critique, ils doivent avoir un lapin dans leur chapeau.
    La fondement de l’automobile, c’est l’autonomie de l’utilisateur, pas celui de l’objet. La GoogleCar n’a n’apporte aucune solution/alternative à l’automobile. C’est une nouvelle proposition spontanée, comme le four micro onde, qui va rendre évidemment pas mal de services à ceux qui sauront s’en servir (pas innocent de mettre les seniors en avant dans la vidéo) . Eux savent qu’en étant au milieu du système, ils se débrouilleront bien pour récolter les miettes avec des filets géants.
    Je reste sur ma faim, avec l’impression d’un fait exprès…
    Reste la question, très sérieuse, de pourquoi n’ont-ils pas racheter MiaElectric?

    Ci-joint un vieux post de vieux con:
    http://blog.slate.fr/free-car-project/2012/09/04/lauto-qui-valait-3-milliards/

    Répondre
  2. Pierre

    La plus belle image reste à 1m45 lorsque l’enfant prend la main de sa mère. Un partage d’une émotion nouvelle, pour 2 personnes.

    Répondre
  3. Rico

    ça doit être une drôle expérience, très curieux, de vive cela, vive le futur !!!!!

    Le futur c’est maintenant, lol.

    Rico.

    Répondre
  4. Designland

    De la bonne com’… faut voir ce que ça donne dans le flot de la circulation, au milieu des autres voitures, pas conduites par Google

    Répondre
  5. Franckreich

    J’aime bien le gros arceau-cage destiné à sauver les occupants d’un disfonctionnement éventuel.
    La réglementation va se charger de retarder le lancement du moulin à café géant, quand on voit que la Q50 Infinity doit se doter sur ses versions à simple direction sans liaison mécanique d’une colonne de direction de secours. Le législateur a trop en tête les plantages de l’informatique pour confier rapidos les vies de ses concitoyens à voitures du futur (lointain) .
    En tous cas j’ai un nom pour elle. En hommage à la Beatle, on pourrait l’appeler la Bug…

    Répondre
    1. corre

      C’est le vaccin contre les accidents de la route…Va juste falloir accepter les effets secondaires : des pannes inopinées voire de vrais accidents suite à un bug..on dira alors que sur une année il n’y en a moins qu’avec des hommes derrière le volant. Ces systèmes existent déjà sur les tracteurs et semblent assez efficaces. Quant à l’absence de plaisir ….
      Il nous restera comme dit Renaud citant Ferdinand les Voitures de courses pilotées par des hommes. A priori je suis plutôt pour mais as t-on encore le choix ?