8 mai, merci Jeep

Armistice 8 mai 1945 : merci Jeep, merci les américains d’être venu nous libérer

21_terre-10388-r13

L’avis des Petits Observateurs !

5 commentaires au sujet de « 8 mai, merci Jeep »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JM Manusardi

    Bon, c’est pas pour faire le vieux facho de service, mais à quand une chronique sur l’inénarrable Kübelwagen ou l’époustouflant Schwimwagen qui équipaient la Wehrmacht ???

    Répondre
  2. Franckreich

    J’avais tant envie de les remercier en allant leur commander un magnifique Grand Cherokee SRT8, mais la banquière a fait « No no no »

    Répondre
  3. Stéphane.nc

    Une légende tenace prétend que la Jeep a tué plus de GI que l’armée allemande entre les pneumonies et les accidents. Des gamins, qui n’avaient souvent conduit que des tracteurs, se trouvaient à 18 ans au volant d’un bolide avec une tenue de route et un freinage aléatoires, une colonne de direction parfaitement disposée pour perforer la cage thoracique, un éclairage digne d’une lampe de poche et le réservoir parfait pour transformer le chauffeur en torche….
    Qu’elle est la part de vérité??

    Répondre
    1. Monmaneix

      Bonjour, exactement, j’ai conduit une jeep pendant mon service militaire, certes c’était une hoskitch, mais les défauts doivent être les mêmes: soit tenue de route aléatoire, risque de tonneau, et pas d’arceau! Freins inexistants. Je me rappelle avoir traversé une ville assez importantes en tête d’un convoi de camions, avec la crainte de ne pouvoir m’arrêter si une priorité a droite se présentait, ce qui ne manqua pas de se produire; Heureusement le prioritaire eu l’intelligence de s’arrêter et de laisser passer le convoi. Ouf!!!