Hep Taxi, une Tesla SVP !

Vu ce matin dans le Parisien, les deux premières Tesla électriques livrées à des artisans Taxi dans l’Oise. C’est intéressant de constater que l’information sur une automobile électrique de luxe retient l’attention des médias….

IMG_9167 - copie

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Hep Taxi, une Tesla SVP ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. amilhat jean-claude

    Belle initiative! Il serait peut-être grand temps que la presse automobile vive avec son époque et se mette vent debout contre le diesel. Faudra t-il attendra un autre scandale sanitaire, ou que nos propres enfants citadins soient atteints de problèmes pulmonaires pour demander le retrait de ce type d’automobile dans le cadre d’usage particulier. Oui les Hdi, Dci et autres saloperies sont dangereux pour l’environnement. Il faut lire les rapports (indépendants) de l’OMS. Si l’électrique est loin d’être encore la solution, acheter un modèle essence contre l’avis des journalistes, des vendeurs, des voisins, et de la fiscalité reste une solution transitoire. Les micro particules sont aussi sinon
    plus dangereuses que les rejets de Co2. En matière automobile, comme en matière citoyenne, suivons les préceptes de feu Stéphane Hessel « Indignez-vous! »

    Répondre
    1. Manu

      Sauf que l’essence émet aussi des particules fines, autant que le diesel (le taux de soufre dans le carburant, qui en est responsable, est identique pour l’essence et pour le gasoil).

      Et les particules de l’essence sont d’autant plus nocives qu’elles ne sont pas filtrées, à tel point que la norme Euro6b, si elle autorise une masse de particules identique pour les 2 carburants, autorise 10 fois plus de particules que le diesel.
      Il faudra attendre septembre 2017 et la norme Euro6c pour voir arriver sur le marché des moteurs essence enfin équipés de FAP, et soumis aux mêmes restrictions d’émissions que celles applicables aux diesels depuis la norme Euro5 de 2009…

      Et je passe sur le benzène, nettement plus nocif que les particules, présent à hauteur de 1% dans l’essence au point que le carburant lui même en devient cancérigène, ce qui n’est pas le cas du gasoil. Les vapeurs de ce benzène sont responsable d’une hausse de 60 % du risque de leucémie myéloïde chronique chez les riverains de stations service.

      Et on oublie aussi très vite que le moteur est très loin d’être le seul responsable des particules, les pneus, les freins, l’embrayage et la route elle même en émettent encore plus. Et le trafic routier est lui même très minoritaire dans les émissions totales de particules fines.

  2. Victor

    En combien de temps vont-ils rentabiliser leurs investissements ? C’est quand même chère pour un taxi…Mais ça sera bien d’avoir leurs avis sur la tesla model S au quotidien en France. Facilité de recharge, problèmes techniques éventuels et effets vis à vis des clients

    Répondre
    1. Philippe

      Pour faire rêver, l’exemple doit venir d’en haut avec des VE qui donnent envie, pas des boites à sardines comme la MIA.