Nouvelle Mercedes Classe C, parole de Taxi par Sandrine Ancel

Sandrine Ancel est rédactrice en chef de l’Officiel du Taxi. A ce titre, elle connait parfaitement les attentes des chauffeurs de Taxi et aussi leurs récriminations éventuelles. En effet, qui mieux qu’un conducteur qui roule plus de 100 000 km à bord peut tout savoir sur les qualités et les défauts d’une voiture. L’occasion pour P.O.A de demander à Sandrine Ancel son avis sur la nouvelle Mercedes Classe C et sur la position de Mercedes sur le marché des Taxi. Exclu P.O.A

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Nouvelle Mercedes Classe C, parole de Taxi par Sandrine Ancel »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Frédéric à Montréal

    Excellente entrevue, cette dame a l’air très sympa et est une excellente observatrice… Contrairement à ce M. Yahoo qui n’avait pas vu la 508…..
    Le sketch du coffre qui ne ferme pas: PARFAIT!

    Répondre
  2. Franckreich

    Une représentante de la profession des taxis qui dit que VAG c’est bien mais pas très fiable, une étude Automobile Magazine qui classe la plupart des modèles du groupe en queue de peloton, les gens vont peut-être cesser de gober comme des moutons le pipo sur la qualité allemande quasi-génétique

    Répondre
  3. Stéphane.nc

    Un appel à Fred de Montréal. Les taxis en Amérique du Nord sont bien essence? C est le cas en Asie, NZ, Australie….on sent la différence au propre comme au figure. Je ne comprends pas la « mazoutisation » de véhicules censés circuler dans les urbanisations. Bruit (extérieur notamment), odeur, vibrations….
    En tout cas je peux témoigner que ça marque pas mal de visiteurs étrangers et que ça en dérange bon nombre…chez eux le diesel c est pour le véhicule de livraison.

    Répondre
    1. Frédéric à Montréal

      Appel reçu! Ici, essence, quasiment à 100%, et de plus en plus, hybride (Prius V ou +). C’est vrai qu’en débarquant à Roissy, même en fermant les yeux, on «sent» qu’on est arrivé!

    2. Avgas

      Beaucoup de grandes villes ont interdit les taxis diesel depuis fort longtemps, voire imposé le gaz. Et pas forcémment dans des pays verts: Pekin, Hong Kong ou à Santiago. Je n’ai toujours pas compris pourquoi la Ville de Paris autorise encore les taxis au mazout.

  4. Stéphane.nc

    La percée de Prius ne m étonne pas. Je crois savoir que c est hyper fiable, économique en usage urbain.
    Et puis tous ces taxis diesel qui tournent au ralenti en ville c’est anachronique et peu rationnel (les diesel modernes avec FAP sont efficaces à vitesse stabilisée sur autoroutes. Et puis quel bruit en ville, quelle odeur!!!)
    Quand j arrive en France, à Roissy, je constate que de plus en plus de clients attendent une hybride. Je les comprends.

    Répondre