La Chevrolet Impala nostalgique de l’américan way of life

En période de crise et de doute, rien de tel qu’un recentrerage sur ses valeurs, son savoir faire. À l’instar du « made in france » vanté par nos politiques, Chevrolet s’en donne à coeur joie en glorifiant « l’américan way of life » des années 50/60 pour sa Chevrolet Impala. Le spot  « the classic is back » est un cliché du cliché qui reprend l’imaginaire créatif des pub des sixties vantant la réussite sociale associée à l’automobile.


On peut voir ce spot de deux façons. Soit on le considère totalement passéiste, proche d’une régression enfantine (les psy aiment ce genre d’analyse), soit on le visionne pour ce qu’il est, une pétillante parodie nostalgique avec Ken et Barbie, une célébration de l’univers de la série Mad Men, ce qui tenterait à prouver que la Chevrolet Impala est une voiture qui à beaucoup d’humour.  Ce n’est déjà pas si mal.

L’avis des Petits Observateurs !

8 commentaires au sujet de « La Chevrolet Impala nostalgique de l’américan way of life »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. frankreich

    Etonnant. Certes on surfe à mort sur Mad Men avec le sosie de January Jones (en moins bien), mais avec un gros risque, celui de faire moins penser à classique qu’à ringard. Pour une nouvelle voiture, c’est risqué et je m’étonne qu’il ait été pris vu la frilosité des marques qui voudraient plaire à tous, surtout pour des véhicules de masse comme l’Impala. Mais en Amérique on cible sans retenue des communautés. Là on parle visiblement à des WASP senior, nostalgiques d’une Amérique de carte postale. Je trouve ça aussi recherché que si Citroën vendait la prochaine C5 avec des français à béret en 2CV sur du Maurice Chevalier

    Répondre
  2. Jonathan Damis

    L’ouverture finale de la « trappe à pop corn » sublimant le spot de mon point de vue. Moment ou les deux époques viennent le plus naturellement du monde rentrer en harmonie et prouver que même si tout est différent, rien n’a changé. L’impala désormais est un classique. Intéréssant d’ailleurs de voir comment, les USA sont fièrs de leur histoire automobile toutes marques confondues. J’adore ce marketing rétro.

    Répondre