De l’art de la conservation…

Ika Renault Torino, Bd Pereire, Paris 17ème, 16 : 58 pm, Janvier 2013

Interpelé par cette « étrangeté », je n’ai pas résisté à l’immortaliser. Quelques clics plus tard, j’apprenais qu’il s’agit d’une Ika Torino, une marque Argentine, et que la Torino dérive d’un modèle américain de chez American Motors (merci au petit observateur pour sa précision voir commentaire) la Rambler American de 1964. Pininfarina a été chargé du design.  Elle était équipée d’un 6 cylindres qui délivrait au choix trois puissances, 120, 155 et 176 ch. Ce dernier emmenait la Torino à plus de 200 km/h. Elle a été lancé fin 1966, mais en 1967 Renault a acheté la société Ika,  ce qui explique le nom à rallonge IKA Renault Torino et les multiples logo sur la carrosserie. En revanche, aucune information disponible sur « Belgrand car » qui orne le coffre arrière. Si un petit observateur en sait plus…

Petites Observations Automobile – janvier 2013

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « De l’art de la conservation… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chapita

    Bonjour à tous et un peu d’indulgence avec mon français. 😉

    Circonspect à raison, ce le nom de concessionnaire. Mais ce n’est pas Belgrand Car sinon Belgrano Car dont je crois qu’il n’existe plus. Dans l’année 1969 trois Torinos ce sont présentées dans une course appelée « La Marathon de la Route » (aussi connue comme « Les 84 Hours de Nürburgring »). Sur les trois seulement une à finie, mais pas mal de tout: 4eme place, plus d’info en anglais:

    http://jalopnik.com/5827242/when-argentina-ruled-the-nurburgring

    Il parait qu’il y en a deux Renault Torino en France, selon la web officielle du modèle: http://www.tutorino.com.ar/foro/index.php

    Répondre