Jaguar F-Type, un grand cru 2013

Signe d’une confiance retrouvée, Jaguar présente la F-Type un cabriolet deux places dans la droite ligne des magnifiques Type E. Bien née, cette Jaguar F-Type a déjà tout d’un classique automobile.
Le seul fait de s’appeler Jaguar lui confère une aura particulière, un parfum d’éternité aux essences de glamour. Héritière d’une lignée prestigieuse de cabriolets, XK 120, Type E, XJS, la F-Type est une enfant gâtée par la vie. Riche et célèbre. Et en plus elle est belle. Il suffit d’admirer ses courbes dessinées par Ian Callum pour tomber sous le charme. Relativement courte, elle ne mesure que 4,47 m, dotée de deux places seulement et d’une capote en toile électrique, c’est l’archétype de la voiture inutile, dédiée à l’évasion amoureuse, donc parfaitement indispensable. 
Raillé parfois pour son comportement trop nonchalant, Jaguar a voulu cette fois que cette F-Type soit une véritable sportive, capable de tenir la dragée haute aux meilleurs, notamment la Porsche Cayman, rivale désignée. Voilà pourquoi la belle est une propulsion, qu’elle dispose d’une carrosserie en aluminium qui lui garantit légèreté et rigidité et qu’elle propose trois moteurs aux puissances plus que confortables : deux V6 de 360 et 380 ch et un énorme V8 de 490 ch. 
Petite déception, l’intérieur est un peu pâlichon face à la sensualité gourmande de l’extérieur. Cette sobriété un brin monacale s’explique, nous dit-on, par le fait que le cockpit est entièrement dédié au pilotage. Admettons. Détail, le levier de la boite automatique 8 vitesses refait son apparition sur la console centrale, en complément des palettes au volant. En effet, depuis quelques années, sur les autres Jaguar, le levier était remplacé par une molette télescopique. Un mode « launch control » qui permet de faire des départs canons est également au programme avec un petit basculeur digne d’un siège éjectable. 

Dernière coquetterie, ce fauve roulant se veut « accessible » par rapport à sa concurrence directe. Il s’offre à vous à partir de 73 800 € dans sa version d’entrée de gamme.  Toujours trop cher pour nous autre pauvre mortel, mais c’est le prix de l’éternité.

Petites Observations Automobile – décembre 2012

Jaguar F-Type
V6 340 ch : 73 800 €

V6 S 380 ch : 85 400 €

V8 490 ch : 100 500 €

L’avis des Petits Observateurs !

2 commentaires au sujet de « Jaguar F-Type, un grand cru 2013 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Anonymous

    Faut pas t’en faire, comme toutes les Jaguar en moins d’une année cette voiture perdra 30% de sa valeur et 50% en deux. La fiscalité écologique finira de massacrer sa cote. D’ici deux ans tu trouveras des exemplaires à 40k€, lol.

    Philippe

    Répondre