Comment faire aimer la voiture électrique ?

Bon, avec moins de 4000 ventes en France (hors Twizy) le marché de la voiture électrique n’a pas encore décollé et il en va de même dans le reste du monde. Et encore, en France, c’est Autolib qui tire le marché avec 50 % des immatriculations. Mais la mutation est en marche. Les comportements changent petit à petit. Les médias s’intéressent de plus en plus au cout d’usage, crise oblige, avantageux de l’électricité et les prospects que j’ai pu rencontrer posent des questions de plus en plus précises pour préparer leur achat éventuel. En 2013, la Smart Électrique débarque ainsi que la Renault Zoé et la Fiat 500 feront leurs débuts officiels. Il est intéressant de voir comment ses grandes marques abordent la communication, car au final au delà du prix et de l’autonomie, le plus important est de créer le désir. Smart et Fiat jouent sur le thème de l’humour, loin des considérations environnementales ou économiques. Smart la joue décalée avec les extraterrestres qui enlève ce signe d’intelligence avancé qu’est la Smart électrique et Fiat la joue latin avec la 500 électrique comme arme de séduction majeure. Sympathique et malin. La petite PME mia electric (que je conseille donc pas objecticf, mais cela ne m’empêche pas de reprendre les informations publiques) qui commercialise la mia depuis un an n’a pas les moyens de ses concurrents, tant s’en faut, mais elle travaille une approche rationnelle qui met en avant ses différences et ses particularismes, à l’image du film corporate qui montre comment la voiture est assemblée en France. 

Petites Observations Automobile – décembre 2012

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Comment faire aimer la voiture électrique ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Anonymous

    Renaud, un petit exemple bien argumenté démontrant que le salut de l’EV viendra des flottes entreprises.

    http://insideevs.com/should-the-us-postal-service-fleet-go-electric/

    La Poste n’a pas attendu en s’équipant de moultes EV (Venturi et Renault)

    Tu remarqueras aussi que les fabricants de batteries trouvent actuellement leur salut grâce aux véhicules hybrides.

    http://www.technologyreview.com/view/509136/hope-for-electric-vehicle-battery-manufacturers/

    Il y aussi tellement à dire sur les recherches en cours sur les batteries, la dernière connue de la semaine, augmentation de l’autonomie sans utilisation du lithium (métal rare):

    http://www.technologyreview.com/news/507561/toyota-plugs-away-at-the-next-gen-electric-car-battery/

    Ce qui démontre qu’à l’instar d’un ordinateur les voitures électriques se démodent rapidement, Tu peux le constater avec le MY2013 de la LEAF, 15% d’autonomie supplémentaire avec prix et poids baissés. De quoi faire hésiter un acquéreur … Quelle valeur résiduelle pour un MY2012 dans 4 ans si une LEAF MY2016 a doublé d’autonomie pour un prix neuf inférieur de 30%.

    Phil.

    Répondre
  2. Anonymous

    Seule l’adoption de la technologie par des marques prestigieuses rendra la chose désirable. L’inconscient populaire considèrera alors la chose crédible. Malheureusement Rolls ne produira pas son prototype 102EX. Audi a « reporté » la production de sa très concluante Audi R8 E-tron, officiellement par manque de demande … je supputerais plus l’attente de batteries concluantes.
    A ce jour, conjointement avec des universités Anglaises, seul Morgan développe un prototype +8 EV. Aussi sympathiques soient-elles les MIA, LEAF, etc ne font pas rêver.

    En 2013, il sera néanmoins intéressant de suivre les ventes de la Tesla S dans l’hexagone. Maintenant, concernant le coté fun de l’électrique, faut aller chercher de ce coté (là, c’est beaucoup plus amusant, lol) :

    Au fait, du coté de la moto électrique, on trouve des ovnis …

    Phil

    Répondre
  3. renaud roubaudi

    Si, la question de la faire aimer la voiture électrique. pourquoi acheter une mercedes de 300 ch qui roule à 250 alors que c’est interdit de dépasser le 130 ?. pourquoi rouler en 4×4 sur les champs élysée quand un twingo suffit, ? pourquoi payer 30 000 euros une golf quand une sandero fait le boulot ? au-dela du rationnel, le désir est capital dans une société de consommation, et le désir n’a rien de rationnel. c’est le génie de la bagnole et des constructeur de nous noyer d’infos rationnel pour faire acheter leur voiture, mais l’offre est tel aujourd’hui, que la différence se fait par le désir. bien sur que l’autonomie et le prix sont des facteurs décisif, mais pour le moment la voiture électrique est chiante à force de se positionner en bon élève de la classe. il est urgent qu’ele devienne la fille sexy du dernier rang…

    Répondre
  4. Anonymous

    La question n’est pas de faire aimer la voiture électrique mais de la rendre crédible; autonomie, temps de charge. Le reste viendra avec l’adoption de la techno par les flottes entreprises. La hausse du prix de l’essence et la crise durant, l’homo sapiens lambda aura plus intérêt à prendre les transports en commun qu’acquérir une voiture, fut-elle électrique, et louer une voiture (thermique) pour les vacances.

    Phil

    Répondre
  5. Anonymous

    C’est dommage, la MIA est surement la plus sexy des trois modèles mais le film n’est pas regardable… il faudrait comment dire, un peu d’humour, un peu moins de techno. JMG

    Répondre