40 ans d’inflation automobile

Range Rover 1970 face au Range Rover 4ème génération de 2013
tout est dit
Petites Observations Automobile – décembre 2012

L’avis des Petits Observateurs !

5 commentaires au sujet de « 40 ans d’inflation automobile »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mustang98

    Bouton magique… + 1000 ! 😉
    Le Range… J’en suis tombé amoureux dès sa sortie en 71, j’avais 10 ans !
    Le patron de mon paternel acquit 1 des tous premiers vendus dans le département (3,5L de couleur blanche) et passa à la maison pour le montrer. Le choc fut tel pour moi, que je me jurai d’en avoir un, un jour… En 1998, je roulais dans 1 Defender 110 SW TDi 200, que me femme ne pouvait conduire (embrayage trop dur), et en prévision d’un bébé à venir, je cherchais une auto qui puisse lui correspondre, et tombais sur un Range 3,9L Vogue SE de 1991 avec 108 K/km et blanc, comme celui qui me fit craquer ! Il n’a d’électronique que son système d’injection, et c’est très bien comme ça.
    Le Land 110 repris, la transaction fut faite et je l’offris à ma dulcinée pour la Fêtes des Mères… 20 ans plus tard, cette auto roule tous les jours, en ville, à la campagne et bien sûr compte tenu de son ADN, en TT (franchissement)… S’il accuse aujourd’hui le poids des ans, il est toujours opérationnel et strictement d’origine… Et il est interdit à la maison d’évoquer son remplacement…
    J’étudie maintenant la possibilité de lui consacrer un budget de remise en forme, moteur et accessoires, pour le prix d’une bagnole neuve de moyenne gamme, et il repartira pour… 20 ans !!!
    Un jour, je vous dirai peut-être comment, après avoir serré le moteur (plus d’eau, ni d’huile) à 10 km de la maison, au retour d’un WE camping, il est reparti au 1er coup de clef !!!
    Assurément une sacré bagnole !

    Répondre
  2. Anonymous

    Super projet ! Pour les trucs simples, fonctionnels, beaux et facilement maintenables, les débuts de l’aviation regorgent d’idées. Pour s’en convaincre, étudier les cockpits d’un Spad XIII ou Fokker D1. Marrantes vos discussions, elles me rappellent celles que je peux avoir mon cuisiniste (ébéniste et architecte d’intérieur). Au début, je me demandais ce qu’il fumait mais à la vue du résultat, des solutions simples épurées et très fonctionnelles, je me suis dit qu’il aurait du travailler dans l’automobile, lol. Lui ayant fait la remarque il me répondit qu’il détestait l’automobile !

    Attention, pour votre « banquette », faut penser au dos avec un truc léger et très efficace à l’instar de la technologie Probax (http://www.nubax.com/probax/about-probax/). La chose équipe les sièges « very light » de la Lotus Elise, bluffant d’efficacité. Jamais eu mal au dos sur des longs trajets. Bien plus efficace que n’importe quel baquet. Accessoirement, matériau adaptable à toute forme.

    Philippe

    Répondre
  3. Anonymous

    Dans sa version originelle, le Range Rover n’a pas perdu une once de son charme. Quelle classe !
    A propos d’inflation, n’est-on pas arriver au bout d’un cycle ? Depuis quelques années, les cylindrées de nos moteurs ne cessent de diminuer, les carrosseries ne sont-elles pas aussi appeler à suivre le même chemin et à perdre un peu d’embonpoint ? Nous reviendrions ainsi vers des automobiles plus légères et au style moins massif…

    Stéphane

    Répondre
    1. Anonymous

      La démonstration est encore plus percutante si l’on met côte à côte l’ancienne et la nouvelle Mini ou Fiat 500… il est effectivement grand temps d’arrêter ce concours de kikalaplusgrosse et d’arrêter de demander à des Clio d’offrir l’habitabilité d’un Avantime…