Quelques mots sur la Furtive-eGT par son Créateur Luc Marchetti

P.O.A a rencontré Luc Marchetti, créateur de la Furtive-eGT et directeur d’Eaxgon Motors, 

Luc Marchetti est un homme pressé.À deux mois de la présentation  de la version définitive de la Furtive-eGT au Mondial de Paris, le PDG d’Exagon Motors doit superviser les derniers essais, la construction de la manufacture et gérer les relations avec les premiers clients internationaux qui ont réservé « leur » voiture. Malgré cet agenda de ministre, Luc Marchetti est étonnamment calme : « Depuis la présentation au Mondial de Paris 2010, nous respectons notre planning de développement à la lettre. Nous travaillons main dans la main avec nos partenaires, Siemens pour les moteurs, Saft pour les Batteries, Michelin pour les liaisons au sol et les pneumatiques, Nokia pour les systèmes d’aides à la conduite et le multimédia embarqué, ce qui provoque une émulation permanente enrichissante. C’est très motivant de voir la voiture progresser chaque jour grâce à l’apport d’expert aussi prestigieux ». 

Plus que des performances exceptionnelles, la Furtive e-GT est la première GT 100 électrique capable d’assurer jusqu’à 400 km d’autonomie (voir ci dessous), Exagon Motors souhaite proposer à ses futurs clients une nouvelle relation avec leur automobile : « Nous avons conscience que nos clients potentiels ont déjà accès au meilleur et cela dans tout les domaines, qu’il s’agisse d’automobile, mais aussi d’architecture, d’art, de design. Il faut donc leur offrir autre chose, une expérience unique, mais aussi et surtout émotion unique ». Une expérience unique c’est d’abord le privilège de pouvoir gouter aux sensations de la motorisation électrique, accélération phénoménale, 0 à 100 km/h en 3,5s, 280 km/h, silence, zéro émission, mais pas seulement. La Furtive e-GT a pour ambition de proposer un programme de personnalisation sur mesure encore rarement atteint à ce jour. C’est là que la fameuse « french touch » entre en jeux. 

Luc Marchetti s’en explique : « La France est reconnue dans le monde entier pour son savoir faire dans le domaine du luxe. Nous bénéficions d’un savoir-faire séculaire, tant au point de vue des fournisseurs que des artisans. Étrangement, ce gisement inépuisable de talent n’a jamais, ou très peu, été exploité dans l’automobile. C’est sans doute lié aux spécificités d’industrialisation en grande série. Avec la Furtive, nous n’avons pas ce type de contrainte puisque notre production sera très exclusive (150 voitures an) et chaque modèle assemblé à la main. Nous pourrons faire appel à des grands noms français pour réaliser du véritable sur mesure. Ce sera l’assurance pour nos clients de posséder plus qu’une voiture unique, un véritable objet crée spécialement pour lui ». À ce stade, on sait déjà qu’il n’y aura pas deux Furtive e-GT identiques. Peinture, sellerie, revêtement, ligne de bagage, finition, tout pourra être évidemment fait à façon. Mais Luc Marchetti souhaite encore aller plus loin : « À l’image d’un architecte d’intérieur qui comprend votre sensibilité, nous souhaitons étudier avec chaque client ce qu’il souhaite pour lui faire des propositions inédites, pourquoi pas signés de grand créateur français. » Cette stratégie n’a aujourd’hui pas d’équivalent, mis à part chez Bugatti qui réalise notamment des intérieurs dans des matériaux aussi fous que la porcelaine. Le PDG d’Exagon Motors se veut toutefois plus réaliste : « Nous ne visons pas l’extravagance pour l’extravagance. L’important est de pouvoir créer avec nos clients une relation de confiance qui s’inscrive dans la durée. Le temps consacré à la confection de sa voiture doit être un moment de plaisir, une parenthèse enchantée ». Rendez-vous maintenant au Mondial de Paris pour découvrir tous les secrets de cette Furtive e- GT.


Des partenaires européens d’exceptions

L’allemand Siemens équipe la Furtive e-GT de deux moteurs électriques haute performance de 148 kW chacun (environ 402 ch en puissance cumulée) qui permettent d’atteindre 280 km/h en vitesse de pointe et d’abattre le 0 à 100 km en seulement 3,5 s. 

Les batteries Saft dernière génération, leader mondial des batteries dans l’aérospatiale, offrent une autonomie de :

       360 km en cycle urbain (norme ECE15)

       310 km en cycle mixte (norme NEDC)

       287 km en cycle autoroute (norme EUDC)


Michelin travaille les liaisons au sol et développe des pneumatiques spécifiques adaptés aux accélérations de la Furtive. 

Nokia développe des systèmes d’aide à la conduite et à l’équipement multimédia embarqué.


Exagon Motors les origines

À ce jour, rares sont les constructeurs qui ont l’expérience de la compétition sportive électrique. Une société pourtant fait exception, Exagon Engineering. Dirigée par Luc Marchetti, Exagon Engineering possède un savoir-faire unique en matière de conception et de développement de voitures de sport électriques. Depuis plusieurs années, ses voitures électriques s’affrontent sans ménagement, aux mains de pilotes de renom lors du Trophée Andros Electrique sur glace. Sans relâche, ses équipes testent jours après jours le meilleur compromis, la performance, la fiabilité, l’autonomie. Années après années, Exagon Engineering gagne et fait progresser les performances et la fiabilité de cette nouvelle technologie.Aujourd’hui, fort de ce savoir-faire, Luc Marchetti et ses équipes ont décidé d’aller plus loin, en créant une GT électrique d’exception, la Furtive e-GT sous le label Exagon Motors

Petites Observations Automobile – Aout 2012


L’avis des Petits Observateurs !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *