Première Tesla S livrée aux USA

Tesla vient de livrer sa première berline électrique aux Etats Unis, la S. La communication en a profité pour faire une vidéo de la livraison dans l’usine avec le personnel.C’est aussi mal filmé que sur P.O.A (on ne voit jamais le client de face, cela tremble, ect…) et cela me rassure. Comme quoi on peut avoir des moyens de dingue (1 milliard de $ ont été investit dans la marque) et resté tout aussi amateur que moi.

 

Je crois beaucoup à cette voiture si elle tient toutes ses promesses et j’en profite pour vous rediffuser la vidéo faite à Genève, ainsi que le papier que j’ai rédigé pour BuyBuy le mois dernier. Vivement l’essai.

TESLA S

 

Le nouveau messie automobile 

Le constructeur américain Tesla, célèbre pour avoir lancé le premier roadster électrique, s’attaque au marché des berlines de luxe en dévoilant la Testla S, une routière 100 % électrique capable d’assurer 400 km d’autonomie. Trop beau pour être vrai ? 

Elle a l’élégance d’une Jaguar, la technologie d’un I.Pad, la fonctionnalité d’un monospace et en plus elle est propre. Elle c’est la Tesla S qui a fait sensation au dernier salon de Genève. Annoncée pour la fin d’année en Europe aux alentours de 50 000 euros, cette berline d’un nouveau genre a de quoi fait trembler les marques allemandes, si elle tient toutes ses promesses. Premier constat, cette Tesla S est belle. 
 
Classique et sensuelle à la fois, elle séduit autant qu’elle rassure, un bon point sur un marché réputé conservateur. Deuxième constat, cette Américaine a le sens pratique. Dotée d’un hayon, elle offre un vaste coffre qui peut s’équiper d’une banquette additionnelle, offrant ainsi 7 places, du jamais vue dans la catégorie des berlines. Autre surprise, elle dispose de deux coffres, l’un à l’avant, l’autre à l’arrière, grâce à la miniaturisation de son moteur électrique qui prend place dans le plancher. 
 
À bord, l’influence d’Apple est totale. Toutes les informations sont digitales et la console reçoit un écran digital géant façon I-Pad qui contrôle toutes les informations du GPS au téléphone en passant par l’internet. Deux écrans dans les appuis-tête permettent aux passagers arrière de surfer en toute tranquillité. Entièrement connectée, cette technologie pose la question de la sécurité. Comment en effet conduire sans se laisser distraire par ce véritable ordinateur intégré ? 
 
Quoi qu’il en soit, la modernité et la polyvalence unique de la Tesla S ont de quoi séduire toute une famille soucieuse d’environnement, du père attaché à son standing à la mère qui souhaite faire les brocantes le week-end, aux enfants qui veulent s’amuser en voyageant. Tesla annonce une autonomie de plus de 400 km (300 miles) en conduite normale, un chiffre qu’aucune voiture électrique n’a atteint à ce jour.
 
On attend donc avec impatience de pouvoir vérifier lors d’un essai si cette auto révolutionnaire tient toutes ses promesses. Si c’est le cas, cette S deviendra la nouvelle référence du marché, renvoyant à l’âge de pierre tous ce qui roule sur terre. 

Tesla S 

Commercialisation fin 2012 

Prix estimé : 50 000 € 

+ d’info : www.teslamotors.com/fr 

Petites Observations Automobile – juin 2012

L’avis des Petits Observateurs !

Un commentaire au sujet de « Première Tesla S livrée aux USA »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *