Voitures électriques et politiques, tous sur la photo !

Cet été, Éric Besson, ministre de l’Industrie, est allé essayer sur circuit la Furtive e-GT, première voiture de sport électrique française, tandis que Christian Estrosi, maire de Nice, a reçu ses premières mia electric.

Se faisant mitrailler au volant par les photographes, il a déclaré en substance que la France avait besoin de ce type de voiture pour démontrer que nous étions à la pointe de la technologie au niveau mondial. Il y a peu, il était encore impensable de voir un représentant de l’état piloter une sportive « thermique ». Trop politiquement incorrecte. Mais avec l’électrique, ça change tout. Tous veulent être désormais sur la photo. 

Eric Besson, ministre de l’industrie, et Nicolas Prost- Aout 2011

Christian Estrosi, maire de Nice et ex-ministre de l’Industrie, a accueilli lui même les premières mia electric livrées à la ville fin juillet, avant de faire un tour en bord de mer. À quand une course en voiture électrique entre Sarko, Hollande et Aubry pour les départager ?

Christian Estrosi, maire de Nice, vantant les qualités de la mia electric

Petites Observations Automobile – Aout 2011

L’avis des Petits Observateurs !

Un commentaire au sujet de « Voitures électriques et politiques, tous sur la photo ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Frederic

    il fait bon pour les homme politique de se montrer en VE mais rien n’avance ou presque pour les aménagements dédiés aux VE, les verts refusent de les soutenir, l’hybridation reprend du poil de la bête avec l’arrivée des Plug in, les ZE ( hors Twizy ) ne séduisent pas et coutent trop chers; les VE pour beaucoup sont encore moches ( cf la Mia qui est une boite à chaussures sur 4 roues ).
    Les systèmes de location ne marchent pas très bien ( cf Autolib’ à Paris qui n’avance pas et dont les 3000 autos, devenues quasiment des VSP Electriques ne sont même pas construite alors que les premières livraisons doivent débuter dans qq semaines ) et l’ami Estrosi, le roi du communiqué joyeux et sans retenu lors de la publication des chiffres du CCFA quand il était ministre, fait le beau à Nice avec les Mia Electric alors que déjà 43 Peugeot iOn ont bien du mal à etre louées et rechargées d’où une non réussite du projet niçois depuis 4 mois !
    les VE et les ZE un moyen de communication aux service des hommes politiques ( ou des démagogues professionnels avec pignon sur rue ! ) comme les lois et mesures prise dans l’instant et l’émotion… donc totalement inefficaces et inutiles !

    Répondre