L’Aston Martin Cygnet se la joue free run

Pour conclure sur la Cygnet, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer le film réalisé par Aston pour assurer la promotion de sa baby car. Loin des codes bon chic bon genre, c’est l’histoire de deux « free Runner »(coureurs acrobatiques) qui s’infiltrent dans l’usine.  Je ne suis pas fan  du spot que je trouve un poil démonstratif. À trop vouloir dire ce que l’on est, le doute s’installe.En revanche je suis fasciné par les ressorts de la communication. L’image se veut jeune, fun, décalée,(c’est la dictature de l’époque) et joue sur l’esprit banlieue. Et là, Je suis très curieux de savoir si la Cygnet sera considéré comme une « cool car » en banlieue. Si tel est le cas, Aston aura réussi son pari.  PS : les fans de Bond verront une analogie avec la première scène de Casino Royal

Petites Observations Automobile – mai 2011

L’avis des Petits Observateurs !

2 commentaires au sujet de « L’Aston Martin Cygnet se la joue free run »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *