Secrets de Design : Jaguar XJS 3.6

Si le Paradis existe vraiment, il pourrait bien ressembler au garage de Philip Nemeth pour le président: une Jaguar dans la France éternelle, le président ne peut qu’être comblé… Si elle n’a pas l’aura de son illustre ancêtre la Type E, sa ligne élancée fait aujourd’hui merveille et son 6 cylindres en ligne lui confère une noblesse digne de son pedigree. Ses 225 chevaux n’ont beau ne pas être destinés aux hippodromes comme feu la Type E, ils lui permettent néanmoins de parader avec classe et aisance sur les plus beaux podiums des concours d’élégance

Philip Nemetz nous aide à nous émerveiller devant les secrets de design et pour ce rôle de berger designer il va provoquer un remaniement dans le gouvernement POA car il est promu Ministre du design de POA, et peut-être bien qu’il va continuer à nous commenter le design d’autres autos de prestige…

vous souhaitez communiquer avec Philipp : phnemethconsulting@gmail.com

L’avis des Petits Observateurs !

15 commentaires au sujet de « Secrets de Design : Jaguar XJS 3.6 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-Michel KAGAN

    Pas mal pour un designer de sortir d’une voiture qui possède une plaque d’immatriculation commençant par CX.
    Si le Président a le blues à cause de l’XJ vendue. Je peux lui présenter la mienne en vert anglais et liseret sur les côtés comme l’XJS. A la condition qu’il ne pleure pas en la quittant.

    Répondre
  2. Frédéric

    J’ai bien entendu M Le Président ?
    « J’avais le 4 litres », « J’avais ça dans la XJ40 », « Tu vas me faire regretter »
    La XJ40 est partie ?

    Répondre
  3. Neufcentdixespada

    Quand j’étais enfant, l’arrière quasiment gothique de cette voiture me faisait un peu peur , surtout lorsqu’e était noire

    Répondre
  4. Jean-François Bertrand

    Pour une mal aimée… 21 ans de carrière… Je trouve que c’est plutôt pas mal !
    En ce qui me concerne j’ai toujours aimé, c’est aussi l’une des premières jaguar dans laquelle j’ai roulé adolescent. Madeleine ! Madeleine !
    En tout cas très bel exemplaire.
    Je recherchais à une époque un 3.6 de la période 87-91 car je suis moins fan du restyling.
    Pour ce qui est de dessin originel si critiqué, ce n’est pas moins que Malcolm Sayer, designer de la D-type de course et de la E type qui en est le principal géniteur et qui est à l’origine de ces ailerons latéraux.
    Il ne vit jamais la voiture finie puisqu’il décéda avant sa sortie.

    Répondre
  5. Pascal DeVillers

    Bonsoir ,
    Je suis né en 1961 , logiquement je devrais vous dire que je préfère la E Type, c’est plus classe ; et bien non depuis mon adolescence et mes premiers intérêts pour l’automobile la XJS à toujours été pour moi un canon de beauté et d’élégance .
    Vous avez mille fois raison Renaud, « Il faut rester fidèle à ce qu’on aime … ».
    Avec le temps, je la trouve de plus en plus belle et sa coupe est très moderne, bien plus que beaucoup de celle de modèles actuels.
    Vivement la prochaine intervew de Philip NEMETH.
    Mille merci POA.
    Pascal.

    Répondre
  6. Pierre_

    Philippe nous séduit par son propos, tout comme nous séduit l’Auto anglaise, tant décriée je l’apprends, à une certaine époque. Je l’ai vue pour la première fois il y a un an, et je dois dire que je ne l’ai pas oubliée, heureux donc de la retrouver dans ce reportage. Mais il faudrait nous en dire plus encore et l’explorer d’avantage.
    Philippe captive son auditoire, quel professeur il doit être. J’avais un prof. dans les années 70 qui nous tenait sous hypnose nous, dadets turbulents de 16ans, et nous restions muets et captivés à chacun de ses cours. Je m’efforce aujourd’hui d’en reprendre les codes pour les jeunes que j’accompagne au boulot ou dans le sport.
    (Cher Mr. Alix si vous lisez ces lignes…)
    Merci Philippe pour votre pédagogie sur le design (j’y reviens), on en redemande.
    Dores et déjà le prochain rendez-vous est pris Renaud, bien sur.
    Merci pour cette rencontre.

    Répondre
  7. Dubby Tatiff

    Un jeune adulte vient d’en acheter une dans mon quartier. Elle fait plaisir à voir. Les proportions surprennent effectivement par rapport aux voitures modernes : elle semble incroyablement basse et avec des portes à faux très longs.

    Cette voiture semble sortie de sa période de purgatoire. C’est à dire le moment où elle n’est plus une voiture d’occasion désirable, attirant des clients qui ont encore les moyens de l’entretenir et le moment où elle commence à acquérir de voiture collectionnable.

    Répondre
  8. John_Smith

    Ce monsieur est vraiment passionnant à écouter ! c’est avec délice qu’il nous parle de cette magnifique auto de famille, et nous, nous prenons un grand plaisir à l’écouter. Merci à lui, à POA, enfin bref GO POA

    Répondre
  9. Thierry

    Mais quel bonheur d’écouter Philip Nemeth !
    La voiture en est réduite malgré elle au second rôle, mais quel second rôle, il explique, il dissèque, il analyse, il historise, il …. il est passionnant !!!!
    On en veut encore et encore !!!

    Répondre
  10. Ju44

    Quelle étrange beauté…

    Durant mes 15 premières années, c’est la Jaguar que j’ai détestée, parmi toutes… Trop étrange par rapport à la Type E, trop cubique par rapport à la XJ… Et finalement au fil du temps on s’attache à ses détails de design atypiques, et on comprend que ça en ai fait une proposition tellement nouvelle et rafraîchissante chez Jaguar, qu’il fallait au moins tout ça pour remplacer l’icône qui l’a précédée…

    Et finalement on constate qu’elle reprend les codes Jaguar de l’époque, elle a juste modernisé l’écrin. Et c’est peut-être ça le plus important. Elle a su réinventer le coupé chez Jaguar, tout comme la XF a récemment réinventé la berline et sa ligne. Les puristes (dont moi!) ont crié au scandale, mais finalement, est-ce une erreur?

    Réponse dans 30 ans!

    Répondre
  11. olivier

    Superbe Jaguar ! Merci pour les petites leçons de désign.
    Au contraire de Philip, ma préférence va pour le modèle 1991-1993 en version 4 litres.

    Répondre