Quel carburant en 2019 ? vos questions/nos réponses

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Quel carburant en 2019 ? vos questions/nos réponses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. PhareOuest

    Je roule au gpl depuis plus de 25 ans, aujourd’hui mon V70 phase 2 (injection liquide séquentielle Prins) approche doucement les 500000km et fonctionne toujours très bien. Mes premières voitures étaient avec un système par aspiration, la consommation de GPL était de 25% supérieure à l’essence, maintenant avec l’injection liquide ce n’est plus qu’environ 10%. Malheureusement les pompes GPL disparaissent petit à petit faute d’utilisateurs et ça ne devrait pas s’améliorer avec la mode de l’ E85.
    La technologie GPL a beaucoup évolué, j’ai commencé avec systèmes par aspiration, aujourd’hui les derniers systèmes injection liquide sont homologués EURO 6.
    Petit coup de gueule, bizarrement quand l’état a décidé d’ une prime pour la conversion au GPL, le coût d’une installation GPL a pratiquement doublé en France, la prime a disparu mais la surfacturation est restée……..

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Il semble que l’on soit condamnés d’une façon ou d’une autre à épuiser toutes les ressources disponibles ici bas, à racler tous les fonds de tiroirs avant que la lumière ne s’éteigne définitivement de ce petit point perdu au milieu de la galaxie…
    The Question n’est donc pas si, mais quand.
    Pour le plus tard possible, militons en cœur pour le moteur POLYCARBURANT.
    Le blindé Fombec du juteux, que j’ai bien connu bidasse avant de péter au jus, bouffait à tous les râteliers.
    Ce n’était pas le plus frugal, mais il démultipliait les chances de s’barrer notamment en cas de pénurie ou de réquisition.
    Garde à vous mon Commandant.

    Répondre
  3. Marc B

    Excellent sujet !

    on marche sur la tête depuis très longtemps :
    -le diesel est génial pour les tracteurs qui aident à nous nourrir (et qui permettent hélas de produire du bioethanol avec un rendement de production et de consommation lamentable), mais aussi pour les caterpillars qui permettent d’extraire l’uranium, d’enfouir les déchets, de produire le bêton des structures.
    -on a réussi à mettre le feu à des puits de pétrole au Koweit grâce à des conditions de guerre peu taxée en bilan carbone, paraît qu’on relance la fabrication d’armes nucléaires aussi…
    -on nous impose le moteur électrique comme seule solution écologique sans avoir de vision globale de cette solution
    etc.

    désolé d’être pragmatique mais :
    1-on brûlera tout le pétrole disponible sur terre…quoiqu’il arrive, et tout le CO2 qui va avec sera rejeté…Ce n’est qu’une question de temps…mais comme c’est cumulatif…
    2-il vaut mieux planter des arbres que les couper pour compenser
    3-manger un peu moins de viande et de chocolat peut avoir un impact bien meilleur (sur la santé et la planète) que de mettre à la casse son véhicule diesel et de racheter un PHEV neuf
    4-produire des véhicules électriques (ou hybrides) et les recharger n’a pas de bénéfices très net au niveau environnemental par contre c’est tellement « hype » de promouvoir le tout électrique.
    5-on peut tous argumenter que la science va trouver des solutions de recharge rapide, de batteries propres à fabriquer, d’énergie propre : vive le vent d’hiver, le soleil d’été et les marrées bretonnes…Pour l’instant personne n’a trouvé de solution au fait qu’on ne sait pas stocker l’électricité, que les éoliennes il faut les fabriquer, les installer, les maintenir, les démanteler (oui rien n’est éternelle), et tout ça grâce à des véhicules diesel et des industries lourdes en consommation d’énergie…Je ne parle pas des Km de cuivre pour transporter l’énergie…
    6-marcher ou pédaler est la meilleure solution en ville, d’abord pour sa santé, accessoirement pour la planète
    7-etc.

    Les politiques ont réussis une chose unique, c’est de pousser les ventes de citadines diesels là où on aurait dû promouvoir le vélo voire la zoé électrique.
    Mais ce n’était rien, maintenant il faut bannir le thermique et passer en électrique, je suis désolé pour mes enfants…je n’ai rien pu faire…

    Mais je m’égare…Pour répondre à la question, aujourd’hui j’achèterais un véhicule essence et un flacon de parfum pour le remplir de SP98 afin de pouvoir en sentir les vapeurs lorsqu’il n’y aura plus de pétrole.
    (Pour l’uranium je ne connais pas l’odeur…)

    Répondre
  4. Ju44

    En ce moment au GPL sur mon mammouth (Lexus RX300), je réfléchi à le vendre pour passer sur une berline reprogrammée E85.

    J’ai eu une Saab 9-5 Aero reprogrammée biopower il y a quelques années et ça marchait fort bien hormis qu’on trouvait une station E85 tous les 50km… Désormais vu le nombre croissant de stations E85, je me pose la question sérieusement sur le fait d’y revenir ou non. D’ailleurs je m’étais dressé un comparatif entre ces deux technologies, que je vous partage :

    Avantages E85 :
    – Coût du boîtier ou de la reprogrammation (environ 1000 à 1200€ pour un boîtier homologué, environ 800€ la reprogrammation non homologuée)
    – Coût du carburant (10 centimes mois cher au litre que le GPL)
    – Coût d’entretien quasi inchangé (prévoir un remplacement plus fréquent du filtre à essence)
    – Carte grise gratuite et vignette Crit’air 1 pour les petits moteurs

    Inconvénients du E85 :
    – Surconsommation +20%
    – Disponibilité des stations encore à améliorer
    – Homologation impossible sur gros moteurs (+14CV) -> Carte grise payante, pas de vignette Crit’air 1 et quid de l’assurance en cas d’accident si véhicule reprogrammé et non homologué?
    – Fiabilité à long terme? Visiblement ok pour les moteurs Suédois et Américains, en revanche pour le reste? Les forums sont dubitatifs, on y lit tout et son contraire…
    – Corrosivité prétendue de ce carburant? Peut-être garder un billet pour remplacer la pompe à essence si besoin…
    – Evolution du prix du E85? Aucune visibilité car phénomène de mode récent
    – Diminution de l’autonomie du véhicule due à la surconsommation
    – Compatibilité des moteurs (selon les constructeurs, quasiment aucun ne l’est!)

    Avantages du GPL :
    – Fiabilité qui n’est plus à démontrer si bien installé
    – Majorité des moteurs essence sont compatibles
    – Carte grise gratuite peu importe la puissance fiscale (attention en revanche, la surtaxe pollution reste à payer pour les voitures récentes)
    – Homologation possible pour tous véhicules, même les plus puissants -> Vignette Crit’Air 1
    – Stations faciles à trouver
    – Autonomie véhicule augmentée : Réservoir essence + réservoir GPL spécifique
    – Tarif du GPL stable depuis des années, on a quand même un peu de visibilité

    Inconvénients du GPL :
    – Surconsommation +20% (identique E85)
    – Révision annuelle spécifique à prévoir (environ 150€), remplacement des bougies (chères) plus fréquent, mais augmentation des intervalles de vidange.
    – Consommation résiduelle d’essence (pour le démarrage et le temps de chauffe)
    – Consommation d’additif lubrifiant de soupapes (selon les moteurs)
    – Perte de la roue de secours (emplacement du réservoir GPL)
    – Coût d’installation (environ 3500€ pour un V6)

    Bref je n’ai pas de réponse tranchée non plus, mais j’ai bien envie d’essayer plusieurs pistes, notamment hybride essence/électrique + E85 afin de maximiser les économies car j’ai souvenir d’un article concernant un ambulancier qui a une flotte d’hybrides Toyota/Lexus reprogrammées (ou avec boîtier homologué) au E85. C’est non seulement aussi fiable que d’origine (environ 400 000km par voiture sans souci), mais extrêmement économique. Les hybrides étant déjà économiques par nature, cela minimise encore plus le budget carburant.

    Les seules choses que j’ai identifié, c’est que le GPL peut se montrer avantageux uniquement sur les très gros moteurs (qui se goinfrent à hauteur de 12 litre de moyenne) car sinon le temps d’amortissement est beaucoup trop long étant donné l’investissement! Cependant le temps d’amortissement diminue au fur et à mesure que le sans plomb augmente et que le GPL reste stable.

    Deuxième chose, ces modifications sont à faire sur des véhicules d’occasion ou alors sur des véhicules hors garantie constructeur… Car en cas de pépin, si la voiture est modifiée, ça va être la galère pour la prise en charge!

    Dernier point concernant les voitures électriques : A mes yeux tant que le courant sortira d’une centrale nucléaire, je n’envisagerai pas cette solution, par simple conviction personnelle. Je resterai au mieux sur des hybrides classiques ou plug-in, que je pourrai recharger chez moi, avec un abonnement en électricité verte.

    Au final il n’y a certainement pas UNE solution mais un panel de possibilités, à chacun de voir selon son budget, ses goûts et ses convictions.

    Répondre
  5. Francois

    Bonjour,
    Sujet très actuel évidement et intéressant en suivant les discussions du gouvernement POA.
    Je rejoins le point de vue du Président, Il y a une redistribution des cartes mais pas de solution miracle, chaque source d’énergie correspond un type d’utilisation ou un choix précis et il est bien difficile de savoir de quoi demain sera fait sans tomber dans un prosélytisme méprisant ou des effets de modes poussés par des politiques dénués de bons sens.
    Toutes les énergies sont dignes d’intérêts et il faut tenter de trouver celles qui nous conviennent le mieux.
    Personnellement l’essence et le gazole font parties de mon quotidien et j’essaye d’être raisonnable et de les utiliser judicieusement. Mais quand les transports en commun s’imposent je n’hésite pas, même si je partage l’avis de Julien, mais c’est rare car globalement c’est affligeant. Je n’oublie pas la petite reine bien sur, très agréable mais je constate les incivilités croissantes de leur utilisateurs réguliers et c’est bien dommage.et surtout dangereux.
    J’ai fait une tentative avec L’E85, et bien je n’ai pas été convaincu malgré le prix avantageux. Perte d’agrément et de performances avec une surconsommation de 25%, qui m’ont fait craindre pour la fiabilité.
    François

    Répondre