Jaguar XJC : Faut-il avoir peur de sa cruelle beauté ?

Jaguar XJC : une vieille aristocrate anglaise passe aujourd’hui au garage JJR à St Ouen; sa robe bleue a gardé son lustre d’antan et se marie merveilleusement avec son intérieur fauve, la duchesse XJC a conservé une ligne terriblement élégante. Le petit observateur Hicham en est le chanceux propriétaire, mais il est sûrement joueur aussi: notre anglaise a la réputation d’être aussi capricieuse que la météo anglaise… Mais qu’est ce qu’une Jaguar sans une vitre droite qui ne se baisse pas et un V12 qui n’arrose pas la chaussée d’huile? Ce n’est pas Hicham qui vous dira le contraire: c’est si plaisant de voir ses portes et fenêtres se déformer et ne plus être alignées, et de se transformer en caisse enregistreuse…Deux arguments scientifiques à cela: premièrement un V12 transpire toujours un peu, et deuxièmement si une Jaguar V12 ne laisse pas de traces d’huile, c’est qu’il n’y en a plus!

Heureusement que le président arrive à la rescousse pour suggérer de fixer des câbles sous le capot avec du ruban adhésif, on reconnaît tout de suite les vrais connaisseurs de Jaguar!

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Jaguar XJC : Faut-il avoir peur de sa cruelle beauté ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. alain groizart

    Quelle beauté !
    Comment des anglais sans le sous (!) ont pu créer une telle oeuvre…
    Ya vraiment un esprit dans cette auto, interieur comme exterieur, tout est parfait.

    Par contre ya que moi qui trouve une ressemblance entre Hicham et Alexandre Benalla 🙂

    Répondre
  2. Pierre_

    Ah la la , que d’émotions cher Renaud!
    J’entends votre coeur palpiter jusque dans mon petit pays.
    L’auto est belle, tout est juste (comme il est dit), mais quelle aventure pour Icham !
    Pareille mécanique me fait peur toutefois.

    Répondre
  3. Kris

    La XJC ma préférée ! Quelle ligne…italienne!!(?).
    J’ai découvert ce modèle bien évidemment sur POA grâce à notre cher président !
    Merci Président.
    Heureux propriétaire.

    Répondre
  4. Ju44

    Quel bonheur de pouvoir contempler une si belle ligne dans un lieu enchanteur… Encore une fois, merci POA.

    Et comme le dit si bien Hicham, le Président Roubaudi est bien le seul à avoir toute légitimité pour présenter un tel joyau en un tel temple! Un joli moment d’éternité…

    Et que dire de l’auto, sinon que Sir William Lyons a toujours eu l’encre du génie dans son crayon, et encore une fois la beauté de ses créations nous ébloui, même 50 ans après.

    Tout est absolument juste sur cette auto, rien n’est à jeter, tout à garder.

    Même les harmonies de couleur et les matériaux nous éblouissent encore de leur bon goût à l’époque actuelle ou noir c’est noir…. Y’a t’il encore de l’espoir?

    Par ailleurs je tiens à saluer le courage d’Hicham. Faire entrer une XJC V12 dans sa collection, c’est un peu devenir l’esclave d’une divinité capricieuse à l’image flamboyante. Il est désormais le gardien temporaire d’un joyau de la Couronne Anglaise et il lui faudra du courage et de l’abnégation, et certainement un petit grain de folie aussi, pour se dire que tout va finir par fonctionner parfaitement… un jour !

    Répondre
  5. ques

    le coupé avec toit ouvrant c’est l’entre-deux entre la berline et le cab. Habitabilité arrière médiocre et montants quand même génants pour rouler découvert. Perso j’opterais plutôt pour une berline + un cab !

    Répondre
  6. Francois

    Bonjour,
    Splendide, c’est incontestable. On adore tous ces détails qui donnent a cette Jag son cachet si particulier et cette classe inimitable.
    Malgré tous les soins dont elle semble bénéficier on sent bien que coté fonctionnement les craintes et les doutes restent présents.
    Mais quand on aime….l’amour n’a pas de prix…

    Répondre
  7. Dubby Tatiff

    Bon, je ne vais pas être objectif sur cette voiture. Je fais partie des fans de cette version. C’est la plus belle voiture au monde, un point c’est tout. Tout contestation sera passible d’excommunication de la part de Sir William

    lorsque je me laisse aller à des rêves automobilo-érotico-libidineux où l’argent n’a plus court, je me prend à fantasmer sur un restomod sur base de XJC où un magicien de la mécanique partirait sur une base restaurée à l’identique de l’original mais la mettrait au goût du jour en terme de fiabilité et d’agrément de conduite.

    Je crois avoir lu un commentaire sur les enjoliveurs chromés. Que c’est juste. Less is more. Les jantes alliages sur-dessinées deviennent vulgaires au sens premier du terme. Une simple jante en tôle bien née avec son enjoliveur en devient par contrepoint de plus en plus exclusive et désirable.

    Répondre
  8. Philippe

    Quel bijou. Je ne connaissais pas le coupé. J adore la face avant de la berline qu on voit dans l île noire, l’album de tintin. Ce coupé est sublime. Le v12 semble rentré au chausse pied. Passion coûteuse les jag même si elles ne sont pas toujours chères à acheter.

    Répondre
  9. PhareOuest

    Bonsoir,
    je vais sans doute être en minorité, voir seul, mais la XJ je la trouve plus belle en berline et en 6 cylindres (moins lourde de l’avant et plus fiable).
    Il n’empêche que cette XJC a une ligne élégante, et dans sa robe bleue (même si je la préfère en vert fougère) avec son magnifique intérieur fauve, est vraiment très désirable.

    Répondre
  10. MF67

    Les voitures anglaises ont vraiment un truc en plus… Alors, même si elles ne sont pas toujours fiables, peu importe finalement tant elles se rattrapent sur d’autres points..!

    J’adore la XJC, mais les vitres électriques, leur cinématique, et l’absence de montant, n’incitent pas vraiment à la confiance. Je me souviens d’une vidéo il y a quelques années, avec une autre XJC, quelque part en Normandie, où les vitres avaient bien du mal à descendre. Le juste milieu étant, si je ne me trompe pas, les vitres de SM, dont l’encadrement descend avec la vitre, déjà électrique en 1970 !

    Répondre
  11. oliver

    Encore un reportage pour moi! Merci président!
    Cette Jaguar XJC est la plus belle de toutes. Spécifiquement dans cette livrée bleue royal avec les vitres fumées vertes-bleues. Quelle bagnole!
    Si je devais en acheter une, je ne serai pas aussi audacieux que Richard. Je la prendrai en 4,2 L.

    Je suis d’accord avec vous Chapman, ces enjoliveurs sont très beaux. Ils ont largement ma préférence.

    Répondre
  12. chapman

    Simply perfect !
    L’absence de montants sublime la ligne déjà sublime de la XJ….. Et puis tiens, je lance le débat. Je trouve beaucoup plus luxueux ces roues avec de beaux enjoliveurs chromés plutôt que ces jantes alu que l’on met à toutes les sauces maintenant.
    De 1976, c’est une série deux, la calandre est affinée par rapport à la série une mais ce sont les années terribles de l’industrie anglaise sur le plan de la fiabilité…… Surtout électrique.

    Répondre
  13. Thierry

    Quel enchantement ! Ce lieu vous va à merveille Président… un pincement au cœur certainement de ne plus venir avec votre belle. Ce petit observateur doit venir nous présenter sa Mercedes, et son Alfa, ce sera encore une fois du plaisir pur ! Merci à vous

    Répondre