Fast & Furious, l’histoire de l’Eclipse et de la Supra

Vous avez toujours rêvé de connaître la tête de Julien quand il avait 8 ans? Placez le devant les Eclipse et Supra de Fast and Furious, allumez le moteur de 560 chevaux et le tour est joué… Quoique même avant de tourner la clé il se voyait déjà en Paul Walker, mais on le comprend! Qui n’a pas rêvé de se retrouver nez à nez avec ces bolides de l’asphalte n’est point bagnolard, c’est scientifiquement prouvé. Alors si vous voulez vous réconcilier avec la science et vous rassurer sur votre propre capacité à retourner en enfance dès que vous voyez les Supra et Eclipse regardez Julien derrière leur volant, vous n’êtes pas des exceptions.

L’avis des Petits Observateurs !

2 commentaires au sujet de « Fast & Furious, l’histoire de l’Eclipse et de la Supra »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Miata-Boy

    Série très sympa auprès de ce collectionneur de voitures de cinéma d’action, lui même visiblement très sympa. Un petit pas de côté dans un univers un poil différent du « POA canal historique », et c’est très bien ! Merci les gars pour cet éclectisme jovial et permanent.
    Et Go POA !

    Répondre
  2. Calle 13

    Vous prenez pension chez Movie Cars Central ou bien ? Les seuls infotainments disponibles pour le porte-parole du gouvernement sont les jauges, compteurs, boutons… Pas un écran, ni connexion, la loose quoi ! Au passage, dommage qu’il n’ait plus la DBS comme James…

    Répondre