Debrief Genève : vos questions en direct / nos réponses

Rediffusion du direct du lundi 10 mars 2019 

L’avis des Petits Observateurs !

10 commentaires au sujet de « Debrief Genève : vos questions en direct / nos réponses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. eladso

    Bravo pour votre performance à Genève, ce débriefing était représentatif de vos émotions automobiles….or c’est un sujet de passion.

    En revanche, votre émotion a été à mon sens très , trop ? prononcé sur VAG; qui aime bien châtie bien….certes si jamais Peugeot vient à vous décevoir un jour ça va être terrible :-)!

    « bagnolardement » votre

    Répondre
  2. RIBOUTON

    Bonjour à la bande des quatre 😉
    Je me joins aux précédents remerciements pour féliciter le travail accompli sur le salon de Genève : tout simplement REMARQUABLE.
    très chaleureusement,

    Patrick R

    Répondre
  3. Marc B

    Oui, merci POA pour votre style et le travail abattu autour de ce salon..

    Je suis parmi les premiers à avoir déserté les salons. Les nouveautés qui m’intéresse, j’aime bien les voir en concession, les essayer….Il n’y a que ça de vrai !
    En suivant l’actualité et les reportages POA, je constate avec plaisir que les constructeurs continuent à dessiner des automobiles autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. On parle beaucoup (trop ?) d’écrans, d’électrique ou autres hybridations mais in fine le style et l’histoire gardent toujours à mon avis une place importante.

    Bien sûr les constructeurs ont besoin de cette caution « verte » en affichant une actualité faible en grammage CO2 annoncé. Dans la vraie vie on sait bien que la réalité peut aller à l’encontre de la théorie et qu’il n’y a pas grand chose de vert dans tout ça voire même rien du tout et que c’est même une montagne de déchets y compris pour le modèle le plus « sobre ».

    Au delà du marketing, l’aventure continue, les derniers designs Peugeot sont réjouissants, on dirait que ça fait la sieste chez Audi pendant ce temps et que ça fume de trop chez VW.
    La stratos, la Mini sur mesure, que du bonheur….

    La Peugeot e-tense reste en mémoire et ce n’est pas la polestar qui risque de briller à côté…

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      « Oui, merci POA pour votre style et le travail abattu autour de ce salon.. »
      Ah ? Les peupliers aussi ? Merde…
      😉

  4. jbb

    y a quand même un truc hallucinant sur ce salon de Genève, c’est le salon de l’électrique, il y en a partout, à toute les sauces. c’est assez délirant des bagnoles de 2T avec des batteries monstres, aucun recul, franchement pour sauver la planète gardez vos petits thermiques… 1000 merci à toute l’équipe, vous vous êtes surpassés, une fois de plus !

    Répondre
  5. Thierry

    Moi je vous félicite pour le travail, pour vos réactions à chaud et votre humour décalé ! J’ai même remarqué que le Président était un peu moins autoritaire avec Julien et Cédric, certainement moins stressé ? car mine de rien les autres années il avait une tendance à dire « venez ici, faites comme ça » directement dans les vidéos. Quant aux reproches …. Genève c’est les supercars, ben je m’en tape car POA ce n’est pas par essence même les supercars. Pour cela il y a JPG sur TF1 et DC sur M6.

    Répondre
    1. Guillaume Tell

      Ce n’était une simple observation mon cher Thierry.
      Quoiqu’on en dise la supercar fait partie intégrante de l’univers auto. Elle en est même par essence le symbole, dans l’onirisme de la course à la puissance, à la vitesse, utilisant à souhait les technologies les plus récentes, les plus sophistiquées et les plus chères aussi, montrant ainsi la voie à toute l’industrie. Enfin, c’est ce qui devrait être en théorie et c’est ce que nous pourrions essayer de vérifier en tant que fins petits observateurs afin de débattre si le ou les modèles sont toujours celui ou ceux à suivre en cette période transitoire liée à la fin programmée des énergies fossiles et l’arrivée massive de l’intelligence artificielle… Here is The question et ce serait dommage de passer à côté.
      Wilhelm Tell
      Preux Chevalier qui jadis transperça la pomme et non la tête du fils du Bailli

    1. Guillaume Tell

      La réponse est dans le besoin de se justifier.
      Je crois que je ne me pose pas autant de question lorsque je mets en branle mémère pour aller chercher un proche à la gare CFF.
      Je roule, me fais plaisir et lui donne à boire quand elle a soif…
      Cordialement.

  6. Guillaume Tell

    Fervent et fidèle petit observateur pour ma pomme je ne peux que louer le formidable travail que vous avez accompli à Genève. Performance day, interviews had-hoc, montage aux petits oignons, OK.
    Reste que malgré votre débrief pas bref l’on reste un peu sur notre faim car Genève c’est aussi et surtout des supercars et des préparateurs de oufs… En bon mi frouze mi oin-oin fauché, je le dis tout net ce n’est pas pour acheter mais pour rêver. Rolls, Aurus, Alfa Racing, Stratos, 911 Cab, AMG GT et… c’est tout. C’est bien mais c’est un poil court Président. Pour toutes les autres, comme la Battista, l’AM-RB 003, la F8 Tributo, l’Huracan Evo Spyder, la Speedtail ou la Noire de Bug’ il nous faudra nous rendre au GIMS 2019 par nous-même…
    Et digérer le schüblig au Rösti par ingestion de l’argovienne Feldschlösschen à défaut de la fribourgeoise Cardinal qui s’est tue, ce qui n’est pas le plus recommandé par mon toubib…
    J’en sais quelque chose, j’habite à deux pas.
    🙂

    Répondre