Voyage en électrique le Direct : vos questions/nos réponses

L’avis des Petits Observateurs !

25 commentaires au sujet de « Voyage en électrique le Direct : vos questions/nos réponses »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Uncle Ben

    Il y a un an j’avais fait la même analyse et j’ai acheté un Kia niro Hybride rechargeable.
    Je roule en full électrique en région parisienne ( 58km d’autonomie), je recharge à mon travail et quand je peux ( le réseau des anciennes autolib).
    Et en cas de pénurie d’énergie électrique…. l’essence avec une consommation d’hybride un peu améliorée par la grosse batterie.
    Malheureusement sur ce modèle, Kia a fait l’économie d’un organe ( vanne 4 voies) qui permettrait de transformer la clim en Pompe à chaleur pour le chauffage de l’habitacle ( très efficace au-dessus de 8°), et d’un chauffage électrique PTC dans l’aération pour les basses températures ( emplacement prévu mais organe non implémenté en France). Je me contente des sièges chauffants pour les trajets courts et/ou si je n’ai pas de passagers à l’arrière sinon le moteur à essence démarre pour activer le chauffage. Pour le reste ce véhicule me donne toute satisfaction pour ma dizaine de déplacement longue distance comme pour le quotidien urbain.
    Dommage également pour la e-Niro que Kia ait fait l’économie d’un chargeur embarqué de 22KW et se soit limité à 7KW. En France et spécialement hors autoroute les infrastructures ne sont pas compatibles combo CCS et seul le chargeur embarqué est activé.
    Enfin le Business Model des bornes de recharge ne semble pas évident EDF/Sodetrel a investi sur un réseau de station-service d’autoroute dont les travers ont été démontrés dans cette vidéo : 1 à 2 borne max par site/ très souvent en panne/ quand cela fonctionne la charge s’arrête souvent en cours de route/ quand cela fonctionne le débit fourni est très inférieur au débit annoncé. un prix prohibitif ( plus cher que l’essence)
    Il semble que Ionity financé par les constructeurs automobiles allemands est beaucoup plus efficace et la charge est faire à un prix forfaitaire.

    Répondre
  2. olivier

    visiblement c’est pas mal compliqué en France.
    Je suis au Canada, J’ai une Tesla c’est très rare que je me recharge sur des bornes autre que Tesla, mais quand je le fais c’est vraiment très simple.
    Ici il y a deux application Circuit Electrique et Flo. Il suffit de télécharger les deux applications et de crédité de 20$. et quand tu en as besoin il y a juste ouvrir l’application elle te dit ou elle est et celle qui sont libre. une fois sur place tu sélectionnes le numéro de la borne ou tu es garé et tu valides. Et ça charge une fois la charge terminé c’est débité sur ce que tu avait crédité.
    Hyper simple.
    Vivement que ça soit aussi simple en France.

    Répondre
  3. JCBLYON

    Il y a quelques années de cela, un élu écolo (je ne sais plus lequel), avait, dans un éclair de lucidité, émis l’idée de réserver la traction électrique aux transports en commun urbains (à Lyon on a encore un maousse réseau de trolleybus, + tram et métro), camions de livraisons, taxis, véhicules pour petits déplacements urbains, train (fret et passager), d’encourager le transport fluvial, le ferroutage, etc…bref d’investir nos sous là-dedans au lieu de gaspiller ce même argent à courir à (très) grands frais après cette chimère d’un VE dont les performances en autonomie serait équivalentes à celles d’un véhicule thermique. les énergies fossiles étaient réservées à la propulsion des vehicules thermiques à usage individuel, les bagnoles quoi…argumentant au passage que ces dernières disposent quand même de la motorisation la plus rentable qui soit (eh oui, 40 kg d’essence pour propulser 1 500 kg sur 700 km, quand même…), et que des progrès en la matière sont encore possibles. En parallèle, les politiques menées en matière de consommation des bâtiments tendent elles à diminuer nos conso de chauffage…ce qui fait plus d’énergies fossiles dispos pour ce à quoi elles sont vraiment utiles. Tout ça, c’est du long terme, bref, de la politique , mais pas du bricolage ! Ca montre qu’il faut raisonner « global » !

    Répondre
  4. Franck Trousselle

    J’adore, tordu de rire comme avec les premiers films de Chaplin et Disney.

    Tout est trop vrai, je vis en Californie et meme ici il y a des problemes identiques, les nombreuses recharges Tesla ne fonctionnent pas toutes, heureusement il y en a beaucoup, mais seulement sur les axes principaux.
    D’autre part certains journalistes americains ont fait votre experience, par exemple de Los Angeles a San Francisco +/- 620 kms, partis en vainqueurs parce que toutes les grandes chaines d’Hotels (Hilton, Marriott, etc) ont maintenant des bornes et ils avaient prevu de recharger en passant une nuit d’hotel.
    Malheureusement TOUS les hotels visites avaient des voirures thermiques garees sur les emplacements reserves, et aucun moyen de contacter les proprios, les receptions des hotels avaient la meme excuse que votre station Shell « C’est pas nous qui geront ces bornes, nous fournissons juste l’emplacement », et les quelques bornes accessibles etaient en panne…

    Probleme identique vu dans les casinos de Las Vegas ou les emplacement sont clairement identifies, avec des panneaux menacant de mise en fourriere, mais il y a toujours des idiots qui s’y garent sans complexe.
    J’ai le souvenir d’un pauvre propritaire de voiture electrique qui avait appele les flics dans un parc de San Diego parce que les 2 seules bornes etaient aussi « prises » par des voitures thermiques, le gars etait a zero en autonomie et faisait une vraie crise de nerf.

    Enfin bon, continuez votre emisiion de qualite.

    Franck

    Répondre
  5. Pierre_

    Une synthèse très riche et complète.
    Nous pouvons être certains que les acteurs sités des techno. en place, planchent sur le sujet depuis votre diffusion.
    Ce test grandeur nature est une mine d’or pour l’amélioration. Il n’y a qu’à revoir le reportage et reprendre point par point chaque défaillance. Souhaitons bon courage au Pilote de l’Amélioration.
    POA a fait une partie du job.
    Je serai aussi très curieux de voir ce même essai en mode ‘chaleur d’été’. Suggestion déjà faite je crois.
    Compte tenu de l’importance de l’enjeu, du nombre d’entreprises majeures présentes,
    Une Haute Autorité devra réguler ce chantier colossale, c’est une évidence, sans quoi …
    Merci POA.

    Répondre
  6. Dominique

    Il y a deux façons d’aborder l’électrique. D’un point de vue technique ou d’un point de vue économique. Dans ces deux approches des divergences s’imposent. La technique plaira aux geeks et aux électriciens qui se battront sur les détails comme les informaticiens des premiers temps développaient leur langage et leurs systèmes d’exploitation. Là le geek se fera plaisir mais le consommateur moyen veut mettre la clef et démarrer.
    Le point de vue économique concerne tout le monde et la première question est: la distribution d’énergie doit elle être considérée comme un service public ou doit elle être ouverte à la concurrence? Le premier ministre prône l’ultralibéralisme (Les Echos) et le Président une vision plus régulée. Dans tous les cas une haute autorité semble plus que nécessaire, ne serait-ce que pour homogénéiser la distribution et les moyens de paiement. On ne peut pas, me semble-t-il, vouloir développer une énergie propre et vouloir engranger des bénéfices énormes.
    Au delà de toutes ces considérations le prix de ces véhicules, surtout Tesla sommet de l’élitisme, est le premier problème. Rouler propre oui mais il faut savoir raison garder (dixit le Président M).
    Les hybrides sont peut-être une solution, Toyota ou le Mitsubishi Outlander PHEV (à essayer me semble-t-il).
    Allez bonne route et keep smile

    Répondre
    1. Mat Ador

      Votre réflexion est intéressante Dominique.
      Pourquoi la distribution d’énergie ne serait pas publique à l’instar du macadam mis a disposition du quidam ?
      Et les bonus versés aux plus nécessiteux ayant besoin de mobilité (je pense aux ruraux qui ne bénéficient pas des transports publics déjà subventionnés) ?
      Si seulement une Europe forte et unie nous emportait dans un projet commun…

  7. Mallet

    Je vous propose d’interviewer les exploitants de bornes électriques. Ils vous expliquons pourquoi vous êtes en plein délire en pensant qu’il y a un business. Ce service va rester déficitaire encore de nombreuses années. Tesla gagne de l’argent en vendant des voitures pas en les rechargeant. Et par pitié faites la différence entre kW et kWh!

    Répondre
  8. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Après avoir vu les 2 épisodes sur l’épopée de ce road trip électrique , je trouve que ce live est un parfait condensé du sentiment qu’il en résulte.
    Le problème c’est la multitude d’opérateurs et d’intervenants qui n’ont aucun intérêt à la standardification du système espérant chacun qu’ils vont récupérer le pactole du marché de la borne électrique.
    Je pense que dans ce domaine le parlement européen à un grand rôle à jouer pour définir et cadrer les règles du jeu qui ressemble plus actuellement au far West qu’à ce qui devrait être dans une monde civilisé moderne.
    Il est clair que si l’on veut faire évoluer l’automobiliste lamba que je suis vers l’électrique, il faut que ce soit simple et rapide.
    Et il est aussi clair que pour l’intant investir à titre de particulier dans une voiture électrique est très risqué du fait que dans quelques années sa technologie sera totalement dépassée et sera du coup invendable. Donc le moment est à l’observation.
    Super bon debrief , clair et argumenté.
    GoPOA
    Pascal

    Répondre
  9. Franck

    la mobilité électrique c’est d’abord la quantité des infrastructures de recharge de qualité et l’accessibilité de celles ci. Votre Road trip l’a parfaitement démontré c’était il me semble l’objectif et il a été atteint.. Peut importe le véhicule,, le modèle utilisé me semble vraiment intéressant et réussi.
    Il est dommageable de devoir préparer ses longs déplacements ou de faire partie des initiés pour peut être réussir a ‘arriver a bon port. Aujourd’hui n’importe qui peut se rendre n’importe ou avec un VT sans être technicien ou spécialiste des carburants fossiles et de leur utilisation, ni se soucier de leurs lieux de réapprovisionnement. Quand ce sera le cas pour la mobilité électrique un énorme pas sera franchi et nous y verrons plus clair dans le choix de nos modes de déplacements.
    Petite info pour notre premier Ministre concernant les super chargeurs Tesla. En Norvège je ne lui conseille pas de quitter les grands axes car ailleurs les SC sont rares et le froid n’aide pas. Concernant le Canada je l’invite a faire un trip a l’Est du Quebec…la aussi il aura des sueurs froides car après celui de Quebec et de la Rivière du Loup il vaut mieux faire demi tour… Même là tout n’est pas encore rose pour les VE, mais ça viendra plus vite que chez nous

    Répondre
  10. Jean Gouyé

    Cassez vous pas la nénette les gars. quand ça veut pas, ça veut pas.
    On fait ce qu’on peut, on n’est pas des bœufs.
    Le monde est peuplé d’imbéciles qui se battent contre des demeurés pour sauvegarder une société absurde.
    A grands coups de lattes que je te les aurais fait marcher moi ces bornes récalcitrantes. Sans blagues. La caresse est mère de tous les vices.
    Les bonnes vieilles méthodes ont parfois du bon. Et pis si ça peut éviter de vous cailler les miches…
    Faut que j »vous laisse, j’ai le bahut qui tourne… C’est que ça bouffe un 38 tonnes.

    Drôle d’époque : Tout le monde veut sauver la planète, mais personne veut descendre les poubelles.

    Répondre
    1. Maître Capello

      EX-CEL-LENT
      A propos de poubelles, une autre de vos citations :
       » L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! C’est une connerie. Prenez les éboueurs… »

    2. Maître Folace

      Dites Jean, vot’ bahut ça s’rait pas le Berliet 700 ch qui trône dans le pavillon 1 de Rétromobile ?
      😉

  11. LordJim

    Je suis POA avec bonheur depuis août 2012, et j’avoue que je suis stupéfait par le ton, voire la morgue et l’arrogance de certains commentaires suite à l’épique road trip électrique. Propos qui bien sûr, ne seraient jamais tenus devant les personnes concernées,, la lâcheté se mariant merveilleusement bien avec l’anonymat(ce qui peut laisser présager de sacrés envolées sur des sujets plus delicats dans d’autres fils de commentaires ).
    A titre personnel je peux, ne pas avoir les mêmes avis ou les mêmes analyses que les membres du gouvernement( comme avec mes amis) , mais je ne peux que louer le travail fourni et l’originalité des sujets. Messieurs Roubaudi, Freour et Rosburger, merci.
    Je ne suis pas nostalgique des premières POAdes, néanmoins cher gouvernement n’hésitez pas à agrémenter les programmes habituels, par ces petites pastilles vidéos, filmées par « hasard » qui ont fait le sel de POA (nous ne vous tiendrons pas rigueur pour d’éventuels défauts d’images ou de sons).
    Go POA

    Répondre
    1. ques

      Mon cher fayot, rien de réellement méchant dans les commentaires, l’impréparation du road trip était réelle mais le parti pris était de se mettre à la place du novice qui découvre une nouvelle technologie d’apparence un peu complexe mais finalement très compréhensible avec un peu d’effort, c’est d’ailleurs le résultat auquel sont parvenus Renaud et Julien, beaucoup plus à l’aise sur le sujet dans le débrif que devant la première borne de recharge (les images sont là). La fraicheur de nos boys scoots est digne des premières POAdes mais comme POA grandit, le spectateur devient un peu plus exigeant, mais nous aimons rire aussi et nous avons été servis.

    2. LordJim

      Le fayot ne vous visez pas personnellement mon cher Ques, simplement, sans doute est-ce dû à mon grand âge (81ans),je suis attaché à une certaine correction dans les rapports humains. Mais sans doute que dans ces temps post-modernes, l’individu narcissique (cf C. Lasch/M. Clouscard/T. Adorno) a t’il besoin pour exister et pour supporter sa condition, de faire montre d’arrogance et de suffisance.
      Un vieux fayot.

    3. Fritz

      Mazette, arriver à placer Adorno et Clouscard dans un blog auto, c’est ce que l’on peut appeler l’effet POA !!

  12. Theodoric

    Laisser la concurrence régler cette situation relève de l’idéologie. C’est l’Europe. En tout cas, au moins sur les normes des prises, de l’alimentation, du paiement, on pourrait laisser l’Etat encadrer.

    Répondre
  13. Jean-François TANNE

    Bonjour,
    Lors de la transmission de ce fameux road-trip, j’avais évoqué le très bas degré de maturité de l’infrastructure. Je me suis fait laminer par un « spécialiste ». Je partage l’amertume de Rosburger. Comme le dit le Président, c’est d’autant plus dommage que les voitures, elles, sont au top. Alors je vais faire mon intéressant : avec mon Skoda 150ch TDI, je fais 1000km sur un plein, point barre. Et oui, je signe avec mon nom.

    Répondre
    1. Laurent FIGNON

      Bonsoir Monsieur Tanné,
      Heureux de vous retrouver ici. Toutefois je n’ai pas souvenir d’une quelconque intervention de votre part sur le très bas degré de maturité de l’infrastructure dans les commentaires faisant suite à ce fameux roadtrip.
      Voici la seule intervention de votre part que j’y ai retrouvé et son contenu n’a rien à voir, mais j’en ai peut-être manqué une autre :

      « Le commentaire de Laurent Fignon (?) est insupportable de suffisance. Je cite « on sait (sic) que sur une borne AC de 22kW/h quasiment tous les véhicules modernes qui acceptent des recharges rapides à 50kW ou 100kW ne rechargeront qu’a 7kW. » Nonobstant le jargon, déjà, je ne savais pas qu »on chargeait en AC. Et puis, ça existe une recharge à 100kW ? C’est la consommation de tout un quartier! Sous 500V DC, ça ferait du 200 Ampères : ça ne passe dans aucun câble/prise ».

      Simple témoignage de votre méconnaissance du sujet et en particulier de l’existence de stations de recharges rapides CCS à 120kW (Tesla Supercharger V1), 140kW (Tesla Supercharger V2) et à 350kW pour aujourd’hui et demain (Ionity et Tesla).

      Et pour ceux qui imagine que que Tesla va installer une centrale nucléaire derrière chaque station de supercharger à 350kW, Elon Musk annonce même que certains de ces superchargeurs dont l’usage est « modéré » pourraient être autonomes en énergie, récupérant l’énergie solaire pour la stocker dans une série de Powerpack (1er stade du recyclage des batteries de propulsion des Tesla) faisant office de batterie tampon.

      Enfin en ce qui concerne le coût « du plein » comparé à un véhicule thermique, là aussi simulation intéressante sur le site Tesla. Je vous rappelle que depuis qques mois l’utilisation des supercharger n’est plus gratuite, mais payante au kWh (0,24 euros le kWh) pour tous les nouveaux clients Tesla.
      Et bien malgré cela et à véhicule de catégorie équivalente, le coût au 100km simplement pour le carburant est environ trois fois inférieur pour la Tesla modèle S que pour un modèle thermique concurrent.

      Bonne soirée

      PS :
      Et moi aussi je signe de mon vrai nom.

  14. GILLES LARGERON

    Bonsoir Messieurs,

    Un point important n’a pas été évoqué: Combien de kilomètres parcouru au total ???? Pour quel coût ????
    Dans l’achat d’un véhicule électrique la première motivation reste le coût du carburant par rapport au Mazout !!!!
    Là aussi j’ai peur de la réponse ……

    Répondre
    1. Laurent FIGNON

      Bonsoir,
      Le coût d’utilisation d’un véhicule électrique moderne et performant est très bas si on se base sur l’experience Tesla :
      – Coût du « carburant » au 100km divisé par trois par rapport à un véhicule thermique équivalent et en se rechargeant exclusivement sur supercharger (hypothèse peu favorable au VE avec un coût du kWh de 0,24 euros).
      – Coût des révisions en forte baisse ; pas de vidange, freinage régénératif, etc.
      C’est ce qui permet aussi d’amortir le surcoût à l’achat…

      Autre exemple avec cette e-Niro :
      Sur une borne Ionity, un « plein » coûte 8,00 euros. A domicile en recharge lente sur une prise classique encore un peu moins.
      Cette voiture est capable de parcourir sur une recharge complète 250km sur autoroute dans de très mauvaises conditions, 450km en conditions moyennes (mix route / autoroutes / ville) et 600km en ville (valeurs retrouvées facilement sur les forums d’utilisateurs de ce vehicule)..
      Que donne un VT dans de pareilles conditions avec un coût du carburant fixé à 1,50 euros / litre ?
      => Autoroute = [6,0l/100km] x [1,50 euros / litre] x 2,5 = 22,50 euros de carburant pour 250km parcourus sur autoroute (versus 8,00 euros pour le e-Niro)
      => Cycle mixte = [5,0l/100km] x [1,50 euros / litre] x 4,5 = 33,75 euros de carburant pour 450km parcourus sur cycle mixte (versus 8,00 euros pour le e-Niro)
      => Ville = [7,0l/100km] x [1,50 euros / litre] x 6 = 63,00 euros de carburant pour 600km parcourus en ville (versus 8,00 euros pour le e-Niro)

      Donc oui un véhicule électrique bien conçu et performant est TRÈS économique ACTUELLEMENT par rapport à un véhicule thermique, mais on peut imaginer que cela ne durera pas avec le basculement du marché vers l’électrique…

    2. Franck

      C’est indiscutable surtout si le VE est utilisé en zone urbaine et peri urbaine, Concernant l’usage sur longs trajet autoroutier c’est moins évident car si le cout est plus faible, la sérénité disparait quelque peu, même en Tesla ( quelques experiences avec ma petite famille qui a moyennement apprécié…) cette sérénité a un coût dans ces conditions avec l’usage d’un VT correct que tous apprécient, conducteurs et surtout passagers