SM 2 : une SM génétiquement modifiée

POA rencontre le garage Gallet, spécialisé dans la restauration de DS, SM et Maserati, qui présente son projet SM2, société SM2a, un prototype de Citroën SM modernisée pour un usage adapté aux contraintes de la circulation d’aujourd’hui, tout en bénéficiant des dernières technologies. De l’allègement de la carrosserie à l’utilisation de nouveaux matériaux, de l’optimisation du moteur en passant par l’augmentation de sa puissance, de son couple, de la modification des rapports de boîtes, des nouvelles jantes alu 17 pouces, au nouveau dessin des sièges, etc, etc… découvrez la SM du futur et donnez-nous votre avis sur cette optimisation génétique.

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « SM 2 : une SM génétiquement modifiée »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. cabrera

    Fabuleux ! Je rêve depuis toujours d’une DS et d’une SM entièrement revue pour répondre aux critères d’aujourd’hui, corrigeant leurs « faiblesses » et c’est la démarche de SM2a . Peu importe pour moi « l’authenticité » d’une voiture de collection, qu’on ne doit sortir que le dimanche en cortège de voitures d’époque, « dans leur jus », qu’on contemple en s’asphyxiant le long de la route parce que même bien réglées, elles polluent énormément ! Non, il y a des voitures qui méritent l’éternité, parce qu’elles ont su nous faire vibrer de passion, et dans ce domaine, Citroën a réalisé des prouesses. Bien sûr il y a le prix, ultra élitiste de la SM2, mais l’espoir est là, pour une autre voie d’accès vers un gisement fabuleux, vers des modèles mythiques qui, s’ils étaient mis à jour comme la SM2, attireraient l’œil des acheteurs de véhicules devenus banals et ennuyeux de standardisation, en dépit de leur qualité, comme les Audi et les BMW, vendus entre 70000 et 100000 €. Alors je vous le dis, une profession libérale, un gros commerçant, un cadre supérieur, cible de ces voitures sans âme, pourraient bien craquer pour une Traction, une DS, une CX GTI, une C6 « remastérisée », comme la SM2, parce que leurs qualités intrinsèques leur autorisent une place à part entière dans l’univers automobile d’aujourd’hui.
    Reste les questions restées en suspens : ces brillants artisans ont-ils obtenu l’autorisation de modifier la SM « authentique » par PSA Peugeot-Citroën, propriétaire des droits? et de Maserati pour le moteur? Quid de l’homologation, de l’assurance? Que dit la législation française aujourd’hui et si elle l’empêche, n’est-il pas temps de lancer une grande pétition nationale pour la faire évoluer vers plus de liberté pour les artisans, pourvoyeurs d’emplois en France?

    Répondre
  2. Pierre_

    Restaurer puis ‘augmenter’.
    Travail de R&D très lourd. On frôle la création d’automobile.
    Une autre orientation pour la restauration automobile. Concept originale et décalé de la boîte.
    Réservé aux addicts à vie d’un modèle. Une sorte de démesure.
    Étonnant…

    Répondre
  3. Patrice67

    Très belle realisation 😉
    Maintenant c’est un concept anglais ou américain
    je suis pas contre les améliorations , refroidissement , injection , elec , freinage mais dans l esprit de l’Époque
    ça reste une voiture ancienne améliorée mais sans securité passive …donc le daily …bof
    je suis plutôt sceptique , y a t il un marché un France … j’en doute peut être à l’export
    reste aussi le probleme de l’homologation ???
    et comment vieillira cette SM et sa cote …

    Répondre
  4. Nabuchodonosor

    Je ne connaissais pas les AGM (Automobiles Génétiquement Modifiées), mais on ne peut que louer le travail de fourmis du garage Gallet.
    Évidemment l’auto est hors de ma portée budgétaire, cependant si un jour l’eau me vient à la bouche, je ne dis pas que…

    Répondre
  5. 24heures (X350)

    2 manières de voir la chose :
    1/ subjective : full stock contre non full stock, je suis partagé, je suis plutôt adepte du premier mais on ne peut qu’être admiratif devant le travail accompli et sa qualité.
    2/ objective :
    – soit on veut avoir un daily et dans ce cas
    a) pour 230 000 € il commence à y avoir du choix en collection, y compris plus fiable qu’une SM stock
    b) pour 230 000 € dans la production actuelle ou récente on a de quoi trouver quelque chose de sympa et surtout qui offre une sécurité passive correcte (c’est pour moi quoiqu’il en soit le problème de la SM, refaite ou pas)
    – soit c’est un fantasme de collectionneur et à 230 000 € les transfos ne seront en effet pas nombreuses.
    Bref, beau show-car mais qui me laisse perplexe dans l’approche Marketing / marché.

    Répondre
  6. François

    Bonjour,
    Très intéressante, très desirable aussi, .cette SM revisitée. Fabuleuse voiture à l’époque mais commercialisée sans véritablement être terminée, voire totalement aboutie, et c’est dommage car elle avait un potentiel énorme.
    J’avoue que pour une fois le travail pour faire évoluer la voiture et la rendre plus actuelle me plait tout a fait, j’attends avec impatience le mois d’avril pour l’essai par POA et j’avoue que si je gagne au loto je m’en commande une..
    Francois

    Répondre
    1. Sm-Art

      Non je roule depuis des dizaines d’années avec une SM IE en config d’origine donc je peux vous le certifier la Sm est totalement aboutie et d’une grande fiabilité comparée aux voitures de l’époque… après libre à chacun de faire ce qu’il veut bien évidemment.

    2. Franck

      Cette fantastique voiture méritait mieux a l’époque, le soin apporté lors de sa construction était pour le moins assez aléatoire en version carbu et ne s’est pas tellement amélioré lors de son passage a l’injection et enfin sur les dernières construites par Ligier. L’usine était consciente de ces différents points d’amelioration possibles mais elle ne croyait plus a cette voiture,, surtout le service commercial, pour investir sur le produit. Le choc pétrolier fini d’achever la breve existence de cette reine de la route.
      Sans que ce soit catastrophique, meme a l’époque, il faut bien reconnaitre que la SM péchait par des matériaux ou accessoires d’une qualité sans rapport avec le standing qu’elle proposait.
      Le câblage électrique n’était pas au niveau et passait n’importe avec parfois des differences incompréhensibles sur certaines voitures.. Le beau moteur semblait parfois être passé a coté du contrôle qualité, il y en avait des bons, des très bons et puis d’autres…et le SAV était parfois réticent pour assurer le suivi.
      Aujourd’hui La voiture est mieux connue techniquement et quelques garages sont hyper compétents pour faire en sorte que la belle puisse être utilisée avec une fiabilité plus que correcte et ce n’est que du bonheur pour les heureux possesseurs de ce joyau

  7. chapman

    Je connais les arguments des détracteurs de ce type de modifications…. Et je les acceptes. Néanmoins, je crois que si l’on veut faire d’une voiture déjà ancienne sa daily car ou au moins une auto sur laquelle on peut vraiment compter….. Comme dit le commandant Châtel, c’est un peu comme si Citroën avait continué à fabriquer la SM jusqu’à aujourd’hui et qu’elle avait fait évoluer son produit avec les nouvelles technologies et les nouveaux matériaux.
    De toutes façons les sommes en jeux sont tellement importantes qu’il y a peu de chances que toutes les SM soient transformées.
    Le coup de la portière m’a bien bluffé !

    Répondre