Citroën fête ses 100 ans : Demandez le programme

Cédric Fréour reçoit Arnaud Belloni directeur marketing monde de Citroën à propos de l’anniversaire des 100 ans de Citroën. Arnaud nous détaille le programme des festivités tout au long de l’année 2019 et il nous livre un scoop à la fin de l’entretien.

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « Citroën fête ses 100 ans : Demandez le programme »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre_

    Merci pour cette rencontre, et ce rappel de la marque pour son centenaire.
    Arnaud Belloni nous envoie quelques signes en fin de reportage. A suivre…
    Merci Cédric

    Répondre
    1. Docteur_Oliv

      ça fait un moment que la Révolution Intellectuelle a eu lieu !
      Au début des années 90. Personne ne voulait de rien pour le souvenir. Le déclencheur fût la découverte des Protos 2CV sous les toitures de La Ferté Vidame.
      à Aulnay, l’espace Conservatoire était bien rempli et visitable pour pas cher.

  2. MF67

    Entretien intéressant !
    En plus de tout ce qui a été cité, on peut rajouter le renouvellement des installations, sur la même thématique « Origins », sur les quais du métro Javel, très réussies à mon goût !

    Répondre
  3. Docteur_Oliv

    M. Fréour, j’avais résisté mais quand même, il me semble que c’est plutôt CITROËN qui reçoit POA !
    Pour renforcer le commentaire de François, même le soir de l’inauguration ( billet à 50 € ) les stands étaient Très fermés, on reste entre soi merde !
    Tellement de véhicules à vendre, le début de la décadence…

    Répondre
  4. François

    Bonjour,
    Apparemment il faut faire partie d’un club pour participer au centenaire de Citroen. Je le comprends mais c’est un peu ballot, car il y a des milliers de possesseurs de véhicules de tout age qui auraient trouvé a cette occasion le plaisir de rencontre et de faire partie de la grande famille des adorateurs des chevrons.
    En presque 50 années j’en ai eu quelques unes qui toutes pour des raison diverses m’ont laissé de forts souvenirs, plus en tout cas que toutes autres marques réunies que j’ai aussi utilisées copieusement.
    Je regrette de ne pas en avoir gardé une ou deux, voire toutes. Il me reste aujourd’hui un Picasso hyper kilométré mais toujours aussi vaillant et une DS5 essence a laquelle il ne manque que le confort de l’hydropneumatique.
    J’attends la future grande berline qui sera sans doute ma dernière et je donnerais ensuite le tout a mes petits ou arrières petits enfants.
    Francois

    Répondre
    1. Pierre_

      Bonjour,
      J’ai loué un Picasso Xsara pour un long déplacement de 10 jours dans toute Allemagne pour le boulot, en 2004.
      j’ai vraiment apprécié le comportement de l’auto par tout temps et parfois à vive allure sur les autoroutes du pays.
      Quelques mois plus tard, même périple, mais à bord de l’Opel Zaphira. Je regrettai alors le Picasso
      dès le premier jour. Peu après une amie s’offrait le modèle sur mes recommandations.
      Bien à vous.

  5. Jean-Michel KAGAN

    Je suis possesseur d’une Traction 11 b de 1955. Je vais dire 1ère main puisque c’est celle que m’a donné mon grand-père il y a 46 ans, c’était sa troisième et dernière Traction . Je la fais rouler régulièrement, elle est pleine de souvenirs.
    J’espère que pour participer aux festivités du centenaire il ne faut pas pas obligatoirement faire partie d’un club.

    Ps: Superbe stand Citroën a Retromobile que j’ai traversé avec grand plaisir

    Répondre
    1. ques

      c’est pas non plus le conservatoire citroen ! il fallait faire des choix. On a préféré la belle mais peu vendue C6 à la moche mais qui a cartonné : la BX ! Perso je roule en C6 et en BX, les deux me ravissent ! mais sur le parking du golf, la C6 a quand même plus fière allure que la BX. Vivement le prochain « vrai » haut de gamme citroen !

    2. PhareOuest

      C’est vrai que la GS ne fut la troisième voiture la plus vendue en France en 1973,1975 et 1978 (première dans sa catégorie en 1978)…..

    3. ques

      Effectivement, la GS s’était encore mieux vendue que la BX, mais le nombre de modèles concurrents était plus faible à l’époque.

    1. Saul Goodman

      You two wanna go stick your wangs in a hornets’ nest, it’s a free country.
      But how come I always gotta get sloppy seconds, huh ?
      If I ever get anal polyps, I’ll know what to name them…
      S4-E13

  6. Docteur_Oliv

    au delà des lignées citées par Arnaud BELLONI, je suggère les surprises.
    Mafille a comme 2ème Prénom XANAE. J’ai dit que c’était Polynésien ! et elle a trouvé ça joli. En fait elle a reconnu son écriture sur le livret de famille pour les déclarations de naissance des 2 garçons…
    PS : elle est actuellement Apprentie en Master 1 à ….Poissy !

    Répondre