AMI ONE : L’idée de l’essentiel selon Citroën

En attendant de découvrir au salon de Genève le concept AMI ONE,  voici les premières images et les éléments de langage extrait du dossier de presse.

Concept 2 places ultra-compact 2m50 de long, 1m50 de large et 1m50 de haut 

-100 % électrique –

425 kg

Découvrable

Vitesse max 45km/h –

100 kms d’autonomie – 2h de temps de charge 

Texte de présentation de AMI ONE extrait du dossier de presse

Objet de mobilité urbaine alliant intelligence et économie de conception, il offre de nouvelles possibilités grâce à ses pièces symétriques comme : les portes totalement identiques à droite et à gauche induisant un sens d’ouverture différencié (antagoniste côté conducteur pour une meilleure accessibilité, classique côté passager), les faces avant/arrière aux éléments répétés et à l’implantation inversée (plastron en bas à l’avant et en haut à l’arrière), les bas de pare-chocs identiques (partiellement cachés sur l’avant et découverts à l’arrière pour fixer la plaque), les ailes identiques en diagonale avec leurs butoirs à l’avant comme à l’arrière, les bas de caisse identiques droite et gauche, les DRL et feux arrières réversibles droite/gauche ou encore les 4 pièces formant les rétroviseurs et poignées de portes impliquant un jeu d’assemblage avec des sens de montage différents.

L’accès à bord d’Ami One Concept se fait via un Smartphone. Son déverrouillage (et verrouillage) est assuré par la lecture du QR CODE présent sur le socle en aluminium des poignées de portes. Une fois installé, le conducteur est invité à placer son téléphone face à lui, dans le logement dédié à cet effet.

Une fois le Smartphone déposé dans cette zone de recharge sans fil par induction, la conversation entre Ami One Concept et l’utilisateur peut commencer. Selon l’application lancée, l’animation apparaît sous forme de bulles et se projette dans la lame de réflexion dans le champ de vision du conducteur, tel un affichage tête-haute. Il peut s’agir de fonctions avancées de type infotainment ou navigation, venues enrichir le contenu de conduite réglementaire et l’expérience de conduite. L’interface homme-machine d’Ami One Concept a été pensée tel un assistant personnel pour une interaction optimisée avec le conducteur. Celle-ci s’opère à partir des 2 boutons situés sur le volant : une commande vocale pour appeler l’assistant, et un menu défilant pour naviguer d’une application à l’autre.

La teinte Orange Mécanique ainsi que le logo 2D apposé au centre de la surface noire laquée viennent, quant à eux, dynamiser et rehausser son regard. Paré pour la ville, Ami One Concept s’accompagne également de protections Gris foncé, qui protègent les 4 coins de la carrosserie et se prolongent sur les côtés au bas des portières. Marqueurs de style destinés à renforcer son attitude protectrice, ces Airbump caractéristiques de l’actuelle gamme Citroën intègrent des ponctuelles de couleur Out of the Blue.

Ami One Concept au profil épuré met en avant son côté astucieux en proposant un design totalement symétrique. Il mise sur de larges portes aux lignes lisses et à la cinématique inversée dont une ouverture antagoniste côté conducteur au bénéfice d’une meilleure accessibilité à bord. Ami One Concept intègre par ailleurs des rétroviseurs tels des miroirs inspirés du monde de la décoration. Les poignées de portes extérieures formées de dragonnes en caoutchouc Bleu sont surmontées d’un lecteur permettant une ouverture/fermeture via un Smartphone. A l’instar des pare-chocs avant et arrière, les bas de caisse portent un motif strié évoquant à la fois les ailettes de refroidissement et le double Chevron historique issu des engrenages Citroën.

Les designers d’Ami One Concept ont imaginé pour le siège conducteur (sur glissière) et le siège passager (fixe), une disposition asymétrique. Ceci afin de gagner en espace au niveau des épaules et d’offrir une aisance de mouvement à chacun des occupants. Les généreux coussins d’assises et les appui-têtes se distinguent par un textile Bleu profond d’inspiration ameublement  » outdoor  » facile à entretenir, agrémenté d’élastiques Orange.

Grâce à sa nouvelle architecture, chaque recoin est exploité à son maximum. A l’avant, les panneaux de portes Bleu bénéficient en partie supérieure d’une sensation agréable au toucher. Ces accoudoirs accueillent une sangle en PVC de confection douce, semblable aux poignées d’ouverture utilisées à l’extérieur. Des dragonnes qui font référence au monde du voyage et sont un clin d’oeil aux sangles inaugurées sur C4 Cactus. En partie basse, une toile tendue par un élastique crée un fourre-tout d’inspiration  » plage « .

 » L’ilot de conduite  » côté conducteur a par ailleurs permis aux équipes du Style Citroën de créer une zone de rangement inédite côté passager, en mesure d’accueillir un bagage format cabine et un sac à main. A l’arrière, un plateau accessible grâce au siège conducteur rabattable, peut recevoir ponctuellement quelques bagages et intègre une Safety Box avec gilet jaune et triangle de signalisation. En parallèle, le travail des designers Couleurs et Matières a consisté à jouer sur une ambiance intérieure à la fois claire et lumineuse. Ainsi, une peinture bicolore d’aspect durable finement mouchetée habille l’ensemble des ébénisteries, tandis qu’une peinture technique Bleu également facile d’entretien sublime les diverses zones de rangements.

Extrait dossier de presse 

Le combiné d’instrumentations constitué d’un écran 5’’, se concentre sur les seules informations utiles (vitesse, rappel des clignotants…). Il met en scène un habillage graphique qui reprend les ponctuelles colorées des textiles intérieurs (Orange Mécanique et Out of the Blue) et s’accompagne de deux polices de caractère spécifiques : l’une rappelle la main de l’homme, tandis que la seconde plus technologique renvoie aux cubes Ami One Concept ou aux Chevrons historiques, notamment pour le compteur de vitesse. Humanisée, l’interface graphique s’anime en évoquant des yeux stylisés dans le but de transmettre les émotions et d’établir un dialogue privilégié avec l’utilisateur (alerter, s’interroger) …

Sur le côté droit de  » l’ilot de conduite « , un cylindre regroupe par ailleurs le push de démarrage, le bouton warning, le sélecteur de la boîte de vitesses automatique ainsi qu’une enceinte Bluetooth avec réglage du volume.

Citroën facilite la vie de ses clients dans leur accès à la mobilité en leur proposant via l’univers digital plusieurs formules de l’autopartage à l’achat en passant par la location. L’objectif est de satisfaire tous les besoins de déplacements des clients en répondant à leurs différents cas d’usages (occasionnel ou régulier, familial ou amical, individuel ou partagé) en toute sérénité. Ce dispositif s’adapte à l’utilisateur en lui proposant des actions rapides. Il permet de disposer de l’objet de mobilité urbaine pour un minimum de 5 minutes et d’ajuster à tout moment son degré d’usage à plusieurs heures, sans engagement et tout compris. Personnalisable au gré des besoins de mobilité de chacun, les offres pourront aussi bien répondre à un besoin de 5 minutes, 5 heures, 5 jours, mais aussi des besoins plus permanents avec des offres de location sur 5 mois ou Location Longue Durée sur 5 ans.

Personnalisable au gré des besoins de mobilité de chacun, les offres pourront aussi bien répondre à un besoin de 5 minutes, 5 heures, 5 jours, mais aussi des besoins plus permanents avec des offres de location sur 5 mois ou Location Longue Durée sur 5 ans.

 

-5 minutes ou 5 heures : l’objet de mobilité est mis à disposition dans un lieu donné pour un temps donné via l’offre en autopartage opérée par la Marque Free2Move. L’application dédiée aux nouvelles mobilités permet de choisir son Ami One Concept en quelques clics.

-5 jours :  l’objet de mobilité est proposé sous la forme d’une offre de location de courte durée facile d’accès. Il suffit alors au client d’effectuer la réservation en ligne via Citroën Rent & Smile.

-5 mois : accès sans engagement pour une durée plus courte que la possession  » standard  »

-5 ans : l’objet de mobilité dispose également d’une offre de Location Longue Durée sur 5 ans avec batterie, maintenance et parking inclus dans le loyer mensuel. Le parcours d’achat 100% en ligne permet au client de choisir notamment le lieu de livraison.

 

Pour accompagner cette expérience client innovante, Citroën imagine les  » Comptoirs Ami One « , un espace digitalisé qui préfigure ce que pourrait être un distributeur automatique d’Ami One Concept en centre-ville, permettant d’informer sur le produit et sur les options possibles de 5 minutes à 5 ans tout en assurant l’essai de l’objet de mobilité. Ces mêmes comptoirs pourront également être déployés dans d’autres lieux comme les centres commerciaux.

 

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « AMI ONE : L’idée de l’essentiel selon Citroën »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. 24heures (X350)

    Je ne peux m’empêcher de citer le regretté Coluche :
    « Tout en plastique, comme les poubelles. Mais c’est moins pratique, y’a pas les poignées! »

    Répondre
  2. Michel

    Je ne sais ce qu’en pense le président, mais je trouve plus une réinterprétation de la MIA!
    Je reste perplexe vis à vis du centenaire de la marque

    Répondre
  3. Robinson

    Enfin une électrique qui ne pèse pas 2 tonnes! Ce concept-car me semble très abouti, plein d’astuces, de rangements, pièces symétriques (comme autrefois les portes des Tractions longues), très actuel avec la safety box garnie d’un gilet jaune, pour franchir la Place de l’Etoile le samedi… Par contre, le rayon de braquage de 8m, soit un diamètre de 16m, est bien pire que celui d’une Aventador.
    Aujourd’hui c’est 45 km/h et 100 km…mais avec les technos qui avancent à pas de géant, ce sera dans 2 ou 3 ans 80 km/h et 200 km pour moins de 500kg
    Citroën n’a pas fini de nous surprendre et entame son second siècle avec ingéniosité.

    Répondre
  4. Laurent

    Alors autant je suis déçu par le manque d’ambition d’un tel proto pour célébrer le centenaire de la marque, et autant le nom me fait serrer (Ami1, voir AM1, c’était trop difficile ?) par son anglicisme idiot, autant je suis séduit par le véhicule en lui-même, ses astuces d’ingénierie – qui pour une fois ne sont pas que des prouesses stylistiques, un concept de diffusion qui pourrait bien fonctionner et enfin son minimalisme intelligent.
    Alors, oui, les Japonais font des caisses dans ce style depuis le début de la bulle spéculative des années huitante, Dacia fait des pièces symétriques sur la Logan et c’est grosso modo un Twizzy étanche, mais je trouve le projet abouti et rigolo.
    En plus, sur une voiturette électrique, c’est pas comme s’il y avait tant de choses susceptibles de tomber en panne, ce qui est toujours une bonne chose quand on s’appelle Citroën.
    Donc s’ils la mettent en vente avec un vrai moteur et une autonomie un peu sérieuse, pourquoi pas ?

    Répondre
    1. Michel

      Il faut bien que le cabinet de consultant et le marketing justifient leur « travail » ! Un c’est nul, mais One, ça le fait

    2. Laurent

      Bon alors si c’est une alternative aux transports en commun, leurs agressions sexuelles et autres frotteurs, ils auraient mieux fait de l’appeler l’Ami Two #BadamTss

    1. PhareOuest

      C’est quelle marque tes raviolis???? Par contre c’est v rai que ça ne ressemble à rien. Si c’est ça l’avenir automobile, j’ai au moins une bonne raison de me réjouir d’ être né dans les années 50

  5. Dubby Tatiff

    … une peinture bicolore d’aspect durable …

    Par opposition aux peintures d’aspect fragile que nous utilisons habituellement, j’imagine. Quel progrès !

    🙂

    Répondre
  6. Ju44

    Je trouve la Microlino beaucoup plus aboutie, aussi bien dans les caractéristiques (avoir un coffre ça peut être utile!), que dans les performances (90km/h permettent d’envisager sereinement le péri-urbain) que dans le design bien plus attrayant à mes yeux.

    J’avoue que ce concept Citroën me déçoit beaucoup. je n’y trouve ni l’audace, ni l’innovation, ni la personnalité d’une Citroën… Tout au plus on dirait une Twizy profondément restylée…

    Et offrir ça pour les 100 ans de la marque, bonjour tristesse…

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    Je m’arrête sur la fiche technique :
    Concept 2 places ultra-compact 2m50 de long et tout et tout… Rayon de braquage 8M.
    Bigre, Il lui faut donc 16 m pour faire demi-tour ! Mazette, c’est un panzer qui se cache sous sa robe.
    Bien vu par contre le recyclage des hayons de berlingot pour les portières. Je suppose que les quatre roues sont identiques et que Bolloré lui a refourgué les MLP des bluecars parisiennes… Ce sera toujours ça d’économisé.
    Aarf…
    😉
    Nabumoquérant
    PS : une pensée affectueuse pour Karl qui vient de nous quitter.

    Répondre