Mazda 6 Wagon : FLORIANE VOUS DIT TOUT

POA essaye la Mazda 6 Wagon, autrement dit le break, avec un trio détonnant :

Pour la finition : Maître Yann, le petit observateur aveugle fidèle de POA depuis le Range Rover Velar, qui passe au crible les détails intérieurs de la voiture en finition Takumi. Maître Yann voit ce que vous ne voyez pas.

Pour la conduite : Julien Rosburger a conduit plus de 1000 km cette version 2.2 diesel 184 ch Skyactive à boîte automatique 6 vitesses. Il a fait de l’autoroute, de la ville, de la nationale, de la montagne. Bref, il a un large un aperçu des capacités de la Mazda 6 Wagon.

Pour le style et l’image : Madame Floriane Brisabois, femme de goût, nous livre son ressenti général sur ce que dégage cette Mazda.

 

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Mazda 6 Wagon : FLORIANE VOUS DIT TOUT »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JEAN-MARC

    Bonjour à toute l’équipe de POA et merci pour cet essai de la Mazda 6 Wagon qui mérite bien des éloges pour une marque peu diffusée en France.
    Je suis possesseur depuis bientôt 3 ans d’une Mazda MX5 ND que j’ai achetée neuve à Paris grâce à la présentation faite par POA à Barcelone et je n’ai pu résisté à cet achat passion, je ne le regrette pas.
    Cependant, ce matin je viens de recevoir un courrier de Mazda France qui m’informe de la fermeture des trois concessions sur Paris à partir du 10 janvier 2019. Ils me disent mettre tout en œuvre pour trouver une solution sur le secteur concerné.
    Je suis très surpris de cet information d’autant plus qu’il y a trois ans ils avaient ouvert ces nouvelles concessions avec le Groupe Chapat (Japauto Honda).
    Le problème de Mazda en France est son réseau de distribution, c’est pour cela que la marque est peu diffusée, très peu de concession en banlieue ou grande banlieue. Sur la zone commerciale de Saint-Maximin dans l’Oise vient de s’ouvrir une nouvelle concession. Je suis passé cette semaine car je viens souvent dans le secteur et je découvre sur une concession Opel un petit chapiteau blanc bâché dans lequel sont exposés trois modèles de la marque Mazda.
    Tout cela pour dire qu’il ne suffit pas de faire de très belles voitures fiables, mais il faut aussi et surtout un réseau de vente à la hauteur. Ce que Mazda n’a pas du tout pour l’instant.
    Cela est de très mauvaise augure pour le lancement de la nouvelle Mazda 3.
    En tout cas merci à POA de nous faire découvrir encore les produits de cette honorable marque qui le mérite bien.

    Répondre
  2. Dubby Tatiff

    La face avant des Mazda actuelles est vraiment une réussite, je trouve.

    C’est assez troublant pour moi car je réalise que j’y vois une calandre qui pourrait être celle d’une jaguar actuelle.

    Répondre
    1. Fils de Pub

      Bien vu.
      Mais Jag’ , qui a désormais les doigts dans la prise, s’en est allé fouiller d’autres horizons, la place était donc libre…
      Qui va à la chasse…

  3. Philippe

    Massa pour moi une vrai marqué d ingénieur qui travaille sur les vrais sujets sans se laisser influencer par les modes techniques par forcément judicieuses. Dans le style je trouve que mazda a un côté Alfa Roméo. C’est race et élégant pas comme Toyota et Nissan super banals et lexus qui en fait des tonnes. Vraiment une belle marqué pleine de bon sens . Le détail du stop and start est génial. Par contre j avais regardé pour
    en acheter une d occas à la place de la ds5 et il y en a très peu et c est super cher.

    Répondre
  4. Georges Piat

    Attention ! On est pas dans le premium et pourtant, on est au prix du premium…
    Soit le prix d’une BMW série 3 Touring avec, pour l’anecdote, la vitre du coffre qui s’ouvre sans avoir à ouvrir le hayon en entier, ce qui est très pratique.

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    Elle a beaucoup de sex-à-pile… Cette Mazda comme on disait chez Thomson CSF à la grande époque…
    Et bien-sûr le sourire de M’ame la Ministre irradie l’écran…
    😉

    Répondre
  6. Etienne

    Je trouve les partis pris de Mazda interessants tant en ce qui concerne la mécanique que le style.

    Cette marque me donne l impression de se concentrer sur les vrais sujets techniques (motorisation, poids) plutôt que de tomber dans la surenchere technologique.

    Esthetiquement je me dis que cette 6 SW facelift est ce qu une A6 Avant aurait du etre…je précise que je trouve la dernière A6 Avant dérangeante…(pour rester poli).

    L intérieur de la 6 n est pas ma tasse de the, surtout ce colori « cafe au lait » mais ca fait le job comme dirait l autre !!

    Répondre
  7. Mat Ador

    Voilà une marque qui assume sa qualité de constructeur d’automobiles thermiques, qu’elle entend faire encore progresser et qui le revendique.
    Cela fait du bien d’entendre une autre voix dans le concert ambiant du politiquement correct.
    Merci à POA de cette mise en lumière.
    😉

    Répondre
  8. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Je connais bien ce modèle, mon voisin travaille au siège de Mazda France en région parisienne . Depuis un an 1/2 c’est ça voiture de fonction.
    J’ai tout de suite été séduit par sa ligne que je trouve très élancée et racée. De plus l’habitabilité du coffre n’à pas été sacrifié sur l’autel du style.
    Contrairement à FLORIANNE , je préfère la version break.
    A l’intérieur c’est tout de même de bonne facture générale et l’ensemble est d’un bon rapport qualité/ prix.
    Concernant l’aspect motorisation en diesel , je souscris à 100% à l’analyse de Julien sur son utilisation.
    Je note d’ailleurs qu’après l »hysterie générale à vouloir tuer le diesel, depuis quelques temps après avoir mis toutes les voitures de ce type dans le même sac on en revienne à la raison.
    Comme dirait notre président la solution énergétique est multiple selon le contexte et il n’y a pour l’instant aucune solution parfaite,il faut du bon sens et utiliser le moyen adapté.
    Et c’est vrai qu’un diesel bien utilisé est un bon compromis économique et écologique face aux modèles escence pour ceux qui fond de la route.
    Dommage que les ingénieurs de chez Mazda n’aient pas équipé ce modèle d’un 5 cylindres diesels qui aurait donné plus d’émotions auditives. Je sais de quoi je parle j’ai un 5 cylindres en ligne de 2.4L de 210cv (consommation moyenne 7.2l/100 ) et les remises de gaz sont un pur plaisir sonore.
    Merci pour cette vidéo qui présente un modèle et une marque qui ne sont pas suffisamment mis en lumière.
    Pascal

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Bonsoir Étienne,
      Je vais peut être vous décevoir, ce n’est pas une VOLVO ,c’est une Alfa Roméo (coupé Brera).
      Mais je sais que le 5 cylindres Volvo est réputé.
      Pascal

    2. Etienne

      Bonjour Pascal,
      Merci pour la reponse.
      J avais oublie qu Alfa avait un 5 cylindres diesel.
      Une Brera ce n est pas courant !!

  9. Guipo

    Floriane, ne seriez vous pas en train de mettre une cravate à une mouche?
    Je trouve un peu exagéré les « reproches » sur les matières. Les Mazda n’ont pas la renommé de certain, mais remontez donc dans autres autos du groupe PSA. Cette espèce de tissu recyclé qui orne la planche de bord de certain 3008, ou encore les plastiques Tupperware des contre portes DS me perturbe bien plus que cette barrette chromée du dossier. Cette Mazda est fluide, extérieurement et intérieurement. L’ensemble est cohérent et harmonieux. Nous n’avons pas comme chez certain, le sentiment d’avoir Un intérieur à deux étages. Le haut, visible, donc moussé, laqué, chromé, puis le bas non visible, du moins moins visible, dans lequel on dépense rien et qui devient alors le festival du cheap.
    Décidément notre ami Yann est peut être celui qui a là meilleur vision de nos bagnoles. Merci à lui je suis toujours aussi stupéfait de là pertinence de ses propos.
    Go POA

    Répondre
  10. Raymond

    Mazda sait faire de réelles belles voitures, l’évolution du design tout en fluidité (le fameux Kodo) et en simplicité prend le contre pied de la vulgarité des voitures de moyenne/haut de gamme de la production automobile actuelle (cf les dernières BM, Mercedes ou Audi).
    Mon histoire d’amour avec cette marque a commencé il y a 10 ans avec ma Mx-5 et son intérieur typiquement japonais et sensiblement identique a celui que j’avais dans ma vieille micra… des plastiques durs mais solides, globalement bien ajustés mais qui n’avaient pas bougé ni s’étaient délavés avec le temps (regardez la tenue d’un pare choc de Renault ou PSA des années 2000, le gris d’origine du plastique se délavait et les tableaux de bord partaient en farine.

    Le parc Mazda de la famille s’est agrandit avec l’achat d’une Mazda 3 il y a 2 ans, l’intérieur est sensiblement le même que la 6.
    La conception respire la réflexion, les boutons sont bien placés : la clim se règle facilement, il y un bouton dédié pour le volume de la radio ou du GPS, la molette tactile est pratique et des boutons de raccourcis sot présents. La voiture respire le travail bien fait, elle fait « solide » avec un bon dimensionnement des pièces (y compris mécanique, on les change moins souvent mais c’est onéreux… quoique).
    Il y a des prises USB en nombre, l’écran est tactile… à l’arrêt et la molette permet de naviguer facilement et ne pas tacher « de gras » l’écran quand on vient de manger une bonne viennoiserie…
    Floriane a raison sur certains matériaux, ce qui m’agace particulièrement est ce laquage noir sur les portes autour des boutons de leves vitres (ou de sieges), ca se raye, c’est toujours sale bref c’est raté (mon opinion). Mazda est un excellent motoriste et l’un des derniers à proposer encore des moteurs essence atmosphérique (2 litres de cylindrée 120, 165 et 184 cv). Floriane a également raison sur l’arrivée des nouveaux moteurs Skyactiv X qui promettent un rendement de moteur essence équivalent au diesel… arrivée prévue en septembre 2019. Mazda n’est pas le pro du diesel et il y a eut pas mal de propriétaires mécontents de la fiabilité de ces moteurs mais ceci semble être du passé.

    Bref, une superbe marque, qui reste confidentielle en France et c’est bien dommage.

    Répondre
  11. MF67

    Jolie cette Mazda ! Comme Floriane, je préfère la berline, mais c’est simplement une pure affaire de goût, d’autant que ce break est loin d’être laid !

    L’avis de Yann est toujours le bienvenu ! C’est un enchantement de l’écouter parler de ce qu’il ressent en examinant les autos.

    C’est sympa de nous faire découvrir ce nouveau coin du XVIIe ! C »est vrai que l’on ne se croirait pas à Paris… On doit pouvoir voir des choses plus ou moins semblables aux quatre coins de la Planète. Je préfère quand-même la place St.Georges et la, très romantique, Nouvelle Athènes !

    Répondre
  12. chapman

    Pour commencer, chère Floriane, même si vous ne semblez pas totalement convaincue par cette voiture….. Elle vous va à ravir. Je ne saurais parler en terme de qualité perçue mais, à part le choix des teintes, je trouve cette auto plutôt valorisante et ergonomique. Ce que dit madame la ministre sur la conduite intuitive est plutôt positif.
    Maître Yann semble apporter une confirmation sur l’emploi de matériaux de qualité et enfin, Julien nous fait savoir que la 6 est plutôt d’actualité en terme d’infotainement…. À ce propos, Julien, j’utilise aussi CamSam sur mon smartphone pour le plaisir simple d’entendre la délicieuse voix d’alerte avec ce subtil accent germanique qui m’enchante littéralement. J’attends avec impatience chaque radar, je voudrais presque qu’il y en ai plus, c’est vous dire si je suis amoureux. Ça fait rire ma femme.
    Mazda est une marque d’ingénieurs, elle mérite pour cette raison qu’on s’y intéresse.

    Répondre