Souvenirs d’Auto (205) : Johnny aimait la cigarette

 Par le Commandant Chatel. Il y a un an Johnny nous quittait.  Voici un souvenir d’auto qui est en fait un souvenir de bateau avec lui . On me pardonne ?

Nous sommes dans les années 80 à Saint-Tropez. Lors d’une fête mémorable, Johnny fait la connaissance d’un loueur de cigarettes. Des bateaux ultra-longs, ultra-beaux, ultra-puissants, ultra-tout !…

Un méga-deal est proposé à l’Idole:

  • Demain, je te prête une cigarette avec le plein et on fait la photo avec Nice-Matin, sur le ponton avec mes bateaux en arrière plan.
  • Johnny tope.

 

Rendez-vous demain à 11h00 sur le port….

Et bien sûr Hallyday se pointe à 16h00 (c’est pour ça que c’est une star) avec une créature de toute beauté, vêtue d’un simple paréo.

La photo faite, le loueur explique à Johnny le maniement du monstre et surtout lui montre les deux manettes de gaz.

  • Pour sortir du port, Johnny,  tu laisses au ralenti, car le moteur est très… très puissant.

Johnny n’écoute pas, il s’en fout et allume une nouvelle Gitanes. Il fait signe à la créature de le rejoindre et on largue les amarres.

Hallyday prend les deux manettes de gaz et les pousse un grand coup avec énergie.

La cigarette se cabre et bondit à fond au milieu du port… où il flanque un désordre de tous les diables !

La jeune femme qui ne s’attendait pas du tout à un démarrage en trombe est… éjectée du bateau

Elle se retrouve dans les eaux huileuses du port !

On la secoure… elle est sauvée, mais le paréo est foutu.

Johnny, lui, continue sa course folle et se dirige vers les plages de Pampelonne où il a rendez-vous au Club 55.

Il y arrive en quelques minutes…

Et c’est là qu’il découvre qu’il est… seul à bord !

Johnny, tu nous manques !!!

Cette rubrique est la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion. On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps… Et si possible, joignez à votre histoire des photos…. On adore ça chez POA !

Merci.

 

 

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Souvenirs d’Auto (205) : Johnny aimait la cigarette »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Gran Turisto

    C’est à se demander ce que faisait la gendarmerie locale… Excès de vitesse, nudisme… L’adjudant-chef Cruchot ne devait plus être sur les rangs, ça filait droit à l’époque…

    As I reach for a peach, slide a line down behind a sofa in San Tropez
    Breakin’ a stick with a brick on the sand
    Ridin’ a wave in the wake of an old sedan…

    Répondre
  2. Georges Piat

    Et oui, le port de St Tropez, je crois que c’est 5 nœuds max !
    Quelle époque quand même, j’avais croisé Pironi qui venait avec un des bateaux Cigarette « off-shore » de sa toute récente société Leader.
    Et Brigitte Bardot qui arrivait à vélo avec son panier d’osier pour faire ses courses… J’ai bien connu cette époque géniale !

    Répondre
    1. COMMANDANT CHATEL

      Oui !
      D’ailleurs tu seras bientôt à l’honneur dans SOUVENIRS D’AUTOS avec la formidable histoire que tu m’as envoyée et qui se déroule, jsutement à St Tropez…
      Maus « chuuuuut », on ménage le suspens !

    2. Nabuchodonosor

      Les gars, me revient en mémoire un mérou qui s’prenait pour Evguénie Sokolov et s’ballonnait d’avoir barboté un paréo jaunie par une Gitanes dans le port de Saint Trop’.
      J’ai longtemps cru à un pet sans importance, mais grâce aux révélations du Commandant le voile se lève sur les dessous de cette affaire…
      Le diable sait qu’il n’est pas facile d’être la compagne de Johnny.
      Nabublues (et qui n’est pas plus en odeur de sainteté)
      Mes respects, Cdt.