Bornes de recharge individuelle : ce qu’il faut savoir

Cédric Fréour reçoit dans les affaires sont les affaires (tous les lundi à 8h du matin) Cédric Mouret de chez Virta, société spécialisée dans l’installation de borne de recharge électrique individuelle pour les sociétés et les copropriétés. L’occasion de faire le point sur les freins actuels à l’installation  de bornes dans les immeubles et de découvrir les solutions que propose Virta avec ses bornes connectées qui individualisent la consommation d’électricité dans les parkings.

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Bornes de recharge individuelle : ce qu’il faut savoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. christophe mayet

    Juste une question simple concernant le paiement pour se recharger à une borne : pourquoi ne pas rendre obligatoire le règlement avec la carte que tout automobiliste a dans sa poche, la carte bancaire ? Cette histoire d’abonnement préalable est archaïque, comme si pour aller chez total il fallait avoir un abonnement préalable, c’est juste incompréhensible !

    Concernant l’installation sur sa place de parking ou box dans une copropriété il serait souhaitable que cette installation ne soit pas soumise à la copro étant bien entendu que l’installation aura son propre compteur pour ne pas se greffer sur celui de l’immeuble.

    Ces 2 freins levés je crois que cela pourrait permettre de sauter le pas à de plus nombreux automobilistes

    Répondre
    1. Cédric MORET

      Bonjour Chirstophe,
      Le concept de Virta est de charger une carte en pré-paiement, il n’y a donc pas d’abonnement (contrairement à certain de nos concurrents que je ne citerais pas)
      D’autre part, les bornes connectées possèdent leur propre compteur MID intégré, donc notre valeur ajoutée est de pouvoir se connecter directement sur l’électricité des communs, ceci sans avoir à vous faire « ouvrir » un (coûteux) nouveau Point de Livraison ENEDIS, auquel il vous sera acquité un abonnement supplémentaire (compter une 20 aine d’euros pour un 12-15kVA)

  2. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Bienvenue dans le monde idéal des bizounours, Monsieur MOURET de chez VIRTA est venu nous vendre son petit bizness .
    Nous assistons à une opération de lobbying en direct, c’est très instructif cela dit.
    On pourrait presque voir dans le regard de cet ambassadeur les billets de banques voleter comme celles des feuilles des arbres en automne.
    Son seul intérêt c’est d’installer des bornes de recharge , un peu comme les vendeurs de panneaux solaire aux particuliers crédules, et peu lui importe de s’avoir comment tout cela sera alimenté.
    Je sous entends par là le réseau de câblage nécessaire à l’acheminement de la fée électricité et encore moins des moyens capables de la produire en quantité suffisante pour répondre au besoin du tout e
    Ah mais non, mais c’est bien sûr, j’avais oublié les panneaux solaires sur les toitures des supermarchés qui n’en doutons pas seront hyper efficaces en plein hiver , la boucle est bouclée…
    Pascal

    Répondre
    1. PhareOuest

      Non le réseau n’a pas besoin de modification et Il ne faut pas non plus construire de nombreux réacteurs pour qu’on puisse recharger les véhicules électriques. Mais il est vrai qu’on peut souvent lire ce genre d’âneries sur le net.
      Quand à l’électricité produite par panneaux photovoltaïques, nul besoin d’un plein soleil, même si la puissance du rayonnement capté influe sur le rendement bien sur.
      https://www.myshop-solaire.com/le-rendement-des-panneaux-solaires-photovoltaiques-_r_80_a_223.html

    2. Pascal DeVillers

      Bonjour,
      Ce que je constate, c’est la constance dans la tenue vos commentaires, toujours plein d’ouverture d’esprit et de bon goût. ,!!!!
      Pascal

  3. Franck

    730 € par an de conso électrique mais pour combien de kilométrés ? Je trouve la dépense conséquente si je compare a mon cout carburant annuel pour 9000 km qui est de 750 € de gazole…et j’ai bien peur qu’une fois le parc automobile électrifié les tarifs du KW de recharge s’envolent….
    Mon véhicule est plutôt âgé mais parfaitement entretenu et dans ces conditions pourrait répondre a mes besoins de nombreuses années encore….J’ai peur de devoir le changer bientôt face aux tracasseries administratives et pseudo écologiques…Quel gâchis !
    Il est éligible vignette Crit’Air 4 pour 90 petits chevaux au gazole, je ne pourrais bientôt plus circuler en ville …j’irai donc au boulot avec ma seconde voiture qui elle est Crit Air 1….mais avec 270 chevaux …..c’est totalement nul…
    Quant a prendre un véhicule électrique ….quand je vois les tarifs…les contraintes…et autres petits désagréments face a l’usage que je voudrais en faire….il va falloir encore un peu de temps avant que j’y songe sérieusement…a la retraite sans doute…
    Concernant la pose de bornes de recharge dans des milieux collectifs, copropriétés, parkings publics et sur les parking entreprises, il faut absolument un grand changement de mentalité qui se fera je l’espère le plus tot possible …sinon c’est un veritable frein a l’essor de l’électrique en milieu urbain….car aujourd’hui pouvoir se recharger en ville est un veritable parcours du combattant….

    Répondre