Cupra, Camembert et Parmesan

POA rencontre le Baron Rouge, un ex-pilote, instructeur, qui nous livre ses sensations à bord de la Seat Leon Cupra Break, un bolide de 300 ch aussi discret qu’une banale berline grise. Lors de cet essai très matinale, nus nous sommes rendus à  Rungis au pavillon des produits laitiers, le Baron Rouge possédant une fromagerie célèbre à Saint-Ouen, le Père Michel. L’occasion de joindre l’utile à l’agréable…

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Cupra, Camembert et Parmesan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre_

    Joindre l’utile à l’agréable!
    Tout est dit. Et en plus Noël approche. Bonne idée que cette visite des halles.
     »Les produits laitiers sont nos amis pour la vie », disait une ancienne pub.
    Le break également fut mon  »ami pour la vie » en ce qui me concerne, après ma première auto d’ado.
    Celui ci avec 300 canassons est surprenant. Mais ne sommes nous pas dans la démesure ?

    Répondre
  2. MF67

    Génial cet essai, qui n’en est d’ailleurs pas un !
    J’avoue avoir plus apprécié les fromages aux Halles de Rungis que la Seat ! Et visiblement de bons produits, dont certains ne m’étaient pas inconnus… C’est vraiment pour ce genre de choses que j’adore POA ! D’ailleurs, si je n’ai pas retenu grand chose sur la voiture, je sais désormais qu’il y a un fromager-bagnolard à St. Ouen !

    Répondre
  3. yaros78

    La quintessence de POA: plus qu’un essai automobile (même du type « premier contact »), c’est une virée de parisiens en goguette qui découvrent Rungis (‘ »Ah, la France éternelle!! ») dans une fourgonnette de 300 ch, avec des réactions variées (j’aime beaucoup Cedric quand il montre son peu d’appétit pour un morceau de Parmesan à 6h du matin). C’est ce qui fait tout le charme de ce site et que l’on attend chaque nouvelle video avec impatience.
    Ceci étant, cette séquence montre toute l’inanité d’un compacte surpuissante dans les conditions actuelles, a fortiori un break: pour accélérer à fond à l’entrée sur le périphérique pendant quelques secondes avant de revenir sagement aux 70 km/h réglementaires sous peine de perdre son précieux permis? Pour enclencher le mode Sport ou plus encore Cupra avec la sono artificielle d’un moteur de course? (Comme dit Cedric, « Cupra c’est pour le circuit », attention aux meules de Parmesan ou au boîtes de camembert quand même). Heureusement, on a pu assister à une séquence de pilotage extrême, lorsque le « Baron Rouge », ex- pilote professionnel reconverti dans le BOF (beurre-oeufs-fromage) a pu tester, dans l’entrée de la voie rapide, la stabilité de la voiture en « accélérant volontairement un peu trop fort » et s’assurer que ses réactions étaient cohérentes avec celle d’un 4×4, (je suppose qu’il n’y a pas eu d’omelette dans la soute à l’arrière), et ce sans que les passagers aient remarqué quoi que ce soit. Et comme dit le Président avec l’humour que nous adorons tous, de toute façon, les essais, c’est le tour de la Place Saint-Georges ou 3 portes sur le Périphérique. Il fut un temps où les essais automobiles étaient bardés de chiffres, et se terminaient par un tour chronométré à Montlhéry. Aujourd’hui, les voitures sont 2 fois plus lourdes, 3 fois plus puissantes, mais sont jugées sur l’impression qu’elles font aux passants lors du tour du pâté de maison, sur la qualité de l’ajustement de leurs plastiques moussés, la courbure des ailettes chromées sur les feux arrière que nous aura vanté le designer en chef ou sur les derniers gadgets pilotés par l’application idoine de son iPhone. N’empêche, comment ne pas être d’accord avec le Baron: « même pour 20 mètres, c’est sympa de rouler dans une vrai caisse »…Pour ce type de remarques particulièrement justes, POA est bien le meilleur reflet de l’automobile de notre temps…Vite la prochaine, on adore!!

    Répondre
  4. Pierre

    Les video de nuit oú on voit le route defiler ca faisait tres need for speed underground pour les connaisseurs. Ca a du bien deconner pendant la visite de rungis. On s’en qu’il y a eu des moments coupes au,montage. Belle video

    Répondre
  5. Jean-François Bertrand

    Seat, comme Skoda, mais avec une cible plus jeune, sont les marques du groupe qui visent juste dans leurs offres.
    En tout cas très intéressante cette petite piqûre de rappel sur: « De la bonne utilisation d’un volant à l’intérieur d’une voiture automobile »…
    En tout cas une bonne péoade, bien fraîche, bien matinale, comme je les aime !

    Répondre
  6. Etienne

    Merci POA pour cette video originale !!

    Vous avez reussi a rester raisonnable, ou alors vous avez coupe au montage !! Les parisiens ont du reconnaitre votre trajet, j aime bien aussi passer fort dans la courbe qui sort du perih vers l A6…

    Cette Leon Cupra ST est un sacre « sleeper » tout de meme : un break gris fonce, presque discret pour les non connaisseurs.

    Sinon pour le Premier Ministre, la touche pres des warnings c est un drapeau a damiers propre au Cupra (FR c est une finition). Et le Digital Cockpit (ou Virtual Cockpit) equipe deja certaines Leon, bizarre que la votre qui semble recente (plaque EW) ne l ait pas.

    Répondre
  7. Frédéric à Montréal

    Je me préparais déjà à râler contre un nouvel essai d’un produit du groupe VW…
    Et voilà que je suis complètement ravi par cette visite de Rungis au petit matin avec un professionnel.
    POA comme je l’adore!

    Répondre
  8. chapman

    Respect! Monsieur le baron rouge. Je n’ai jamais appris à piloter une voiture mais j’ai eu un merveilleux instructeur pour m’apprendre à piloter un avion. Je retrouve en vous cette science du détail, du geste, de la position, de la trajectoire et tout ces petites choses qui font « les bons ».
    Cerise sur le gâteau, le petit tour aux halles de Rungis. La France éternelle 🙂

    Répondre
  9. GUILLAUME

    Enfin un gars qui sait conduire ça fait plaisir:je me reconnais dans ce Monsieur et ce coté France éternelle qui sait le vrai goût des choses.
    Poa dans la vraie vie!

    Répondre
    1. joelMX-5

      Tout à fait et avec ce ressenti parfaitement exprimé en quelques mots, on sait de suite que le Baron Rouge est (était) du milieu.
      POA c’est vraiment la vrai vie : j’apprends que je fais parti des 10% ! Et quand on voit la mine réjouie du Président avec ce morceau de parmesan, tout est résumé.
      Mais où était donc Floriane ??? Elle ne faisait pas aussi ses emplettes ???
      Merci POA.