Mazda RX8 : ses secrets d’entretien

Découvrez le petit observateur Axel qui nous présente sa Mazda RX-8 R3 de 2009. ↓🚗↓ Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à ParisPour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

14 commentaires au sujet de « Mazda RX8 : ses secrets d’entretien »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. PhareOuest

    Bravo à Axel pour cette passion et ce choix atypique d’une Mazda à moteur rotatif, mais aux antipodes de ce que j’aime, soit un bon 6 cylindres longue course, qui se remplit bien à bas régime, et permet une conduite sur le couple.

    Répondre
    1. Axel

      Merci !
      J’espère que vous aurez l’occasion d’essayer un moteur rotatif. Très souple, rétrograder n’est pas indispensable même si le manque de puissance est là. En 4ème à 25km/h, le moteur ne broute pas 😉

  2. Georges Piat

    Que de chemin depuis la RO 80 de chez NSU !
    Superbe cette voiture et vraiment originale. Faut oser le rotatif mais avec un papa mécanicien ça rassure !

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Me rêvant Pierrot ou Arlequin, j’envisage sérieusement d’emménager dans un petit meublé pour me rapprocher des Grisettes et des Lorettes qui gravitent autour de la Place Saint-Georges où, j’en suis sûr, flotte encore le parfum léger de Mimi Pinson ou celui plus troublant d’une demi-mondaine du dix-neuvième.

    Au 60 de la rue Saint-Georges, surplombant ce porche qui vit les allées de toutes ces galantes enivrées, les venues de toutes ces conquêtes hypnotisées par les lithographies illustrées qu’Hippolyte Sulpice Guillaume Chevalier dit Paul Gavarni publiait dans les blogs d’alors, La Silhouette, La Caricature ou Le Charivari, j’exigerai une fenêtre qui s’ouvre sur la rue.

    Je veux me libérer de ce YouTube pas du tout cathodique, je veux comme Monsieur Paul, être le témoin physique des mœurs éperdues de mon époque, je veux mettre les mains dans le cambouis, palper de la caisse, admirer des lignes et renifler des vapeurs d’essence et de gasoil pendant qu’il est encore temps. Je veux être aux premières loges pour observer le rendez-vous désormais sacré des bagnolards et de leurs extraordinaires bagnoles les mercredis après-midi.

    Et quoi que le nouveau monde esquisse, quoi que le futur me réserve, je n’aurai de cesse de brocarder l’injustice quitte à mourir les poumons emplis aux oxydes de carbone sous le buste de l’aquafortiste caricaturiste persifleur, sorte de Roubaudi avant l’heure.

    #GoPOA

    Répondre
    1. Huiledecannes

      Mon cher Nabu je sèche pour le commentaire, tu pourrais écrire avec plus de poésie que :
      Pour acheter une caisse avec un moteur rotatif, qui fait peur à tout le monde, avec en plus une conduite à droite pour s’emmerder encore plus dans les parkings, il faut de sacrées cojones !
      #GoNABU !

    2. Nabuchodonosor

      En parlant d’olives vous ne croyez pas si bien dire mon cher Huiledecannes.
      Grâce (et non grasse) en effet aux explications fluides en première pression à froid d’Axel, on a tous bien compris que pour que le rotatif ne sèche pas, il faut le graisser, le graisser et le graisser toujours. Un rouage qui ne demande qu’à être graissé, entre nous soit dit, entre vieux de la vieille, cela n’a absolument rien d’incongru; Voyez vos huiles pour un mode d’emploi pas bidon.

      J’étais occupé à cirer les pompes du Président en remerciement de cette excellente rubrique du mercredi, le goûter de ma récré en milieu de semaine. Du reste, faites-moi penser à glisser au Maire du 9ème de penser au buste de notre Président, si l’envie lui prenait de moderniser la statue de la Place Saint Georges une fois la bagnole morte et enterrée… Epitaphe : « Chers petits observateurs c’est mercredi… » C’aurait de la gueule, non ?

      Quant à notre invité du jour je le remercie de m’avoir ouvert les yeux sur les potentialités qui s’offrent outre atlantique. Nota bene, la boutique ferme le 31 mars prochain.
      L’affaire se révèlera peut-être pas si mauvaise que cela lorsque il s’agira, photos administratives à l’appui, d’expliquer au magistrat devant lequel on se retrouve pour un énième excès pour 2 km/h (après marge de tolérance of course), qu’il était impossible que vous fûtes au volant de votre bagnole lorsque le flashe s’est emballé, puisqu’il n’y avait personne sur le siège avant gauche dudit véhicule… J’vous l’jure M’sieur.
      🙂

  4. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    j’aime beaucoup la ligne de cette voiture, il faut dire que MAZDA dans le monde de la production nipponne est la marque au style le plus latin .
    La gamme MAZDA récente est par ailleurs très belle et très innovante au niveau du design ; le break MAZDA 6 est sublime.
    j’adore le concept de la petite porte arrière antagoniste , cela me fait penser au MINI club man version 1.
    J’aime moins le tableau de bord.
    Axel connaît bien sa voiture, c’est un expert du moteur rotatif.
    Le design extérieur de 2009 a bien passé la presque décennie .
    Axel et sa RX8 R3 vont bien ensemble, dommage que ce soit une conduite à droite.
    Merci pour cette présentation d’un modèle atypique et peu commun sur nos eoute, j’aime la passion d’Axel pour sa voiture, c’est rassurant.
    Pascal

    Répondre
    1. Axel

      Quel plaisir d’avoir réussi à transmettre ma passion de l’automobile à travers cette vidéo. C’est pûrement dans un esprit de partage que j’ai écrit à POA.

      Trouver une RX-8 dans cette version avec le volant à gauche fut très difficile. Aucune annonce durant plus de 6 mois, que ce soit en France où ailleurs en Europe. Le marché anglais plus généreux a su répondre à mes envies.

  5. Thomas C

    ah, le moteur rotatif grand débat de passionnés mécaniques. J’adore son coté exclusif et son fonctionnement.
    Certes MAZDA l’a utilisé, NSU aussi Citroën également mais il a aussi été utilisé en moto avec SUZUKI, NORTON et surtout j’en ai récemment vu monté en aviation sur des planeur notamment(avantage au faible poids/encombrement).
    J’adore aussi cette voiture et si j’avais un peu de place en aurais acheté une avec un moteur à refaire(et oui si on est un peu mecano il est très facile a réparer du fait de sa conception simple)

    Répondre
  6. Arnaud T

    Sa ligne est vraiment craquante, dommage qu’elle consomme autant (je crois que c’est pour cette raison que les moteurs rotatifs n’ont pas connu le succès escompté). La zone rouge variable, c’est très astucieux même si dans la pratique, ne pas brusquer une voiture à froid reste une question de bon sens et d’instinct. J’ai le souvenir d’un ancien qui disait toujours qu’une voiture, ça se conduisait « au pied ».

    Répondre
    1. Philippe

      D après ce qu’ à dit le propriétaire il faut vraiment respecter les règles d utilisation et avoir un bon entretien rigoureux du moteur pour qu’il reste fiable. Et je pense que ça c’est très difficile pour une majorité de conducteurs. Donc les constructeurs préfèrent sûrement mettre des 4 cylindres en ligne plus rustique sinon les moteurs tomberaient comme des mouches.

  7. Miata-Boy

    Voiture au caractère bien trempé et à la silhouette unique. Axel l’aime et en parle très bien.
    Grande soeur (par la taille !) de la MX5, cette RX8 est une réussite totale dans son genre. Adoptée !
    Go POA ! ( Et Go Mazda !)

    Répondre
  8. chapman

    J’adore la ligne de cette voiture. Je mesure un mètre quatre vingt six et je crois que le toit m’arrive sous les côtes.
    Si mon fils aîné habitait plus près de moi, j’aurais peut être craqué. Ce qui me fascine sur ces moteurs rotatifs ces l’absence de vibration, la rondeur de fonctionnement.
    Bon Axel fait son néophyte mais il connaît quand même pas mal son bébé.
    Juste une chose ; je n’ai jamais essayé mais la conduite à droite, c’est pas trop pénible et /ou dangereux ?

    Répondre
    1. Axel

      La conduite à droite a ses avantages (exclusivité, originalité, curiosité des passants, authenticité car voiture japonaise, …) et ses inconvénients (visibilité lors des dépassements, péages et parking).
      Pour ma part, m’installer dans celle ci m’annonce la couleur : plaisir, sport, loisir, weekend, balades.

      Je confirme, elle offre beaucoup de douceur 😉