Detailing mode d’emploi

POA rencontre Axel de Sunday Automobile, un petit observateur qui a abandonné sa carrière de comptable pour se consacrer a sa passion, le detailing, autrement dit la rénovation et l’embellissement d’une automobile. Du lavage au polissage en passant par la décontamination, la correction, la protection le lustrage, le detailing est une véritable opération de cosmétique qui redonne l’aspect du neuf aux voitures d’occasion et/ou protège les carrosseries récentes des agressions extérieures. Le detailing répond à un cahier des charges précis divisé en plusieurs étapes et sous étapes qui prennent en compte l’état de la voiture, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. POA a voulu en savoir plus en confiant à Axel la Cadillac Allanté du président, une Cadillac gris métal âgée de bientôt 30 ans …

L’avis des Petits Observateurs !

21 commentaires au sujet de « Detailing mode d’emploi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Huiledecannes

    J’ai dû regarder l’intégralité de la video en deux fois, c’est que le prez n’a pas lésiné sur montage, aussi long et bien fait que la prestation d’Axel !
    J’ai une remarque, je trouve dommage au vu du résultat, de ne pas passer par la case carrosserie avant l’intervention.
    La reprise du pare-chocs et l’accroc sur l’aile ça ne va pas chercher loin, et maintenant que la caisse est nickel on ne voit que ça !
    Surtout qu’en budget carrosserie on doit pas être au prix du detailling, alors autant le faire sur une caisse parfaite, non ?
    Sinon super boulot, bravo !

    Répondre
  2. Pierre_

    Axel est un pur technicien. Que de travail accompli pour cette reconversion.
    Colorimétrie, brillancemétrie, rugosimétrie, lecture des défauts, diagnostic, connaissance des produits et de leur application sur les surfaces plastiques et métalliques. Et une main de maître pour la réalisation.
    Bravo Axel!
    Merci POA.

    Répondre
  3. crety stephane

    Monsieur Axel, Secrétaire d’état de la Minutie. Passionnant. Le calme et la rigueur du monsieur impose le respect.
    Bon, va falloir économiser.

    Répondre
    1. CRETY

      Monsieur Axel, Secrétaire d’état de la Minutie. Passionnant. Le calme et la rigueur du monsieur imposent le respect.
      Bon, va falloir économiser.

      ImposeNT. Mille excuses.

  4. Learch

    Axel est un super pro, bravo !

    Néanmoins 5 remarques :

    1 – Son schéma correspond à une peinture avec vernis ajouté mais il existe aussi les peintures avec vernis direct (brillant direct), pour résumé en reprenant son schéma, la couche de vernis et de peinture ne font qu’un, avec une épaisseur diminuée par rapport au vernis ajouté (donc attention pendant la phase de polishage). Avec le vernis ajouté, on peut également poncer le vernis comme le dit Axel et rajouter du vernis au pistolet après marouflage (comme le ferait un peintre auto avec la peinture). Les carrossiers-peintres spécialisés dans les véhicule de collection mettent comme ça beaucoup de couche de vernis (pour obtenir un brillant profond), mais faut aimer poncer et ça revient tellement cher que ça ne sera pas fait sur une 4L… à part si c’est la 4L noire de Ralph Lauren
    🙂

    2 – Les peintures évolues au fil du temps suivant leur expositions aux intempéries (eau de pluie, eau de lavage, soleil, etc) et leur couleur change (certaines teintes changent plus que d’autres, les rouges en particulier). Donc pour avoir la teinte la plus fidèle possible du véhicule il vaut mieux utiliser un spectrophotocolorimètre : appareil que l’on pose sur la tôle et qui « lit » la couleur (ce n’est pas encore la panacée, ça ne remplacera jamais un bon oeil expérimenté mais c’est mieux que de reprendre le code couleur d’origine du nuancier du fabricant, surtout pour les véhicules ayant quelques années, bien que ce dernier sert de base approchante).

    3 – Attention aux véhicules de + de 40 ans qui ont des peintures qui réagissent avec certains produits de detailling… Si votre 4cv a sa peinture d’origine, se renseigner avant.

    4 – Mode Nicolas Hulot ON : les produits de lavage (première partie de la vidéo) contiennent des éléments nuisibles pour l’environnement (soude caustique, éthers etc), normalement le professionnel qui les utilise doit obligatoirement avoir un double système d’évacuation des eaux usées, interdiction que ces eaux sales là se retrouvent au tout à l’égout (nouvelles normes franco-européennes), sous peine d’amendes en cas de vérification… Elles doivent donc être récupérées et données à un spécialiste du retraitement, un peu comme les huiles usées que l’on donne au centre de tri.

    5 – Attention à ne pas improviser, à jouer au nettoyeur du dimanche en utilisant des produits a priori efficaces mais en réalité catastrophiques : par exemple ne pas utiliser du diluant à peinture pour nettoyer les plastiques ou les caoutchoucs…

    Question : le président va-t-il maintenant oser sortir sa Cad’ de son garage ?
    😉

    Répondre
    1. Yves

      Point 4. En effet, j’ai été surpris de constater que les « eaux usées », chargées de produits certainement très polluants, coulaient directement dans la grille extérieure. Pas bien !

    2. Stéphane.nc

      +1
      J’avais fait faire par le passé un traitement sans eau sur une voiture qui me tenait à coeur.
      Résultat impressionnant et sans balancer de salop… dans les égouts.

  5. Arnaud T

    J’ai l’impression d’être ridicule avec mon petit lavage à deux balles occasionnel en station de lavage. Du grand art. Certains voitures le valent bien.

    Répondre
  6. BREMOND Emmanuel

    Waou. beau boulot ! Personnellement j’ai fait un traitement intégral céramique sur mon CX3 (véhicule neuf) et j’ai aussi eu l’effet Waou en la récupérant. L’eau perle sur toute la voiture tout comme elle le fait sur la capote de la Cad.
    Beau boulot Axel.

    Répondre
  7. Pascal MOORE

    Notre Président est ravi , et empatté par le travail incroyable qui a été réalisé par SUUNDAY AUTOMOBILES. Je dois aller faire un tour là-bas, mais je dois prévoir un hébergement localement ! C’est chouette de voir et constater que certains hommes ont des doigts d’or ! BRAVO à ce Monsieur et on lui souhaite une belle carrière.

    Répondre
  8. Miata-Boy

    C’est la semaine du petit observateur Axel sur POA !
    Son travail est vraiment impressionnant, tout comme sa minutie, ses connaissances et son amour du beau geste.
    Evidemment, cela donne envie de lui confier sa voiture. Un jour peut-être, quand le temps qui passe l’aura un peu plus malmenée !

    Répondre
    1. Philippe Raguin

      On pourrait parler des heures avec lui tellement il est passionné et qu’il a un savoir énorme.
      J avais les bases. Shampooinage lavage décontamination a la gomme puis cire. Je l ai encore fait sur ma ds5 ça m a pris 5h ça fait déjà un truc super chouette. Mais je suis pas allé dans les détails à ce point car je n ai pas le temps. Faites déjà ça avec du bon matos vous serez déjà ravi et fier du résultat.

    1. Philippe

      Et oui à l heure des ryanair, mac do etc où on privilégie les cadences à la finition et à une rémunération en accord avec le temps passé et la formation nécessaire, on oublie que du travail de specialiste avec du matière de qualité qui dure longtemps a un certain prix. Mais 1500 balles pour 25h de boulot hors matériel ça fait 60 balles de l’heure. 60 balles de l heure cela veut dire que la moitié seulement va dans sa poche. Et bien c est ca le vrai prix des choses qui durent et qui sont garanties.

  9. chapman

    Je ne vais pas me lancer dans le détail de toutes les émotions et pensées qui m’ont traversées pendant le visionnage de cette vidéo. Axel vous êtes un malade….. Du détail :-))
    Bienvenu chez les fous. Bravo, cette Cadillac est véritablement multipliée par deux.

    Répondre