Volvo V60 : Passez donc à la maison !

POA part en balade au volant du nouveau break V60 Volvo (motorisation D4 190 ch diesel) en finition inscription Luxe. L’occasion de découvrir que Renaud devient VolvoMan, que Cédric aime les intérieurs clairs et que Julien se pose des questions sur la conduite autonome. Retrouvez chaque vendredi les essais de POA.

New Volvo V60 exterior

New Volvo V60 exterior

New Volvo V60 interior

New Volvo V60 interior

New Volvo V60 interior

New Volvo V60 exterior

New Volvo V60 exterior

New Volvo V60 exterior

New Volvo V60 exterior

New Volvo V60 exterior

L’avis des Petits Observateurs !

31 commentaires au sujet de « Volvo V60 : Passez donc à la maison ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Docteur_Oliv

    J’ai eu la chance de faire un petit tour avec le même V60 et je me retrouve bien dans cet article clairement dithyrambique…
    Un Break VOLVO ça vous pose un homme ! Avez-vous , noté que dans de nombreux films Américains le gars a fui au fond de la Forêt est parti avec son Break VOLVO ?
    Il n’a plus d’argent car il n’est plus banquier à NYC mais ces « restes » montrent bien qu’il a été brillant.
    PS : J’attends avec impatience le T8 mais pour ce le prix ça va être Chaud Patate

    Répondre
  2. Guillaume D.

    Le diesel est-il vraiment mort? Même pour Volvo qui voudrait le tuer dans 5 ans, mais qui est bien content d’en faire son entrée de gamme et de le proposer dans le parc presse: logique, où es-tu? Si ce sont les nouvelles normes qui en sont la cause, alors, il faudrait taper sur Volvo autant qu’on a pu taper sur VW qui était soi-disant à la ramasse avec les nouvelles normes. À côté, Volvo a eu beau jeu d’annoncer que toutes ses motorisations étaient conformes à la norme Euro 6d temp, si c’est effectivement en retirant la moitié des motorisations! Parce qu’aujourd’hui, pour une V60 en essence, c’est minimum 250 chevaux (T5) et surtout près de 3.500€ de malus!!! En comparaison, le D4, ses 190 ch et son bruit de tracteur ne vous soulageront que de 60€ de malus…

    Répondre
  3. Mounin

    Allons allons que d’égarement évasifs dans les commentaires! Là dessus évidemment, quelques-uns s’indignent sans plus vérifier, et le manège est en route!
    Le ticket d’entré de la V60 est à 36500€ fort bien équipée pour voyager!

    La version D4 boite auto 8 190ch commence à 42000€ !

    Une version AWD haut de finition « Inscription luxe » est à 60250€.
    On est loin des fantasmes sur-commentés.

    Le produit n’est plus le même que l’ancienne! Les équipements embarqués aujourd’hui sont beaucoup plus nombreux!
    ET la longueur, plus grande que l’ancienne se rapproche d’une ancienne V70!

    Je n’ai pas les moyens, mais si on parle avec les bons chiffres, ces tarifs sont justes face aux concurrents.
    Je suis agent-co’ et roule avec une ancienne XC70. Sa remplaçante serait la V90XC dans nos têtes mais pas dans les faits. Le véhicule n’est plus comparable. Il est beaucoup plus luxueux et moins « utilitaire » dans ses matériaux et ses équipements (comme l’a fait Peugeot).

    J’adorerais rouler au quotidien avec la nouvelle V90XC mais il serait très luxueux! La V60 serait plus juste et moins éloignée de la V70!

    M. Fréour, je constate que dans tous vos essais, vous mettez les qualités dynamiques des véhicules en lâchant le volant, voir en le conduisant du « bout de 4 doigts » (avec des passagers)…
    Ma bonne vieille SAAB 900 Cabriolet 1988 (30 ans), train avant en bon état, pneus en bon état, roues équilibrées peut se conduire de la même façon.
    Je vous assure que la démonstration n’est pas utile.

    Equipe POA, continuez. J’aime!
    … mais, svp, ne communiquez pas trop d’aprioris durant un tournage. Il y a assez d’autres personnes pour ça.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Bien vu Mounin.
      Notre Premier Ministre est à deux doigts d’être prêt pour la conduite autonome !
      😉

  4. Eric-Emmanuel d’Alsace

    Je suis à 200% d’accord avec Renaud. J’ai fait 180 000 km avec ma V60 T3 essence de 2013 ancienne génération, et j’en suis plus que satisfait..j’ai même dormi dedans ;). La nouvelle est très réussie. Renaud décrit bien l’image que Volvo dégage. Merci POA pour ce reportage, gardez votre style inimitable et merci Renaud

    Répondre
  5. Arnaud T

    C’est ce qu’on appelle une voiture de rêve, faite pour rouler, dans les rêves… J’aime beaucoup son écran non envahissant. Quant à la moquette couleur vanille, je suis moins fan, à la moindre tache, on ne voit plus qu’elle.

    Répondre
  6. Learch

    Elle est jolie cette voiture chinoise (Geely) fabriquée en Belgique. Heeeuu… par contre quel est le rapport avec la Suède ?

    A force de faire passer des vessies pour des lanternes, vous allez voir qu’un jour nous allons avoir un jeune banquier comme président de la république française… hein ? Bin quoi ? Kesske j’ai dit ?

    Répondre
    1. Maître Capello

      Il suffit. Vous recopierez cent fois la chanson de la rose :
      C’est le plus vieux logo du monde, celui que les têtes blondes, ânonnent comme une ronde, en apprenant leur latin
      Volvo volvis volvit
      Volvimus volvitis volvunt
      Volvimus volvitis volvunt
      Volvo volvis volvit

    2. Learch

      Pfffffgnagnagna…
      Geelo Geelis Geelit
      Geelimus Geelvitis Geelvunt
      Geelvimus Geelvitis Geelvunt
      Geelvo Geelvis Geelvit
      Geelo Geeli………

    3. William

      Les V60 et XC60 sont maintenant assemblé en Suède. La Belgique est uniquement réservée au plateforme CMA (série 40 et L&C).

      D’ailleurs Geely est propriétaire de Volvo Cars à hauteur de 51%.

    4. Learch

      Quand même, quelle mauvaise langue je ne fais pas !
      Ouf l’honneur est sauf, la V60 est bien suédkofkof… suékofkoofkofkof… suédoizzze !
      😛

  7. Alain Turbé-groizart

    moi aussi, je la trouve réussi, jusqu’à ce que vous évoquiez le prix … 60 000 $ , 3 000 $ de sono …
    Encore des journalistes (ou youtubeurs) complètement déconnectés de la vie réelle.

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      Bonjour Alain, vous êtes là pour nous remettre dans le bon chemin ! oui c’est hors de prix. Ce sont des autos principalement aux entreprises vendues en LLD (750 € mois sur 3ans 45 000 km max, j’ai fait la demande pour savoir) et surtout de bonnes occasion d’ici 3 ans. Quand au GPS avec Waze sur sont téléphone il ne sert plus à rien. pour info le XC60, 10 000 euros plus cher coute 630 par mois car il se revend mieux. En fait vous posez une question plus large : devons nous en parler de cette Volvo ou non car elle est accessible à très peu d’entre nous ou avons nous le droit de raconter juste des impressions à bord ? POA n’est pas un media consumériste, ni un site d’essai. je le répète nous faisons des petites observations, et rien d’autre; La réponse est dans la promesse de notre marque. j’ai crée ce site, un blog au départ il y a dix ans, juste pour pouvoir parler d’auto comme j’en avais envie, comme je le sentais, comme j’en parlai à mes amis. aujourd’hui, reconnaissance aidant, certain nous reprochent de ne pas « essayer » les voitures : je leur répond qu’il existe des dizaines de sites, chaine youtube qui essayent les voitures, nous n’avons pas besoin de doublons. Bon we.

    2. Frankreich

      Pourquoi déconnectés ? Ils ne disent pas « c’est pas cher » que je sache.
      Le prix des voitures, notamment Premium, a explosé en quelques années. Une ancienne V60 avec le même moteur et la même boite se trouvait sans peine autour des 40K. 20K de plus donc… Ce n’est pas le fait des journalistes ou youtubeurs, c’est le marché qui évolue ainsi. Non que les citoyens aient augmenté de 50% leur niveau de vie en quelques années, mais simplement que le marché de l’achat classique pour des années est passé au marché de la location – pro ou particulier -, où le premium tire son épingle du jeu par des valeurs résiduelles plus hautes. Autrement dit, je ne suis pas sûr que la nouvelle V60 soit bcp plus onéreuse en terme de loyer que l’ancienne. Dans ces conditions, le prix catalogue devient virtuel. C’est en seconde main qu’il va devenir concret pour les éventuels acquéreurs. Ceux qui hier pouvaient acheter neuve le modèle précédent devront se reporter sur un VO de 3 ans et 50 000 bornes. On leur vend une idée, celui d’un véhicule très supérieur, plus fiable (puisque plus premium), donc aussi bien en jeune V0 que l’aurait été en VN la génération précédente. C’est un concept, une idée, par vraiment une réalité.
      Mais comme les généralistes sont fortement montés en gamme, il reste les solutions de blasons moins prestigieux pour rester dans le neuf. Une 508 hdi 180 est une traction BVA8. Neuve en finition haute elle plafonne à 49K en SW. Avec un peu de remise, on devrait pouvoir la toucher (après lancement) entre 40 et 45 avec le même contenu que cette V60.
      Et 3000 pour une sono de ce niveau, ce n’est fou. Les équivalents d’autres marques encore plus HDG tournent plutôt autour de 7K. Certains mettent 2KE dans de grosses jantes, perso je préfère allonger 1000 balles de plus pour une sono de ce niveau et avoir des roues de vélo. C’est simplement une affaire de priorité je trouve

    3. Francois

      Bonjour,
      Oui, c’est cher, très cher même, cela dit quelle importance puisque l’objectif c’est de parler bagnole et de se faire plaisir sur le sujet… Sinon combien de reportages n’auraient pas eu lieu d’être…et si nous devions échanger uniquement sur les véhicules que nous pouvons acheter on passerait a coté de très intéressantes discussions…
      Nous avons la chance avec POA d’avoir des commentaires spontanés sans langue de bois ou langage convenu et avec la partialité assumée de chaque intervenant ce qui nous change des sujets bien formatés que les médias autos spécialisés nous servent régulièrement…

  8. Nabuchodonosor

    Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

    Il y a quelques temps j’ai été amené à louer à l’aéroport Fréderic Chopin de Varsovie, chez un spécialiste allemand de la courte durée, une V40 peu kilométrée et âgée je dirai, de trois ans tout au plus, à vol de veau…

    Explorateur à mes heures mais néanmoins prévoyant, j’avais, pour quelques zlotys de plus, exigé que le GPS soit fourni, afin de ne point me perdre dans cette Mazovie qui m’ouvrait les bras.

    A peine installé dans la compacte suédoise me voilà donc affairé à entrer ma destination dans le bidule. Simple formalité à priori, puisque s’agissant de relier deux POI pour me rendre depuis le grand aéroport du pays au centre des expos PTAK, le principal du pays situé à une vingtaine de bornes de là, ce que je savais parfaitement, deux précautions valant mieux qu’une, puisque j’avais pris le soin, de repérer la veille du départ l’endroit sur l’écran 24 pouces au bureau.

    Simple, c’est ce que naïvement je pensai. Simple peut-être, mais l’affaire va vite tourner au vinaigre de cornichons pimentés… Voilà qu’il me fallait activer les menus et les sous-menus depuis un bouton rebelle multifonctions tout rond situé en haut à droite de la console centrale, valider à chaque fois mes choix, puis composer méthodiquement lettre par lettre ma destination complète et valider encore et encore après chaque lettre jusqu’au mot complet… Sélectionner, valider, sélectionner, valider… Bref ce fût un long bazar décourageant sans aucune intuitivité ni proposition spontanée du système, si bien que, l’objet de ma recherche se trouvant en fait dans une commune de la banlieue et pas exactement dans la capitale, le système embarqué me faisait tourner autour du pot, danser la polka, virevolter dans une mazurka sans jamais me laisser le moindre espoir de parvenir au bout…

    Kurwa !

    Après dix bonnes minutes de cette danse bohémienne, comme saoulé de vodka, je pris la résolution de dégainer mon smartphone de la poche pour tenter à la volée la même opération.

    Tak ! Aussitôt dit aussitôt fait, grâce à l’appli ad-hoc que mon gamin avait eu la bonne idée de m’installer un peu plus tôt, il m’a suffi de composer d’un doigt les trois premières lettres de la destination à partir du clavier virtuel qui s’ouvre au bas de l’écran pour que ma destination apparaisse en première proposition. Sélection, itinéraire, démarrer, voilà l’affaire pliée en moins de temps qu’il ne me faut pour vous l’écrire. Ceinture cliquée et cinq secondes plus tard j’arrachai hardiment la suédoise de la place de stationnement en la faisant bondir dans un crissement de pneus jubilatoire…

    Devant l’indéniable évolution de l’interface, je viens donc solennellement de réformer mon opinion à propos du constructeur de Göteborg.

    Nabu
    Un imbécile qui marche va plus loin qu’un intellectuel assis
    😉

    Répondre
  9. Shirtyfolk

    Je m’étonne que personne parmi les petits observateurs, notre gouvernement y compris, ne note que cette belle auto qui est pourtant ( à la base) une traction à moteur transversal reprend en fait des proportions de propulsion. La distance entre le passage de roue et le début de portière avant que j’aime appeler la distance noble… , est particulièrement importante et confère selon moi un côté élancé à la voiture.

    Bon weekend

    Répondre
  10. Michel

    ça fait plusieurs années que je vous regarde, je suis peut etre « vieux crouton », mais je ne comprends pas comment vous arrivez à conduire avec un manteau et une écharpe
    pour la voiture, 66 000 € c’est cher du kilo, par rapport à la version de base si on enlève l’intérieur cuir, le toit ouvrant, les jantes 17′, …..

    Répondre
    1. Docteur_Oliv

      Exact ! Pour certains, ils le font même sur Circuit !
      J’ai toujours posé ma veste de costume sur la banquette AR. C e qui évite aussi de la froisser indûment !

  11. Pablo

    Bonjour les péoistes,
    Voilà la belle qui se rapproche à l’heure actuelle de ma vision du lux.
    Vous me direz que c’est vraiment une histoire de goût, mais de la ligne (épurée) de la voiture à son intérieur (un poil américain pour le tableau de bord), il se dégage une classe incroyable.
    Comme le fait remarquer notre président, elle révèle tous les signes extérieur de richesse dans une sobriété élégante.
    Elle me fait regretter de ne pas l’être, riche…
    Le jazz lui va bien, mais écouter Nina Simon à son bord sur une belle route de campagne… Je plane.

    Répondre
  12. ques

    mouais…un break Volvo…c’est pas d’hier qu’on les connait les break Volvo…c’est comme les break allemands, c’est toujours pareil. L’intérieur est lumineux, clair, comme avant….La conduite est cool, c’est pour pas abimer la commode Louis XV qu’on amène au magasin d’antiquités, c’est comme avant, on a déjà vu…. Je préfère Citroen, au moins c’est nouveau à chaque fois.

    Répondre
    1. ques

      pourquoi pas prendre la Xsara comme exemple, elle changeait plus par rapport à la Zx que ce break Volvo par rapport au précédent, et la Xsara Picasso avait aussi une ligne très innovante pour un monospace (qui était à l’époque ce que sont les Suv aujourd’hui). Ce break Volvo est pas mal, mais bon, on est dans la continuité, ya une clientèle pour ça, je dénigre pas, mais puisqu’on donne un avis, je trouve moi que les françaises en général sont à la fois moins chères et « plus nouvelles à chaque fois » que les volvo ou les audi.

  13. Frédéric à Montréal

    Très bien, la conduite autonome dans les embouteillages, c’est quand même vraiment reposant!
    Belle ambiance à bord, mais… 66 000 euros? (dont 30 000 d’options si je comprends bien… la version de base a quand-même un volant et des sièges?)
    Et à ce prix-là, on a droit à un bon vieux moteur diesel qui fait clac clac clac…
    C’est vraiment étonnant, parce qu’en Amérique du Nord, Volvo n’a pratiquement jamais vendu de diesel. Je crois que le dernier remonte aux années 80, alors pourquoi en vendre encore en Europe?
    Et le design scandinave, je veux bien, mais s’agit-il encore bien de design scandinave? Épuré, simple et sobre?
    Par ailleurs, j’ai l’impression que les images de Volvo et d’Audi sont maintenant plus ou moins interchangeables… en tout cas les clientèles le sont!

    Répondre
  14. chapman

    Elle me séduira quand elle aura un moteur essence voir hybride….. Et d’occasion…. Parce que là, j’ai peur de la note:-((
    Même si c’est un « bon compromis ». :-))

    Répondre
  15. MF67

    C’est vrai que le moteur est « du genre agricole », pour reprendre la fameuse formule des Tontons…
    Mais passons, car le plus frappant c’est l’intérieur qui n’est vraiment pas agressif dans son dessin et inspire à la détente et à la conduite reposée : aucune arrête, aucune coupe franche, tout semble léger, presque aérien, doux ! Et quel bon choix ces couleurs claires ! Regardez aussi la douceur du dessin des poignées ou du bandeau de planche de bord… C’est vraiment très réussi.

    Répondre
  16. Nabuchodonosor

    Montfort-l’Amaury, Montfort-l’Amaury…
    Z’êtes allé faire un p’tit coucou à Charles ?
    Z’êtes formi, formi, formidables…
    😉
    Nabumabéhèmeu…

    Répondre
    1. Igor

      « rouler en Volvo, ça vous pose un homme.. » mon chère Président, cette citation n’est pas de vous mais elle aurait pu l’être.. Je vous rejoins dans cette approche du nouveau V60: c’est beau, élégant, raffiné, réconfortant. J’ai moi même une Volvo C70 avec un bel intérieur crème et une sonorisation incroyable Dynaudio, et je peux vous dire que quand on goûte à cet univers, on se moque du prémium Teuton, on trouve même cela vulgaire, ostentatoire, bling-bling, j’en passe et des pires. Audi c’est le signe extérieur de richesse pour certains, Volvo c’est le signe de richesse intérieur pour son possesseur. L’homme de goût à une Volvo, l’homme de rien une Audi… Pardon à notre 1er ministre mais il n’est jamais trop tard pour revenir sur le bon chemin.
      Blagues à part, c’est vrai qu’elle n’est pas donnée, mais le rapport prix/équipement/confort est plus que correct dans ce segment. Avec un configuration à 50 K€, c’est déjà parfait.
      Mon chère Président, je suis tout à fait d’accord avec vous: ne rendez pas les clefs! Un peu de panache que diable!