Saab 900 Turbo Cabriolet : j’ai changé la boite de vitesse moi même

Découvrez la Saab 900 Turbo du petit observateur Brice. Si vous aussi vous avez une voiture, moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à ParisPour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Saab 900 Turbo Cabriolet : j’ai changé la boite de vitesse moi même »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Stephane CVS

    Ah!!! Enfin une VRAIE voiture, Saabiste depuis 1998 je ne peux que dire du bien de la 900 puisque qu’en vingt ans je ne suis tombé en panne qu’une seule fois (courroie d’accessoire …..). J’adore depuis que je suis gamin cette auto, du coup j’ai une 900NG Talladega pour tous les jours et une 900 aéro classique pour le week-end …..
    Elles ont une classe éternelle et ne ressemble à aucune autre mais il faut bien reconnaître que la Suédoise est gourmande ….. Pour ce qui est des pièces détachées je n’ai jamais eu de problème.
    Go POA et vive SAAB !!!!

    Répondre
  2. Sam'

    Ça fait du bien un reportage sur une vrai auto… atypique, avec une âme…des défauts…
    Bref après beaucoup de reportages sur le salon, j’étais vraiment déprimé… à part le Suzuki Jimny…
    Trop d’écrans, de calandres chromés, d’iPod sur roues, de gadgets à la noix, trop de haine sur les commentaires (terrifiant)….
    j’ai peur que ça se démode plus vite que la Saab non?

    Répondre
  3. allemano

    Elle a fait partie de mes rêveries adolescentes jusqu’à ce que j’en fasse l’acquisition pendant deux longues années .Deux années de recherches de pièces quasi introuvables ou à prix d’or , deux années à discourir avec des « spécialistes » désarmants d’incompétence , deux années enfin à se dire que les Saab classiques sont plus agréables à regarder qu’à conduire .
    Puis le vrai spécialiste ancien chef d’atelier Saab est apparu , il a résolu fuites et voyants capricieux tout en faisant apparaître les pièces introuvables à prix de bronze . Le cabriolet suédois faisait enfin son travail de transport mais sans toujours transporter mes sens . Il vaut mieux parfois rêver que vivre ses fantasmes automobiles . Tout comme la Saab la Volvo p1800 séduit mais sa mécanique fruste n’est pas à la mesure des espoirs de sa silhouette .

    Répondre
  4. Grégoire

    Comme me disais un ami au sujet de cette voiture, une multitudes de détails laids, qui font un ensemble élégant 🙂

    J’ai eu ce modèle, dans sa dernière année de production, bleue capote bleue intérieur cuir beige, un vrai régal à son volant, puis trois autres Saab, toujours en essence, le diesel étant des moteurs non Saab…
    Voitures atypiques, qui nécessitent le remplacement de pièces fragiles de temps à autres, cela fait elles durent.

    Si je ne me trompe, notre président s’attarde sur les loupiotes des places arrières, que je nommais ‘lumière culotte’ car les jeunes filles assises aux places arrières étaient misent en lumière 🙂

    Répondre
  5. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Je reconnais que la ligne est particulière, attachante sans être belle à proprement parler.
    Je n’ai jamais conduit cette voiture, mais elle m’a toujours intrigué, elle est dans la même lignée d’esprit que la ROVER 2000 à mon sens.
    Mes seuls souvenirs de cette SAAB, ce sont les mésaventures d’un de mes collègues de travail .
    Il habitait à côté de mon lieu de travail et il en avait acheté une pour pas cher dans les débuts des années 2000.
    Pour lui, c’était une merveille, la meilleure voiture au monde, sauf que régulièrement et les seules fois que j’ai pu la voir rouler, c’était flottant au dessus d’une haie de charmilles dans le décor vert du bocage augeron ,passant juste en face de la fenêtre de mon bureau, chargée sur le plateau d’un camion de dépannage.
    Du coup il l’ a revendu assez rapidement.
    SAAB c’est aussi de formidables avions de chasse d’où l’ambiance cockpit du tableau de bord, c’était des voitures comme on dit d’ingénieurs.
    Dommage que la branche automobile ait disparu; perte d’identité sur derniers modèles dont les ventes ne decollaient pas.
    On peut dire en quelques sorte un crash en bout de piste.
    Pascal

    Répondre
  6. Learch

    Imputrescible suédoise (pléonasme), originalement décalée, magnifiquement laide (et gloutonne), qui ne ressemble à rien d’autre, bref le bonheur.

    Répondre
  7. MF67

    Je ne l’ai jamais trouvé belle, mais extrêmement atypique, elle est d’un style qui ne ressemble à aucune autre, et c’est cela qui fait tout son charme !

    Répondre
  8. Nabuchodonosor

    Belle n’est pas le qualificatif qui me vient en premier mais elle a un putain de charme qui n’appartient qu’à elle…
    Et puis, le Commander Bond ne s’était-il pas amouraché d’une Silver Beast sous la plume de John Gardner ?
    😉

    Répondre
  9. chapman

    Chouette la 900 turbo. Un ami m’en avait prêté une pour essai dans les années 80……je doublais sur la BAU…..j’ai honte aujourd’hui.
    J’avoue une petite préférence pour la 99 que je trouve d’un dessin plus pur……mais c’est une querelle de chapelle. En plus elle n’avais pas de turbo.

    Répondre
  10. Frédéric à Montréal

    Ma voiture pour l’été, depuis des années!
    C’est une voiture formidable, robuste et pleine d’ingéniosité.
    C’est vrai que les gens l’adorent…
    La saison est courte, ici, malheureusement!
    Merci d’en parler!
    Quelle tristesse que Saab ait disparu…

    Répondre
    1. Ronan

      Salut Frédéric,
      Je me souviens qu’elle était remisée lors de notre venue.
      J’ai pensé à toi quand j’ai acheté la mienne il y a quelques semaines

    2. Frédéric à Montréal

      Je reconnais bien là un choix de véritable esthète!
      Quel plaisir que cette voiture, même pour les enfants à l’arrière. Un cabriolet familial, c’est pour ça que je l’ai achetée au départ.
      Tu m’enverras des photos!
      Au fait, j’ai beaucoup apprécié tes photos de la virée aux États-Unis… même si les sujets étaient forcément moins intéressants qu’à Montréal! 😉
      À+!

  11. guy

    Ah le spoiler en plastique moussé ! d’ailleurs à ce sujet (ou plutôt hors sujet), et pour Monsieur le Premier Ministre tout particulièrement, le spoiler arrière de la Golf GTI était aussi en plastique moussé et nous étions à la fin des années 70
    ah ah ah !

    Répondre
    1. Michel

      Cette matière était très courante dans les années 80, la CX turbo était affublée d’un aileron AR du meme matériau
      Pour les faux soufflets sur le pare choc, meme astuce sur ma VISA première génération (celle avec le gros museau en matière plastique et le moteur de la LN)

    2. SIL

      Il y a quelques année beaucoup d’architectes avait des SAAB 900, voiture atypique au design inimitable. J’ai toujours été fan et je suis toujours ravi d’en croiser une. La clefs de contact est à coté du levier de vitesse, et il faut engager une vitesse pour la retirer.