Renault Clio V6 : Tout à l’arrière

Découvrez le petit observateur Christophe qui nous présente sa Renault Clio V6…
↓🚗↓
Si vous aussi vous avez une voiture, moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à ParisPour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

14 commentaires au sujet de « Renault Clio V6 : Tout à l’arrière »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Georges Piat

    Tout à l’arrière, tout à l’arrière comme vous dites, c’est bien mais il vaut mieux être un sacré pilote quand ça décroche parce qu’on risque de sentir que tout est à l’arrière !
    Sinon, bien sûr, belle bagnole, rare, état exceptionnel, c’est évident…

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Renault n’a jamais été ma tasse de p’tit noir je dois vous l’avouer si ce n’est déjà fait et que les designers d’aujourd’hui se rassurent, ils n’y pourront rien changer. Cela remonte au temps du permis de conduire que je décrochai pourtant du premier coup à bord d’une 5 TL.

    Ce V6 transversal en lieu et place des bagages dans une citadine témoigne en revanche de l’audace dont fit preuve la maison au losange, ce que j’ignorais ou ne voulais voir jusque-là. Au slogan si longtemps martelé de la voiture à vivre a toujours résonné en moi le qualificatif d’insipide…
    Grâce à l’intervention de Christian aujourd’hui je ne verrai plus les choses comme avant.

    Merci donc à Christian ou plutôt à tonton Raoul que tout le monde a reconnu. Qui ne connaît pas Raoul ?

    A propos, je me délecte d’une courte séquence muette que je me repasse en boucle depuis hier, un concentré de bonheur autour de 4.20 m. Au point mort derrière son volant, Raoul envoie un sérieux coup de gaz, une sorte d’ordonnance sévère qui lui dessine immédiatement un large sourire tout en tentant désespérément d’obtenir du regard la complicité du taulier Roubaudi… Lautner aurait apprécié.
    😉
    Nabuflingueur (mais pour la bonne cause).

    Répondre
  3. 24heures (X350)

    Elle est belle, super propre!
    Cette auto avait suscité beaucoup d’intérêt à l’époque de sa présentation (d’abord en concept car je crois) pour son côté « revival » R5 Turbo, mais ensuite sa carrière n’a pas été à la hauteur des attentes. Si Renault l’avait su avant, je ne suis pas sûr qu’ils l’auraient passée en (petite) série. Bien sûr, c’est facile à dire après coup…
    Elle est mal partie dès le départ pour 2 raisons majeures, qui la différenciaient d’emblée de la 5 Turbo :
    – l’intérieur repris de la Clio standard d’une banalité absolue (alors que la 5 Turbo a construit une partie de sa légende sur son intérieur, pas la Turbo 2 je sais…)
    – Un manque de caractère moteur, celui-ci étant réputé « creux » ce qui sera corrigé avec la Phase 2.
    En plus si je me souviens bien, les relations Renault / TWR n’étaient pas simples…
    Perso (mais c’est mon choix) ce n’est pas ce que j’achèterais avec un budget de 40 K (surtout une Phase 1), mais bon… Tiens, un sujet pour la réflexion du dimanche (c’est déjà le second que je vous suggère) : quelle youngtimer acheter pour 40 K?

    Répondre
    1. 24heures (X350)

      Ça se troue à 13 K pièce?
      Et encore faut-il en trouver 3 à ce prix si je comprends bien.
      Et encore (encore plus dur…) faut-il assumer le budget d’entretien de la bête après…
      En tant qu’amateur de berlines et de raretés la Safrane Biturbo me fait fantasmer mais je pense que c’est une tannée à entretenir…

  4. Marc B.

    Un OVNI. Je ne sais pas si je compatis, si je comprends, si j’admire ou si j’envie cette voiture mais j’adore le reportage et cette caisse mi française mi suédoise, mi métal mi fibre.
    L’affichage me rappelle ma R25…quelle bonne voiture.

    Répondre
  5. Jean-François BERTRAND

    J’avais pu monter à bord au salon de Genève, c’est très déroutant, car en approche on est face à un joli petit monstre qui ne demande qu’à bondir et, une fois assis à l’intérieur, ben… On a juste l’impression d’être à bord… D’une Clio…
    Mais c’est une voiture qui doit se révéler et s’apprécier en mode dynamique uniquement.

    Répondre
    1. ques

      même chose pour toutes les bombinettes, quelle que soit la marque. Ceci dit c’est vrai que le poste de pilotage manque un poil d’exclusivité sur cette clio qui aurait mérité des sièges plus sports.