Peugeot 508 SW : la meilleure française ?

Visitez avec nous le Mondial de l’Automobile 2018 à Paris et découvrez les 20 voitures à ne pas manquer cette année en compagnie de POA avec Cédric Fréour, Julien Rosburger et Renaud Roubaudi.

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « Peugeot 508 SW : la meilleure française ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Je suis conquis ,élégante, élancée, racée, c’est clair une star est née, l’ AUDIT A6 AVANT peut trembler et surveiller son rétroviseur. .
    Une seule interrogation y aura t’il une motorisation à la hauteur de sa plastique?
    La réflexion du Président sur le luxe à la française et DS est très vrai .
    Y aura t’il une version all road ,voire un coupé ?
    On sent le vent tourner ,oui Peugeot à la main et Audit se perd.
    C’est drôle ce bleu gris très beau , on retrouve quasiment l’identique sur la BMW série 8.
    Et puis c’est vrai qu’il y a ce même esprit que chez VOLVO ,style et classe.
    Pascal

    Répondre
  2. Miata-Boy

    Un seul mot pour la décrire : élégance. Et ça, pour une voiture française, c’est le Saint Graal. A priori, on y est et c’est tant mieux.

    Répondre
  3. Guillaume D.

    Cette 508 SW me fait vraiment penser à une certaine Alfa Romeo 156 SW qui avait un charme fou! Pas vraiment dans le style, mais dans le pouvoir d’attraction.
    Je suis bien d’accord avec le Président: je pense que Gilles Vidal a apporté énormément jusqu’à présent à Peugeot: pourvu que ça dure!

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Bonjour Guillaume,

      Oui vous avez raison l’ALFA 159 et la Brera,deux beautés stylées et oubliées.
      Pascal

  4. Outdoor74

    Bonjour !
    Petite observation automobile : je trouve ce break très réussi. Cela est dit.
    Par contre… Pourquoi ici encore parler de « vrai bois ». Je vérifierai sur place, en concession. Je pense que l’on devrait abandonner tout ce qui est « fausse matière ». On parle aussi de matières laquées, alors que bien souvent ce n’est que du plastique de couleur. Assumons ce plastique ! C’est léger, et semble-t-il (relativement) recyclable. Pour inclure de nouveau du bois, on devrait simplifier un peu la forme des pièces, ou alors, développer l’outillage numérique permettant la réalisation par fraisage de véritable pièces de bois. Ensuite, pourquoi utiliser du bois « précieux » ? Rappelons qu’un Stradivarius est en épicéa… Si on choisi un bel épicéa « de fil », à savoir les parties sans nœuds et au fil de bois serré, on pourrait réaliser de très belles pièces. En hêtre aussi. Pourquoi pas en peuplier, bois non rare et au grain très fin. Léger, de surcroît.

    L’éclairage bleu : très bonne idée pour ce maintenir éveillé au volant. Le rouge étant au contraire favorable à l’assoupissement.
    Et j’ai toujours beaucoup de mal avec les leds verticales. A abandonner au plus vite.
    Dernière observation d’ordre général, j’aimerai que l’intensité des leds soient variable en fonction de l’environnement extérieur. C’est éblouissant, à l’avant comme à l’arrière, principalement la nuit et sous la pluie.

    Répondre
  5. PK

    Une fois de plus, je suis bluffé par la gamme Peugeot actuelle, bravo !

    Je félicite aussi POA et surtout Renaud, sa passion communicative est vraiment la signature POA, bravo Monsieur le Président.

    Répondre
  6. MF67

    Le plancher bois, c’est typique des breaks Peugeot des 70’s: 304, 404 et 504. Alors bien sur c’est c’était du faux bois en vrai plastique à l’époque, mais il y avait un côté « gentlemen farmer » que j’aime bien.

    Cette 508 SW est effectivement une des meilleures françaises du moment, ou du moins le meilleur Break: Plus élégant que le Talisman Estate, avec une finition beaucoup plus approchante des standards premium.

    En réalité, je le préfère à la 508 berline, qui bien que très belle a quelques défauts : Son habitabilité arrière n’est pas digne d’une berline routière, il faut dire que je n’accroche pas au concept des Berline-coupés. Aussi, et c’est surement un détail qui va faire rire, mais elle possède un hayon, et pour moi, une berline Peugeot avec hayon, c’est comme un peu comme une Audi sans plastiques moussés : Ce n’est pas convenable.
    Après, j’ai encore un peu de mal avec l’arrière et sa bande noire, que ce soit sur la Berline ou le SW, mais ça s’est une affaire de goût.

    Mais encore une fois, bravo Sochaux !

    Répondre
  7. Pablo

    Comme ça fait plaisir de voir une peugeot aussi désirable .
    Et la piste de bowling dans le coffre! Dingue!
    Ils ont du goût , l’intérieur est raffiné, la classe (je m’enflamme),
    Je l’attendais chez DS, Peugeot l’a fait.
    Merci pour la visite, j’ai hâte de vous retrouver à son volant (en break hein).

    Répondre
  8. chapman

    Oh dites les gars, le plancher bois avec les baguettes alu et les petits caoutchoucs qui vont bien, j’avais déjà ça dans ma 304 break….. GL certes mais populaire à souhait!
    C’est l’ensemble qui en jette, c’est vrai qu’elle présente bien et c’est judicieux de remplacer une bête moquette glissante par des éléments qui empêchent les bagages de glisser.

    Répondre
    1. Learch

      J’ai pensé aussi à la 304 Break en voyant le coffre :o) Les « ponts » chez Peugeot, c’est quelque chose.