Le Suzuki Jimny pourra-t-il franchir le malus ?

Visitez avec nous le Mondial de l’Automobile 2018 à Paris et découvrez les 20 voitures à ne pas manquer cette année en compagnie de POA avec Cédric Fréour, Julien Rosburger et Renaud Roubaudi.

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « Le Suzuki Jimny pourra-t-il franchir le malus ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Miata-Boy

    Pour avoir crapahuté sur des kilomètres de routes-pistes grecques au volant de la précédente version durant tout un été, je sais le bonheur que représente la conduite de cette petite chose marrante ! La nouvelle mouture a l’air tout aussi craquante.

    Répondre
  2. 24heures (X350)

    Euh… et les résultats du Jimny aux crash test euroncap, tout le monde oublie consensuellement d’en parler?
    Parce que si en plus de payer un malus c’est pour finir gravement blessé…

    Répondre
    1. Bonnin Christophe

      C’est surtout les équipements « d’Aide à la sécurité » qui font baisser la note. Rien de bien grave. En plus, en roulant à 80 Km/h, on sauve des vies aujourd’hui… donc, la note EuroNcap n’a plus tellement d’importance, n’est ce pas ? 🙂

  3. Outdoor74

    J’adore…
    Beaucoup de Classe G dans le dessin ( les gouttières à l’arrière, le dessin de l’aile avant ).
    Une version découvrable est-il prévu ? Comme c’était le cas avec les S-410 / 413 et abandonnée avec le Jimny précédent ?
    Le malus est une catastrophe, sauf à l’équiper GPL en usine. 97 % de CO2 en moins, d’après ce qui est écrit sur certaines stations service. Un surcoût de 2000 / 3000 euros, mais un carburant autour de 80 centimes le litre et peut-être même un bonus. A réfléchir…

    Répondre
  4. régis

    Bonjour !
    Merci d’abord pour ces vidéos
    Pouvez vous faire passer un petit message à madame suzuki ?
    De mettre un moteur électrique et une batterie dans ce jimny !
    Même avec une petite autonomie de 100 kilomètres ça se vendrait très bien dans nos campagnes de la France éternelle chère au président , il couterait certes plus cher mais on passerait d’un malus de 8700 euros à un bonus de 6000 euros .
    Le petit détail que je trouve un peu bizarre c’est l’antenne plantée sur le toit à l’arrière droit …
    bonne journée
    régis

    Répondre
  5. Bonnin Christophe

    Le Lada Niva a déjà été tué chez nous par le malus (qui l’a rendu invendable). Cela dit… ce Jimny est vraiment « juste »… Et cela cartonnera dans bien d’autres marchés dans le monde, c’est certain. Forcément, on se projette à son volant très facilement.

    La success Story de Suzuki dans le monde est étonnante. Suzuki, c’est aussi une stratégie singulière : Vendre de petites voitures dans des nouveaux marchés. Une stratégie gagnante jusque là, et toujours mené par son patron âgé de 88 ans aujourd’hui. Une marque dont la rentabilité est impressionnante quand on sait qu’elle est obtenue avec de petites voitures. Un cas unique. Personne d’autre que Suzuki n’est capable de tel performance avec des véhicules si modestes.

    Suzuki pourrait bien encore surprendre au 1er Janvier 2019 lorsque toutes les voitures du marché seront passé au WLTP pure et dure. Suzuki est la seule marque a présenter des modèles vraiment plus léger que les autres… et mon intuition me dit que cela pourrait commencer à faire une grosse différence avec les nouvelles normes d’homologation. Moi, je verrai bien la petite Swift faire un carton plein en 2019.

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Si j’ai bien tout capté le discours de Madame Suzuki, Le tour de passe-passe est de l’immatriculer en V.U et non en V.P même pour les particuliers…
    Et hop plus de malus !
    Comme ça on évite les fuites de carbure, renvoyé tout droit à la maison mère… Au terminus des prétentieux.
    … Bon d’accord, ça fera les strapontins arrière en moins et plus d’espace pour transporter le vitriol.

    Moralité : Si on bricolait plus souvent, on aurait moins la tête aux bêtises.
    🙂

    Répondre
  7. Romuald

    Chers Ministres, Parlementaires, Députés, Fonctionnaires…
    Voyez par vous même où mène votre politique basée sur le CO2 ? Une simple voiture de 3m80 est attribuée d’un malus de 10000 € !
    Arrêtez de matraquer les automobilistes !
    En laissant les poids lourds et les utilitaires légers infiltrés nos centres urbains,
    Autoriser des avions toujours plus gros et plus nombreux,
    Accréditer des paquebots de croisière ressemblant à des villes flottantes et polluant tout autant voir plus,
    Acquiescer le chauffage au poêle en centre ville,

    Vu le rythme des réformes qui s’enchaînent, la fin de l’industrie automobile européenne se rapprochent…

    PS : Beau boulot pour toutes ces vidéos qui s’enchaînent

    Répondre