Deux roues en ville : la fin du 50 cm3 ?

POA visite le stand Peugeot Cycle qui présente 4 concepts de deux roues électrique annoncés pour 2020.  En ville la mobylette, le scooter et la moto électrique semblent une alternative cohérente.  On en parle avec Julien Rosburger, porte parole du gouvernement et motard convaincu.

L’avis des Petits Observateurs !

10 commentaires au sujet de « Deux roues en ville : la fin du 50 cm3 ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Learch

    Je ne comprends absolument pourquoi le concept EU-LIVE n’a pas été présenté sur le stand auto de Peugeot !
    Parce qu’il a un guidon au lieu d’un volant ? Et alors ? Certaines des toutes premières autos avaient un guidon, une sorte de guidon…
    C’est ce que j’ai déjà écrit : le monde de l’automobile n’a pas effectué son virage. Il reste sur les acquis culturels de la société du pétrole.
    Je pense que la voiture du futur sera plus proche de l’EU-LIVE que de l’E-Legend. C’est quasiment obligatoire, techniquement et économiquement parlant.
    Je peux bien entendu avoir tout faux…

    Si tu veux savoir ou tu vas, regarde d’où tu viens.
    Nous allons vivre une crise sans précédent (du fait du pic du pétrole dépassé et des problèmes écologiques) avec une descente lente.
    Donc regardons ce qui s’est passé pour l’automobile lors des grandes crises précédentes : 29 et juste après guerre.
    Réponse : cyclecars et, au hasard, Messerschmitt Kabinenroller (tiens ? Ce dernier avait aussi un volant-guidon). J’aurai pu choisir aussi la BMW-Isetta ou la Rovin…
    On va finir tous en néo-Karo comme dans Brazil ! Génial ! :o)

    Répondre
  2. Georges Piat

    En effet, tout cela est merveilleux mais on doit se sentir tout petit quand on traverse la Place de la Concorde avec ces petits scoots…

    Répondre
  3. Laude

    J’adore POA et suis toutes vos pérégrinations depuis plusieurs années avec joie et bonheur et, comme il y a des bagnolards convaincus aimant les belles machines il y a les motards, dont je fais partie, qui aiment les motos (si le truc avec un réservoir au milieu) qui poussent et apportent cette notion de liberté où la partie cycle est à la hauteur des performances des machines. Difficile pour un motard de s’imaginer rouler sur un 50 électrique pour rentrer en banlieue. Le BMW semble plus en adéquation avec le plaisir de rouler Quant à Mash, sympathique marque bourguignonne, les machines sont des néo-rétro, mode des hipsters très mode et chic, fabriquées en Chine avec des parties cycle à la hauteur des prix proposés. Pas de sectarisme de ma part mais si vous voulez parler de 2 roues pensez à ne pas mélanger les genres comme on ne confond pas Alfa Roméo et Lada même si chacune de ces marques à son intérêt.

    Répondre
  4. Dubby Tatiff

    De mon point de vue, le scooter et la (petite) moto me semblent être les véhicules à électrifier en priorité compte tenu de leur faible kilométrage quotidien conjugué à une faible masse roulante qui engendre une faible consommation. De même que les triporteurs Vespa utilisés par les sociétés de nettoyage et qui crachent une fumée épaisse par leur échappement (ils nettoient d’un côté et salopent de l’autre ; gloups).

    Mais on en revient encore et toujours au même constat rappelé par notre Commandant en Chef : où sont les bornes de recharge en ville, nom d’une pipe ? On est confronté finalement le même problème d’infrastructure que pour les voitures électriques ; ce qui freine leur déploiement. Ce qui fait le succès de Tesla, de mon point de vue, ce n’est pas la conduite autonome. Ça c’est le gadget pour faire parleur d’eux et leur donner une image de leader technologique. Non, ce qui assure le succès commercial de Tesla, c’est son réseau de SuperChargers.

    Est-ce que finalement les décideurs politiques croient réellement à l’électricité pour le transport ? Est-ce que cela vaut-il le coût/coup d’investir pour une niche de marché qui représente 1% des ventes pour 80% de la communication du secteur ? Quand on voit le court délai d’adoption massive de technologies comme le téléphone portable, l’écran plat où la tablette informatique, est-ce qu’un décideur n’a pas des doutes sur la promesse continuellement énoncée depuis 20 ans que le véhicule électrique est l’avenir du transport ?

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    En perte d’influence le Mondial parisien s’ouvre à d’autres formes de mobilité; Il en va de sa survie.
    A l’inverse, en pleine dynamique et fort d’un taux d’audience exponentiel POA lui emboîte le pas, pour notre plus grande joie.
    🙂

    Je ne voudrai pas être le moralisateur de service, mais il me semble utile d’ajouter que plus que l’obtention du papier rose, ma longue pratique sur deux roues m’a enseigné la prudence, l’anticipation et l’humilité, d’autant que quelques valeureux camarades sont tombés au combat (sic)…

    Je ne saurai donc que recommander la plus grande prudence à tous les papas qui envisagent de confier un deux roues à leurs petits protégés.
    La route tue, même à 30, 50 ou 80 km/h et en deux roues c’est souvent la tête qui est au front…

    Nabutue l’ambiance.

    Répondre
  6. chapman

    Je vous supplie Julien, ne prenez pas cette exécrable habitude de vouloir interdite ce qui ne vous conviens pas. Si l’on propose un produit réellement attractif, la concurrence s’étiole d’elle même. En attendant le scout’ ou la mob’ restent l’arme ultime pour qui veut se déplacer vite et bien en ville.

    Répondre
  7. COMMANDANT CHATEL

    Moi, je suis prêt à virer mon scooter 300 cc demain pour un modèle électrique (et j’y suis prêt depuis 2 ou 3 ans).
    Mais, je le charge où ??
    Il n’y a pas de prise dans la ville rêvée de la Maire de Paris…

    Répondre
    1. Francois

      Je trouve ça très bien pour la ville, bel agrément de conduite, silencieux, sans odeur moindre pollution d’usage, entretien réduit…
      .mais, mais …ou et quand les infrastructures urbaines permettant la recharge…? Et ce qui me gêne avec les 2 roues c’est les incivilités grandissantes et tout le monde trouve ça normal …quand je m’arrête au feu orange je me fais de plus en plus interpeller…un deux doit passer au rouge bien mûr…si, si .on me dit souvent…!!!??

    2. COMMANDANT CHATEL

      Je ne voudrais pas passer pour un mauvais coucheur… mais j’habite au 4e sans ascenseur… donc je me vois mal monter ce bazar-là (que je troupe TOP), chez moi tous les soirs…
      À Amsterdan, à Copenhague, il y a énormément de véhicules électriques… et bizarremen, il y a des prises partout pour les recharger. ceci expliquant peut-être celà…
      La bise, Jeff.