Le Direct Live Kia Stinger

Rediffusion du direct de ce lundi consacré à vos questions à propos de la Kia Stinger V6

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Le Direct Live Kia Stinger »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Yves

    Cette information du Premier Ministre n’est pas passée inaperçue, à savoir la disparition prochaine du volant. À ce moment précis, mon regard s’est immédiatement focalisé sur le Président. Il fut sans réaction apparente, mais je crus déceler une immense tristesse. Une sorte de résignation affichée devant cette perspective annoncée avec tant de certitude. Mon imagination m’a suggéré quelques mesures de l’Adagio d’Albinoni. Le bagnolard aurait donc perdu la partie.

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      Cette info résonne avec l’affiche du Mondial de l’Automobile 2018. Il y a là matière à débat entre les rêves automobiles et leur réalité (future ?).

    2. Renaud Roubaudi

      journées presses mardi 2 et mercredi 3 octobre. premières vidéos sur POA mercredi dans l’après midi. Ouverture au public le jeudi 4 jusqu’au dimanche 14;

    3. Pascal DeVillers

      Bonjour,
      Je soupsonne les designers actuels qui bossent sur la suppression du volant d’avoir étudié à l’ HHSADP  » High Hidalgor School of Automotiv Design of Paris » .
      En fait , c’est très clair ; c’est bien la preuve que les petits hommes verts ont infiltré la terre en masse , en effet sur les soucoupes volantes , il n’y a pas de volant.
      CQFQ.
      David VINCENT reviens au secours !!!
      Pascal
      Pascal

  2. Miata-Boy

    Bonjour à tous,

    A l’instar de l’automobile elle-même, POA est en pleine mutation. Plus grand, plus structuré, plus pro, plus varié, etc. C’est un bonheur de bénéficier désormais d’une offre d’émissions diverses, de rendez-vous réguliers et de formats bien définis. J’observe avec le plus vif intérêt la mue de POA et m’y retrouve tout autant qu’avant, à son époque plus artisanale. Au fond, ce qui ne change pas c’est l’esprit du projet, le plaisir de l’équipe à faire partager ses trouvailles et l’envie de parler encore et encore de toutes les possibilités automobiles. POA est un lieu unique en son genre, tout à la fois espace de débats, club d’amateurs et observatoire des évolutions du monde.

    Bref, ce changement dans la continuité me va à la perfection et me donne envie de découvrir les futures évolutions de ce média ancré dans son temps, taquin, décalé, drôle, percutant et toujours en dehors des sentiers battus.

    Go POA ! Et merci.

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Nabudébrief :

    Enlevons le T et la réponse apparait. Toute désirable soit-elle, la promesse de cette Stinger et de singer le passé afin de se faire une place au chaud dans l’histoire de la marque. Dans dix ans on la situera en avance sur son temps en la comparant à ses congénères de dix ans ses ainés… Et le tour sera joué. A part ça, rien pour faire avancer la science…

    Je vous parle d’un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent pas connaître, la science-fiction en ce temps-là nous promettait des machines volantes. Un demi-siècle d’évolution technologique plus-tard, on se complait à imaginer des automobiles sans volants… Il nous aura fallu cinquante ans pour échanger une négation contre un e… Vous parlez d’un pet.

    Pas sûr que les rêves des petits enfants d’aujourd’hui en fassent les bagnolards de demain.

    La relève des Petits Observateurs n’est donc pas assurée. Aussi je pense qu’il est urgent de relancer les rêves qui fondent les grandes ambitions, en planifiant par exemple la question de la bagnole du futur dans l’émission d’éveil culturel du dimanche matin ou en convoquant des Géo-Trouvetous à tourner sur la Place Saint Georges les mercredis à bord de leurs aéroplanes dézingués…

    S’il te plait POA, dessines moi un mouton !

    Nabu Prince sans rire

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Bonjour,
      Vous verrez que bientôt à ce rythme-là , le volant sera proposé dans la liste des options pour faire croire que l’acte de conduite existe toujours .
      Pascal

  4. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Concernant le debrief sur la KIA STINGER aucun commentaires particuliers à ajouter ,car je fait partie du club de ceux qui aiment a 100% sauf là verre digitale.
    Après trois commentaires :
    1) Etant donner la dérive alcoolique du PM sans doute due à la perte récente de son sponsor historique AUDIT suite à ses déclarations incontrôlées, à quand un sujet du dimanche matin du genre « Quelle voiture pour un déprimé alcoolique à moins de 1500€ ? »
    2) Ne prenez pas au pied de la lettre les commentaires des petits observateurs concernant la diffusion qui ne serait pas faite en direct. C’est du second degré on aime bien vous taquiner un peu…
    3) Pourquoi ne pas divulguer la liste des voitures déjà retenues pour les rendez vous du mercredi, cela éviterai l’embouteillage de propositions inutiles.
    4) Quant aux designers qui passent leur journées à supprimer le volant des voitures ,ils oublient le fondamental, c’est que derrière chaque volant il y a un conducteur.
    Je sais bien qu’il y a un certain nombres de conducteurs qui n’aiment conduire et qui ne voient dans la voiture que l’objet de mouvance pour aller d’un point A vers un point B sans émotion particulieres ,mais pour les autres cela n’à aucun intérêt.
    En travaillant à la suppression du volant ,ils oeuvrent au désintérêt de l’automobile et la poussent doucement mais sûrement à sa disparition prochaine .
    Ils scient la branche sur laquelle ils sont eux même assis.
    j’ose espérer qu’ils y aura parmi eux quelques résistants ,mais ne seront’il pas si peu nombreux que seules les marques de luxe pourront se les payer, réservant les vraies automobiles aux fortunés.
    Pascal

    Répondre
  5. Learch

    Le problème de boisson de Mr le Premier Ministre devient problématique, il tient des propos abracadabrants…. disparition du volant… non mais franchement… le volant c’est la vie !

    La seule raison qui m’a fait, au début, aimer les bagnoles, c’est l’art du pilotage… qui avec l’âge est devenu l’art de la conduite. Conduire sans volant, ce n’est plus conduire. Plus de volant, plus d’automobile, elle deviendra autoautomobile et ce n’est pas la même chose (même si au tout début de son histoire, la bagnole n’était pas forcément équipé d’un volant). Maintenant que des designers travaillent sur des autoautomobiles ne m’étonnent pas, faut bien les occuper… et puis ça les empêchent de concevoir des chefs-d’oeuvres (SUV ou autres atrocités).

    Dans les années 50 tout le monde voyait le futur avec des bagnoles ressemblant à des avions de chasses qui volaient entre des immeubles gigantesques… et le futur sera la Microlino. Alors bon, hein, on se met à l’eau !

    Répondre
  6. Fritz

    Ayant raté les trois premiers quarts d’heures du live, il est plus qu’appreciable de n’attendre que quelques petites minutes pour qu’arrive la rediffusion.
    Monsieur le ministre Rosburger merci

    Répondre