Pourquoi j’ai choisi la DS7 Crossback ? par Gerald, 27 ans.

Gerald, Niçois, 27 ans,  a acheté récemment en LLD une DS7 Crossback. Il a croisé POA, lors de l’essai de la 508 à Monaco, et en a profité pour expliquer les raisons de son choix à notre PM Cédric Fréour.

L’avis des Petits Observateurs !

20 commentaires au sujet de « Pourquoi j’ai choisi la DS7 Crossback ? par Gerald, 27 ans. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Le goinfre

    DEPUIs 20 ans j’entends dire « les voitures francaises s’ameliorent »……..

    C’est pas gagné ! Les francaises se vendent guere en Europe et quasi-pas du tout dans le monde ……la fiabilité est tres moyenne…..et leurs modeles font guere rever !
    C’est pas cette DS7 qui va changer la donne !

    Répondre
  2. Leglouton

    Depuis 20 ans j’entends dire que les « voitures francaises s’ameliorent »……
    …….
    Elles se vendent toujours aussi mal en europe, d’une fiabilité pas toujours endurante ….et font pas rever !
    Ce Ds7!aux allures kitsh de Geely ou Byd sera certainement peu efficace pour dorer le blason bien palichon de DS

    Répondre
  3. Pierre_

    Je reste sur ma faim. Il est préférable je pense de rencontrer un esthète, un passionné d’une marque ou d’un modèle qui sache au travers de son propos, nous faire aimer son Auto, nous conter toute l’histoire qui a orienté son choix et nous convaincre que la Belle, eh bien! C’est la plus belle.
    Simplement, faire vibrer nos sens de Petit Observateur.
    Merci Cédric.

    Répondre
  4. Arnaud T

    On comprend bien dans cette vidéo le plaisir que Gérald éprouve à son volant. J’en ai vu une, l’autre jour dans ma rue. C’est curieux, en vrai, elle en jette moins que sur les images et se rapproche en fait beaucoup de la 3008. Mais autant la 3008 a une personnalité propre, autant la DS7 ressemble trop à mon goût à un exercice de style.

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    Pour ce qui me concerne, je suis très enthousiaste à l’idée que POA puisse, en marge des rendez-vous des mercredis, recueillir à chaud les observations d’utilisateurs d’autos neuves ou très récentes, nous offrant ainsi le recul nécessaire face aux essais presse aux discours convenus et bien trop encadrés, même avec toute la mauvaise foi que l’exercice suppose. Ce qui ne semble pas être ici le cas de Gérald qui doit être remercié de sa sincérité et de son dévouement à la cause.

    Bien que la DS7-CB nous apparaisse ici sous le soleil radieux de la baie des Anges, le gris Artense métallisé (+790,00 €) mettant sa plastique à son avantage, je conserve néanmoins quelques difficultés de lecture sur son style qui ne transpire en rien les gènes de la marque aux chevrons. Ah bah oui c’est normal me direz-vous puisqu’il s’agit d’une nouvelle marque, totalement libérée et indépendante de la maison mère… Quoique c’est bien la DS du Général qui illustre l’univers DS aux cotés de concepts choisis, Avant-garde, Raffinement, Maison de Haute-Couture, Paris, savoir-faire, héritage… Je vous invite à entrer dans l’univers, dans la maison DS pour vérifier mon propos.

    Va pour l’intérieur, la joaillerie des blocs optiques et des feux, la technologie des aides à la conduite, tout cela « colle » bien à ces concepts du raffinement français et semble parfaitement réussi, en souhaitant que la qualité d’assemblage, la finition, le tenue dans le temps ne viennent pas contrarier les efforts consenti dans ce bel ouvrage.
    Non, ce qui me dérange toujours et dont je ne parviens décidément à me défaire, c’est de cette forme extérieure générale molle et plutôt quelconque pour tout dire, reprenant ici ou là quelques codes stylistiques convenus et usités à l’exemple de cette calandre trapèze réchauffée mi Lexus mi Audi, qui ne détournerait assurément aucuns regards sur la place Vendôme où la rue Saint Honoré.

    S’il vous plait Monsieur Metroz, dessine-moi une DS.
    😉
    Nabupetitprince

    Répondre
  6. LouMascoun

    Il y a tellement à dire sur cette marque…
    L’idée originelle est brillante, la France c’est Chanel, LVMH, le Champagne, la Tour Eiffel!
    Il y a cette ambition à avoir une marque automobile à la hauteur du luxe à la francaise.
    Jusque là tout va bien et DS est née… youhou!
    Vient la DS3… premier désappointement car c’est une simple citroen maquillée à outrance pour faire oublier ses origines « populaires »….
    puis s’enchaine les DS4 et DS5… des flops!
    Telles des actrices outre-atlantiste, plus les années passent, plus on essaye de les rajeunir maladroitement et dans l’urgence….

    Avec DS7, si l’ambition est de faire du luxe (c’est à dire, mieux que du premium!)
    Ce n’est pas en rajoutant du bling bling dans les phares ou sur des aérateurs, qu’ils y arriveront.
    tout cela vieillit à une vitesse folle…. Et un design haut de gamme c’est un design du long terme…

    Pour la petite histoire,
    DS a approché VOLVO pour lui acheter sa plateforme haut de gamme, la SPA (XC/S/V 90 et 60)
    Cette platforme VOLVO, une des meilleures du marché, aurait pu lui offrir entre autres
    – une flexibilité pour trouver les proportions optimales
    – des roues plus imposantes et parfaitement placées, pour la partie design
    – et pour la partie techno : l’hybridation légère ou rechargeable
    – une interface HMI digitale qui plait tant au PM!
    Bref, tous les ingrédients indispensables pour devenir un constructeur haut de gamme (et tout ce qu’il manque cruellement à DS)

    Mais l’accord ne se fera jamais… et DS n’aura pas de plateforme digne de ce nom

    On aimerait tellement y croire, alors on s’extasie sur le logo d’un capot moteur…

    Répondre
  7. Eric-Emmanuel d'Alsace

    Très sympa ce petit reportage. C’est aussi pour cela qu’on aime POA. Les feux avant et arrière sont vraiment magnifiques.

    Répondre
  8. 'pablo

    Dans la vraie vie, par chez nous, nous commençons à en croiser quelques une.
    Ben, comme je le redoutais, la magie n’opère pas du tout (la citrouille ne devient pas carrosse dans le trafic)
    Voiture d’ingénieurs… Hum, plutôt de commerciaux compilateurs (racoleurs) .
    Je la suivais hier, qu’est ce que c’est lourd. Et les petits détails qui visiblement révolutionnent l’automobile frââânnçaise ,ne sont visibles que le nez sur le par-choc ou du point de vu du conducteur (heureux et c’est l’essentiel).
    Elle m’évoque ces production chinoises qui plagiaient des marques de lux, comme le plaqué or qui voudrait sa vitrine place Vendôme.
    Mince, je m’étais promis de ne plus réagir quand ça ne me plaisait pas.
    Désolé

    Répondre
  9. Manu7000

    Encore merci et félicitations !!! L automobile française reprend des couleurs !!! Et bravo à poa pour les vidéos mais aussi pour l évolution positive du site !!!je suis à 100 % derrière vous pour le futur de poa ! Gazzzzz

    Répondre
  10. lejoggeur

    Alors là, je dis « non », « halte » « stop » … Cédric qui reprend les séquences du mercredi où normalement on a de véritables passionnés qui parlent de leur voiture adorée avec passion (séquences qui sont vraiment top) …. pour nous faire une pauvre présentation d’un nouveau modèle … en s’extasiant du logo DS sur la cache moteur en plastoque (moteur 4 cylindres diesel on ne peut plus classique) ou du compartiment de la roue de secours … non mais avec tout le respect, il ne faut pas abuser et faire des vidéos pour faire des vidéos ! Tout cela n’enlève rien à la DS7 qui reste surement un produit désirable et bien en phase avec la demande du marché, mais je pense clairement pour les amateurs un peu du « bling bling » plus que de la chose automobile (un peu l’antithèse de l’alpine que vous avez récemment essayé). On n’est vraiment pas dans la passion automobile. Néanmoins, les essais récent de l’alpine, la 508, et cette présentation de la DS7 montrent bien le dynamisme des marques françaises !

    Répondre
  11. Thierry

    Je suis un peu dubitatif … je trouve que ce jeune garçon élégant ne colle pas avec l’image que me renvoie une DS7 ! ( oui j’imagine plus facilement un vieux beau aux commandes 🙂 !!)
    Bon ok cela n’engage que moi et mes vieux réflexes de bagnolard des années 70, mais c’est vrai qu’il serait bien mieux derrière le volant d’une Mégane RS, aussi jaune que le pantalon du first ministre !
    Après … juger la conduite d’une auto quand on l’a depuis une semaine et 500kms au compteur, là je trouve qu’il va trop vite le garçon , on aime tous notre choix la première semaine ou les premiers mois.
    Un peu de recul jeune homme, mais bravo pour votre approche auto, et le fait d’être un booster de notre industrie en marche !

    Répondre
  12. ques

    la séquence se finit devant un magasin de pompes funèbres, j’espère que ce n’est pas prémonitoire. Blague à part, j’ai essayé la DS 7 chez mon agent citroen, en finition opéra avec ce 180 chevaux diésel. Effectivement, c’est un véhicule très doux, agréable à conduire avec la nouvelle BVA. Les amortos à butée hydraulique se rapprochent, sans l’égaler, de la suspension hydractive de ma C6, qui reste néanmoins supérieure en douceur globale. A l’intérieur, la finition est effectivement de haut niveau, le coté clinquant reste de mon point de vue de très bon gout, et donne une identité très sympa à cet intérieur (attention c’est moins bien en finition de base bastille : tissu, pas de montre brm rotative, moins de chrome…).
    Mais de là à claquer 50 000 boules pour remplacer ma c6 qui lui supérieure c’est niet ! Le vendeur n’a pas insisté !
    Pour info, j’ai aussi essayé chez merco une classe S d’occaz avec un V8 essence. Moteur incroyable de bruit et de poussée au kick-down, finitions très supérieures à la C6, mais en conduite cool quel ennuie au volant, elle ne distille aucune sensation, sinon l’envie pressante de la ramener au garage pour repartir sourire aux lèvres au volant de ma gondole véniciène, ma C6 !

    Répondre
  13. Gran Turisto

    Un peu plus et je ne savais plus qui était qui… Heureusement, Gérald ne portait pas son pantalon jaune…
    Serait-ce le coming-out de la succursale niçoise de la Team Fréour?… ou la naissance du fameux AntéAudi, DSman?…

    Répondre
  14. MF67

    Très belle voiture, peut-être un peu « too much », mais très belle quand-même !
    Je n’aime pourtant pas les SUV en général, mais celle-ci, avec tout ce qu’elle représente du nouveau HdG français, me plait assez.

    Un membre de ma famille proche a commandé la sienne, j’ai hâte de voir ce que cela donne en vrai !

    Répondre