Ford Puma : la seule pas tunning ?

Découvrez la Ford Puma série spéciale S, moteur 1.7 Zetec 125 ch, de Thibault. Si vous aussi vous avez une voiture, moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à Paris. Pour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

11 commentaires au sujet de « Ford Puma : la seule pas tunning ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Fifitroiscentquatre

    Le coupé Puma… En cherchant une Mégane Coupé dans ma région de Beauce, je suis tombé sur un beau modèle en version de Base 1.4 16V 90 chevaux proposé par un marchand à 990 euros pour 230 000 km. J’avais hésité à cause du kilométrage. Je me suis finalement décidé pour la Renault.

    En me renseignant un pe plus sur la Ford, les avis faisaient état d’un châssis « aux petits oignons » avec un réel tempérament « sportif ».

    Une auto déjà rare aujourd’hui, dont certains pensent à mettre désormais de côté…

    Répondre
  2. lp2b

    J’avais totalement oublier ce modèle ! ! !
    Belle auto, très très très bien entretenue Thibault est vraiment un passionné et connais vraiment tout sur ce modèle.
    De nouveau un réel et vrai BAGNOLARD plus qu’amoureux, passionné par sa Ford Puma….

    Merci Thibault …..

    Répondre
  3. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    Ford Puma ,Opel TIgra,Renault Mégane coupé, des petits coupés bien sympathiques.
    La voiture de Thibault est très belle , au début on pourrait croire à un amateur dilettante et puis au fil du reportage on peut s’apercevoir qu’il est pointu sur le sujet le bougre.
    Encore un bel épisode du mercredi.
    Merci à Thibault et POA pour ce petit quart d’heure sympa.
    Pascal

    Répondre
  4. Jean-François Bertrand

    C’est une voiture qui m’étais complètement sorti de l’esprit. Un de mes amis travaillant chez un concessionnaire Ford au début des années 2000 en avait une. C’est vrai que c’est un petit coupé sympa et qui de nos jours peut être une bonne opportunité pour un jeune conducteur qui souhaite rouler différent.
    Encore bravo !

    Répondre
  5. Thomas C

    Ah la Ford Puma premier amour de voiture que j’ai eu au nombre de trois… La dernière à très mal fini (mon père qui me lira ne me contredira pas) mais décroche les 5 étoiles au crash test.
    Formidable outils de pilotage regardez le reportage 5gears sur celle ci.
    Que de souvenir et un petit regard sur les petites annonces.
    Le vrai collector est celui mentionné mais éclipsé la Puma racing au nombre de 155 en Angleterre et de 2 avec le volant à gauche(des non officiel)
    Train arrière joueur, moteur économique, boîte parfaite…
    Un bijoux que je n’achèterai plus pour éviter l’incident familiale (la première a pas bien fini non plus… Désolé)

    Répondre
  6. Guillaume D.

    J’adore la rubrique du mercredi! Juste une petite précision sur le moteur. Le 1.7 Zetec est effectivement pourvu du VCT (Variable Cam Timing), mais il ne s’agit de la levée variable des soupapes, mais du calage variable des soupapes (concernant le 1.7l, le calage est variable au niveau des soupapes d’admission uniquement).
    Le calage variable permet d’avancer ou de retarder le moment où les soupapes d’admission s’ouvre, mais ne modifie ni la durée d’ouverture, ni la levée.
    A faible charge, les soupapes d’admission vont avoir tendance à s’ouvrir un peu plus tôt que la normale (plus de croisement: moment où les soupapes d’échappement et les soupapes d’admission sont ouvertes simultanément) pour favoriser le couple à bas régime et réduire les émissions de NOx particulièrement. Tandis qu’à haut régime, l’ouverture des soupapes d’admission va plutôt être retardée afin de favoriser le couple à haut régime. Ainsi, un maximum de couple est disponible dès les plus bas régimes moteur et pour une large plage d’utilisation du moteur.

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    Merci Thibault de nous avoir présenté votre Ford Puma que je regarderai dorénavant avec intérêt.

    Car pour tout vous avouer je n’ai jamais vraiment goûté ni très bien compris ce langage du design appelé « New Edge » par Jack Telnack son géniteur qui, au basculement du millénaire, consistait à faire des voitures… Euh, toutes rondes (Ka, Focus, Puma…). Bon d’accord je ne suis pas parfaitement de bonne foi, les lignes étaient des arcs tendus créant des surfaces de tension et des plis aérodynamiques et patati et patalà…

    Comme il en fût à l’occasion de bien d’autres « battles » entre les deux géants de Détroit, Ford répondait par cette Puma à la production de son alter-égo GM qui, de ce côté-ci de l’atlantique et pour le cas d’espèces, se matérialisait sous les traits de l’Opel Tigra… Un félin répondait à un autre si vous préférez…
    Oncle Pat’ vous en parlera beaucoup mieux que moi…

    Grrooaaar !!!
    😉

    Répondre
    1. Saint-Ofer

      Jack Telnack ? Bien je le note :o)
      Chris Bangle a fait aussi dans le new-edge, avec la Fiat Coupé (4 coupures au dessus des roues :o)
      D’ailleurs je trouve qu’il y a « kekchose » entre la Fiat et cette (ce ?) Puma… heu sinon… jolis sièges et superbe Zetec :o)

  8. Thierry

    Très sympa et méconnue cette Puma, encore un type de bagnole (coupé économique et amusant) qui disparaît des catalogues des constructeurs ! Triste époque …. Thibaut il faudra mettre un petit balai non plat sur la lunette arrière, celui installé manque d’esthétique !

    Répondre