Ferrari GTC4 Lusso : le tour du propriétaire (1/3)

L’équipe POA découvre la Ferrari GTC4 Lusso, la Ferrari familiale à 4 places qui développe 690 ch, moteur V12 avant, pour 340 km/h en pointe avec 4 roues motrices et directrices.

L’avis des Petits Observateurs !

31 commentaires au sujet de « Ferrari GTC4 Lusso : le tour du propriétaire (1/3) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lp2b

    Un pur bijou de la haute technologie ….

    Sublime cette Ferrari GTC4 Lusso..

    Mr Le premier Ministre d’après ce que j’ai pu voir sur la vidéo passe un certain et dirons nous un temps certain pour programmer la Ferrari…

    Comme toujours un très bel essai avec une équipe au TOP.

    Répondre
  2. Theo

    Génial essai, qui donne concrètement envie de s’asseoir dans la voiture (la qualité des vidéos, si vous n’abusez pas du drone, est formidable, presque tactile!) ! Merci !
    Bon, par curiosité, en état de manque (…) je suis allé voir ailleurs d’autres essais : quel ennui ! Et puis cet essayeur qui trouve que c’est « italien, mal fini » chez Cara… la honte.
    Bravo pour ces essais à hauteur humaine, mais avec la classe, la fausse désinvolture et la compétence qui vont avec !!

    Répondre
    1. joelMX-5

      Du grand POA cet essai ! Vraiment, vous nous gâtez.

      Il est tout à fait vrai que la très grande majorité des essais restent totalement inintéressants… Mais il y a aussi quelques perles. Exemple avec la 812Superfast entre les mains expertes de Nicolas GOURDOL :

  3. Georges Piat

    Les feux arrières font très Rafale en post combustion. On a du mal à dire que c’est une familiale !
    Ça laisse rêveur…

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Tiens Georges, à propos de familiale :
      Quelle différence y-at-il entre une GTC4 Lusso, le périphérique et la famille ?

      Réponse :
      – La GTC4 Lusso va vite (rapidamente)
      – Le périphérique va lentement (lentamente)

    2. Nabuchodonosor

      Ah merde, raté, ça prend pas…
      Georges, fallait que tu m’demande : « Et la famille ? »

  4. SLIMAN.M

    Assurément l’une des plus belles Ferrari de l’histoire, actuellement la plus belle! cependant une détail me rend dingue: la plaque d’immatriculation sur le haut du pare-choc!!! une verrue au milieu du visage, quelle horreur!!

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    Après le choc du premier visionnage, le cœur se fait plus régulier et les mots reviennent peu à peu.

    J’aime l’instant éphémère où l’on entraperçoit
    dans la pénombre de la grange en arrière-plan,
    l’œil de la Beta qui n’en perd miette et attend
    d’en remontrer au fauve rugissant devant.
    😉

    Nabulusso

    Répondre
  6. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    7h00 du matin en Normandie à quelques mètre de la mer et quel bonheur se réveiller en n’en prenant plein les yeux avec vous les amis de POA.
    Pour mon compte,je trouve que c’est la plus belle des Ferraris actuelles, j’ai toujours adoré les versions break de chasse dans là production automobile ,en particulier chez les anglaises .
    Elle est racée, on sent l’animal sauvage sous cette sculpturale robe grise. Avouez que c’est autrement plus beau qu’une Porsche Panamera, bien plus classe , et qu’il y ait c’est petits trucs italiens que notre premier ministre souligne c’est rassurant.
    Habitant près de Deauville j’ai eu la chance de voir plusieures fois des LUSSO et je trouves celles en rouge , noir et gris anthracite magnifiques , je tous que le petit gris métal de cette présentation n’est pas à la hauteur de la belle.
    Moi qui ne suis pas très affichage digital à outrance , l’intégration des écrans est très bien réussie, cela semble naturel, pas comme dans une classe A Mercedes ou on a franchement l’impression que la dalle tactile à été posée la sur le tableau de bord comme une vulgaire tablette sans aucun soin pour se fondre dans l’habitacle, comme pour dire regardes mon écran. ..
    Avec un engin pareil on a envi de prendre le volant avec sa chérie et de partir pour un long road trip vers les rivages italiens ou Venise.
    Cette voiture la première chose émotionnellement qu’elle m’inspire , c’est le voyage avec la classe et le luxe d’une GT , ce n’est pas une voiture de matuvu, elle est destinée aux gentlemans drivers .
    Merci POA de nous faire partager cette découverte.
    Pascal

    Répondre
  7. Frankreich

    C’est peut-être la seule Ferrari que je n’imagine pas spontanément en rouge. Et à mes yeux, cet intérieur est le plus beau que Ferrari ait jamais produit.
    Et que dire de ce moteur atmosphérique qui a le bon goût de se passer du tsunami de plastique qui a pris l’habitude de dissumuler la salle des machines à nos yeux comme une maladie honteuse. Le cache-culasse métal rouge marqué de l’emblématique Ferrari est juste sublime. Ca me rappelle l’époque pas si lointaine où Alfa nous présentait son V6 en affichant fièrement ses entrailles, les fameuses tubulures d’admission chromées.

    Répondre
  8. ques

    rassurant : il n’y a rien à l’intérieur de cette voiture qu’on ne trouve pas sous une autre forme chez la concurrence.
    inquiétant : vous n’avez fait que du 160 en vitesse max ! hé ! c’est pas l’essai d’une fiat Tipo !

    Répondre
    1. Gran Turisto

      Oui seulement 165, mais ils n’ont pas quitté le centre-ville et les allées du parc…

  9. Francois

    Il y a parmi les Ferrari des modèles qui m’ont profondément marqués comme la Dino 246 GT , la BB 512 et la 365 GTB4 Daytona sans doute parce que ce sont les seuls que j’ai eu la chance et le plaisir de conduire sans retenue au niveau de mes capacités ….moments intenses, jouissifs, impossible à reproduire aujourd’hui ….Maintenant c’est sans doute vers cette superbe GTC4 Lusso que j’orienterais mon choix si mon banquier aimait seulement les voitures et moins l’argent ce qui est terriblement mesquin s’agissant du cheval cabré vous en conviendrez…
    Mais je redoute les frustrations de ne pouvoir communier totalement avec la belle tant les réglementations et les persécutions sont castratrices pour les plaisirs que l’on pourraient partager sur la route avec les plus envoutantes des toutes ces merveilles ….
    Je garde des souvenirs qui d’année en année s’éloignent sans doute de la réalité, mais ces voitures c’est pour faire rêver pas pour vivre avec comme me l’a dit Chris Rea fin connaisseur des modèles de Maranello
    https://www.youtube.com/watch?v=kLvtszlRLVs

    Répondre
  10. Arnaud T

    Bravo pour le plan aérien, à la hauteur du monument. Une œuvre d’art, je suis pressé de découvrir la suite. Attention à vos points de permis, ce serait dommage de nous priver de si belles observations. Seul détail qui me choque, l’emplacement de la plaque d’immatriculation à l’avant, on dirait une balafre.

    Répondre
  11. Thierry

    Cedric ….. rooOoo « y’a encore le petits plastiques !!!! »
    Mais non ce rond vert juste pour indiquer que ce n’est pas de l’air dans les pneus, !!!!
    comme ma Twingo sortant de Norauto !!!

    Répondre
    1. Francois

      Absolument sur la mienne ils ont mis des bouchons de valves verts…. ça vous positionne autrement,…. Respect ….Mdr

  12. Tutur

    Super moment durant lequel vous arrivez à nous faire aimez cette vraie bagnole… Et la vitesse à laquelle le moteur monte dans les tours à l’accélération !!! le V12 Ferrari, the best of the best 🙂

    Répondre
  13. Dubby Tatiff

    Votre émotion à tous les trois est palpable. Elle traverse l’écran.

    Et puis cette réplique finale de Cédric qui résume tellement bien votre état d’esprit du moment : « Bon, ben on va rouler, non ? »

    L’envie … 😉

    Répondre
  14. JOSEL

    Quelle majesté, quelle classe, une Panamera fait commune à coté… C’est un monument !
    Ferrari a fait quelque très belle 4 places (j’adore la 612 par exemple) mais celle-ci est le meilleur des deux mondes, 4 vrais places, rapide et efficace comme une balle de fusil ! Et ce combo de couleur lui va comme un gant.
    Merci encore à TVR d’avoir inspiré à Ferrari cet avant de Sagaris si haineux et si beau.
    Tant qu’il y aura des joailliers automobile, l’automobile ne mourra pas !
    Et Messieurs, gardez cette candeur, votre béatitude est touchante et vous la transmettez si bien!

    Répondre
    1. Gran Turisto

      Pourquoi 1h30?…
      Ah oui, je suis bête, c’est pour avoir le temps de faire l’aller-retour!

  15. Gérald

    Vous avez été super sage 165 km/h….Renaud désolé mais je crois vraiment que la meilleure place c’est derrière le volant…même si je ferais bien un voyage à l’arrière…
    Si je me trompe pas on aperçoit la Beta dans la grange, dommage de ne pas l’avoir placée à côté de la Féfé, la remarque de St Mastic aurait pris tout son sens !

    Répondre
  16. Saint-Ofer

    Trois petites observations :
    – Belissimo squale !
    – Rosburger, le King du drone, n’a pas eu peur de faire tomber son engin sur le toit ? Je préfère ne pas connaître le prix d’un passage à l’atelier Ferrari…
    – Le diable est dans les détails, et les détails, les italiens savent les utiliser, bravo.
    – Il est plus facile de faire une belle voiture qui a 5m de long plutôt que 3m. C’est pour ça que je considérerai toujours la Mini mk1 et l’Isetta BMW comme les plus belles voitures du monde (Sir Alec va se retourner dans la tombe, lui qui détestait les designers)
    – Je déteste les phares façon Peugeot période Welter… on dirait une 407 ;o) Si je l’achetais, je demanderai à changer de phares.
    Je ne sais définitivement pas compter.

    Répondre
  17. Chapman

    Eh ben les gars! moi qui ne suis pas amateur de Ferrari moderne, je suis bluffé. En tous cas pour ce qui est d’être intimidante, je le conçois tout à fait. L’essai sur route va nous dire si elle est « difficile » ou plutôt « exigeante » à piloter. Le bruit du moteur déclenche une espèce de chair de poule et fait presque peur. Je suis convaincu que ça fait augmenter les battements du cœur…
    Voilà une présentation qui je pense, va rester dans les annales de POA.

    Répondre
    1. SiL

      Encore un régal à suivre votre reportage, c’est du réal-journalisme. MERCI.
      Concernant cette Ferrari, je n’aime pas du tout (je suis fan de la 456)…. Je l’ai vu en vrai, c’est too much sur nos routes et dans nos villes. En vrai elle est gigantesque. Cela n’enlève rien à sa noblesse et à sa fiche technique. Et quel son !!!!………. je lui pardonne tout le reste.